Récit de la course : Off - Mamanpat - Mont Luisandre 2009, par fulgurex

L'auteur : fulgurex

La course : Off - Mamanpat - Mont Luisandre

Date : 19/7/2009

Lieu : Amberieu En Bugey (Ain)

Affichage : 1251 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Off Mamanpat du 19 juillet 2009


Vendredi :

Les tracasseries se succèdent dans mon aller-retour à Paris et je n’arrive pas à être à l’heure pour poser le chien au chenil.

Samedi :

Départ effectif de Dijon à 10h00 au lieu de 8h00 comme prévu pour déposer notre fifille pour son WE de colo. Du coup, arrivée sur Bourg pour manger et passage au plan B : si pas le temps de faire des visites culturelles => déambulation le long des vitrines de soldes.

Autant vous dire que le bonheur des uns fait travailler les nerfs des autres.

 

 

Mais en considérant cela comme un entraînement à l’ultra ça passe mieux :

Des objectifs rapprochés et tenables permettent d’aller toujours plus loin. Sortie du magasin d’habit, le magasin de chaussures est en vue, traversée de chaussée, vigilance sur le positionnement des pieds (sans guêtre, je me méfie des petits monticules sur le trottoir). Sortie du magasin de chaussures, le magasin de d’habit est en vue, traversée de chaussée,…et oh ! Merveille ! Un magasin de sport. Enfin quelque chose de passionnant. Bon, on ressort, le magasin de chaussures est en vue…

Ouf un ravito assis ! Ils ont de la boisson énergétique dorée et à bulle : ma préférée.

 

Finalement, on s’en sort pour presque rien et on connaît tous les magasins de sport de Bourg. Le spécialiste de running est sympa, même s’il n’a pas de RL.

 

On reprend la voiture, direction le gîte des Allymes, sur place pour le Off de demain et surtout, surtout, à coté de la crêperie (seul commerce du hameau).

Sans GPS, on fait 25 fois le tour d’Ambérieu pour trouver un supermarché nous permettant de ne pas regarder les copains manger (et boire) en pleurant dimanche midi.

 

Notre petit marché fait, il est pile poil l’heure d’aller voir le château et de récupérer le gîte à Brey de Vent.

 

La propriétaire est super sympa, elle nous fait faire le tour du gîte : magnifique, tout en pierres et boiseries. 2 chambres. Une pour nous, et une pour RTTH.

 

Pendant que je visite la plus petite pièce du logement, Claude entre par surprise (et sans frapper) dans le gîte. Eve est surprise. Il nous explique qu’il vient aussi pour le Off et qu’il cherche à se loger. Comme RTTH m’avait déjà prévenu que ça ne le gênait pas de partager sa chambre, l’affaire est faite. Reste plus qu’à attendre RTTH pour manger.

 

Visite de la crêperie, réservation pour le soir et apéro de la maison.

 

20h30, RTTH arrive de Paris. Courageux de faire ce déplacement un jour de grands départs.

On peut passer à table et manger nos succulentes crêpes.

 

Comme on sait que le niveau du Off est très relevé, on se couche de bonheur. Et aussi parce qu’il n’y a pas grand-chose à faire.

 

Dimanche :

Le jour tant attendu est là. On déjeune dans la bonne humeur et on apprécie les bonnes confitures maison de la proprio. Une petite pensée émue pour les « autochtones » qui ont une heure de voiture pour venir.

 

Les Kikoureurs arrivent petits à petit, on fait connaissance.

 

9h30, tout le monde est là. Euh, non ! Maud (Giraud) se fait attendre. Première bonne idée : MartineV_qui_coure_vite l’attend et prévoit de nous rattraper dès leur arrivée.

 

On part tranquille en direction du château. Premier carrefour, Benoit L s’égare et ne prend pas le petit chemin à gauche. On le rappelle, sans prendre conscience de ce petit détail, mais j’y reviendrai

Réglisse, notre mascotte du jour s’est fait une copine et les deux nous accompagnent. Elles se tirent des bourres pour nous narguer (et peut être aussi pour essayer de nous faire tomber).

 

Le petit sentier descend fort et glisse quelque fois. Eve n’est encore pas remis de sa chute, son genou lui fait mal et je la plains (dans ma tête – faut pas exagérer non plus).

 

Arrivé tout en bas, on l’attend un peu. Ce regroupement soude l’ambiance et la bonne humeur. Elle arrive avec Cathy, la femme de Blob. Elles sont toutes les deux les uniques participantes au petit parcours de 14, non 12, non 10 km. Mais c’est suffisant dit Cathy. Mais j’y reviendrai.

N’ayant pas réussi à aguicher les 2 quads qui sont passés, elles poursuivent avec nous la descente vers Douvres. Plus calme celle-ci, elle permet de tous se perdre dans le chemin du cimetière à l’entrée du village derrière Benoit qui lit la carte, mais j’y reviendrai. Après cette deuxième erreur de parcours, nous repartons visiter le centre du village.

 

Regroupement. On fait l’appel.

On a perdu Cloclo qui a profité du mur du cimetière un peu trop longtemps…

Coup de fil de MartineV, ils sont à Ambérieu ... Ambérieu ? «

Bagdone « normal, ce sont des filles » sympa pour le Blob, mais il se vengera, mais j’y reviendrai.

 

Puisqu’on ne profite jamais assez des erreurs passées, on décide immédiatement de deux actions d’envergure :

1/ on lâche les deux filles sur leur parcours plus court (y a qu’à rentrer)

2/ on suit Benoit qui a la carte

 

Un peu de route pour chauffer les crampons de mes trails avant la forêt et ses quelques flaques de boue. AH ! j’ai bien fait de mettre mes guêtres.

Comme on suit le parcours du trail local, Gibus nous oriente régulièrement, pas toujours en accord avec la carte de Benoit, il est vrai. Mais j’y reviendrai.

 

On arrive à la roche fendue. Personne n’a amené la colle demandée par Mamanpat. Et pire, les soit disant bières promises par l’organisatrice lors du briefing ont disparu ! Sorti dernier, j’ai eu le temps de fouiller partout !

 

Sorti dernier ? non ! Patcap est derrière moins pour son deuxième tour, tellement c’est beau et qu’il a le temps. On en a encore perdu un ! On retrouve son téléphone portable. Heureusement, son oreille est collée après. Le reste du corps vient avec nous rejoindre.

Bon, à part les 4 qui sont allés à Ambérieu et qui ne nous rejoindront pas avant le Luisandre (sommet tout prés de l’arrivée) nous sommes tous là. Mais j’y reviendrai.

Hé bien non ! j’y reviens tout de suite.

Eve m’appelle, pliée de rire : « Nous sommes perdues » « des gentils agriculteurs nous offrent le couvert » Il faut que je l’empêche de regarder ces realities à la télé !

Le bonheur n’est pas dans le pré ! Il est tout prés de nous. On les rejoint en moins de 10 minutes. Il suffit de laisser de coté le chemin prévu, et de faire un petit écart. Démonstration sur la carte de Benoit faite, je ne vais pas chercher les filles pour les ramener, on va tous au village. Trop nombreux sûrement, les agriculteurs se sont cachés. Je ne suis pas jaloux, mais quand même.

 

 

 

 

Tous regroupir, nous suivons avec attention Benoit et sa carte.

 

Gibus m’explique que le Luisandre est visible grace à l’antenne à droite. Tiens, mais alors est ce normal qu’elle soit dans notre dos maintenant. Non, bien sur ! Comme les traileurs ne sont pas des tarlouzes, on coupe au cours « schuss kéké dans la pente ». Tiens, les expressions du service militaire me revienne, mais pourquoi ? Mais j’y reviens tout de suite parce qu’en bas de la pente, c’est le parcours du combattant. Je me retourne, pas d’Eve. Elle qui redoutait la descente, elle est servie, mais je ne la vois pas arriver. Comme j’évite la surprotection et qu’elle n’est pas seule, j’en profite pour me retourner à nouveau : des taillis et des ronces. On suit Benoit. On finit en rampant sous les épines et contre les barbelés.

 

Bilan du franchissement :

Matériel=2 accrocs, un ans le dos de Benoit et un dans le cuissard de Cloclo.

Humain= patcap a pris une belle gamelle et on est sans nouvelles de la moitié du groupe !

 

En fait certains, plus malins ?, ont continué un peu et n’ont eu que le barbelé à franchir. Un nouveau regroupement. Quatre soldats manquent à l’appel. Et surtout, surtout, on a de nouveau perdu Eve et Cathy, mais surtout Eve. L’inquiétude est générale, c’est elle qui a les clefs du gîte et donc du frigo où sont rangées les bières. A l’heure qu’il est maintenant, on y pense beaucoup.

 

Heureusement, notre G.O., a emmené le petit groupe jusqu’au bout du sentier pour prendre ce GR sur lequel nous sommes depuis son origine. Y’en a des qui sont pas fainéantes et malines.

 

On poursuit tous le GR qui se dresse devant nous pour nous amener au sommet du Luisandre.

 

Quelques regroupements plus tard, nous rejoignons enfin les autres premiers égarés. Avouez que vous aviez oublié, puisque je n’y étais pas revenu.

Martinev, Blob, Maud et son mari nous attendent. Ils ont fait des tours et des contours pour patienter. Dommage pour les savoyards, venir d’aussi loin pour rater le groupe.

 

Les filles du petit parcours et quelques autres rentrent directement au parking en contre bas, tandis que le gros de la troupe se dirige vers le sommet. En passant, le petit parcours a finalement du faire 20 km. C’est peu au regard des 24 du « grand »…

 

A un carrefour, avant le dernier tronçon, Mamanpat lance un défi : premier en haut. Je n’attendais que ça pour me défouler – je suis très joueur.

On part avec Maud, mais 50 m plus loin, on se rend compte que les autres sont restés scotchés sur place. Maud continue à son rythme et me laisse filer. Je suis le premier à profiter du non-paysage au pied de l’antenne, très fier d’avoir remporté ce challenge élevé qui voit Benoit être obligé de faire le serre-file. Ça donne une idée du niveau !

 

On décide de faire la photo souvenir un peu plus loin, avec vue sur le château. Mais Mamanpat est un peu petite, on ne le voit pas derrière nous…

 

 

Petite éclate dans la descente vers Brey de Vent et j’arrive au gite. Eve est lavée, Cloclo sous la douche, parfait !

 

Je me lave et me change avant de rejoindre tout le monde sous le soleil sur la pelouse et à coté des bières.

 

Le repas est frugal (pain saucisson) mais agréablement accompagné de diverses bières et rosé (de Bourgogne – non mais !).

 

La fille de Maud fait la connaissance de Mr Bière.

 

Quelques uns sont obligés de nous quitter trop tôt.

 

Vers 4h00, nous sommes aussi dans la voiture vers Dijon.

L’ambiance a été si bonne qu’Eve décide de nous rejoindre sur le forum.

 

Reste plus qu’à trouver un pseudo libre.

Eve qui pense avoir été un peu boulet sur le coup (en se perdant) propose Bouléve. C’est rigolo.

Avec un tout petit peu de recul et les conseils de Nikita, on en cherche un autre. Bagdone lui propose jupette (eu égard à sa tenue Raidlight Girl). Adopté. C’est plus joli, féminin et sympa.

 

Lundi :

Sorti du boulot, je file récupérer le toutou à la pension (petit détail pour rassurer Ross).

Les muscles ne tirent pas, je repasse une deuxième couche en fractionnant dans la combe derrière la maison dans un petit parcours avec 30 m de D+.

Mardi :

Tour du lac récup avec jupette. Elle courbaturée et ne peut plus descendre en courant. Merci Mamanpat ! C’est moi qui vais chercher les bières à la cave maintenant !

 

Et après :

Après, devant l’ambiance de ce WE, jupette, patcap et moi allons mettre sur pied un OFF sur Dijon pour faire visiter nos combes (et nos caves).

 

Peut être en octobre ? On travaille et on tient tout le monde au courant.

 

 

Les photos sont sur picasa: http://picasaweb.google.com/fulgurex.CAP/OFFMamanpat# 

13 commentaires

Commentaire de millénium posté le 22-07-2009 à 22:00:00

super rigolo ton récit !!!
Bravo pour votre bonne humeur !
Ce sera avec plaisir que nous irons à votre OFF...Sans maud , ou alors il faudra qu'elle arrive la veille !!!

Commentaire de arthurbaldur posté le 22-07-2009 à 22:10:00

Un vrai régal ce CR à l'image de cette belle journée. Je remettrai le couvert avec grand plaisir. :D

Commentaire de Mamanpat posté le 22-07-2009 à 22:21:00

Je vois que tout Fonctionne 3 jours après la ballade !!! ;-)

Merci à vous 2, pour tout !

Commentaire de Gibus posté le 22-07-2009 à 23:13:00

Quelle poilade ton récit.
Content de t'avoir connu.
Ce fût bref mais je crois que l'on va vite remettre cela.

A bientôt.

Commentaire de blob posté le 23-07-2009 à 08:27:00

Bien sympa ton récit, ça me permet d'imaginer ce à quoi j'ai échappé ;-)

à bientôt (pour le off dijonnais ?)

Commentaire de Veloraph posté le 23-07-2009 à 10:01:00

sacré weekend pour fulgurex et jupette !!!

très sympa ton cr

@+

Commentaire de Eric Kb posté le 23-07-2009 à 13:40:00

Merci pour le CR même si je pense que tu n'as pas du être totalement libre de tes propos car tu as occulté l'épisode du tire-minette !!!!
La censure est partout :-)
A la prochaine,
Eric

Commentaire de gilou01 posté le 23-07-2009 à 20:06:00

super ton recit bonne fin de prépa pour la ccc
on se verra au depart

Commentaire de blob posté le 23-07-2009 à 22:35:00

Bon allez je squatte le pseudo de blob… Ici cathy qui se remet du OFF… Tout d’abord un grand merci à Eve pour cette sortie mémorable… où ns avons eu de bons fous rires, où nous avons été comment dire.. tellement girly, tellement blondes aussi il faut bien l’avouer… tellement nous quoi !! Super de t’avoir rencontré !Chapeau tu as déjà recouru ! respect… moi je commence seulement à retrouver ce qui s’appelle des jambes et non des poteaux électriques… donc on a fait 20 km… trop fortes, mais ces kms parcourus à l’insu de notre plein gré nous aura donné l’occasion de faire de si belles rencontres : de vrais hommes accueillants, bienveillants… mais aussi patients pour nous guider ds la jungle des HUNS ?. Merci fulgurex pour ce récit qui m’a replongé ds cette épreuve !! Je me dois de remercier également mon sponsor, et oui tt comme Maud je vais partie du TEAM EN DUR EN CE CHOPE ! Merci à Monsieur BIERE . J’avais des bâtons… en effet, je les ai laissés négligemment posés sur mon épaule pdt tt le parcours (et non une canne à pêche comme j’ai pu le lire sur les posts…)… bref ils m’ont servi très peu finalement..
Des gros smacks à Mamanpat pour avoir organisé cette journée, pour avoir donné des plans de parcours d’une rare précision … C’est tjrs tt droit, sauf qd ça tourne… Grâce à toi, Eve et moi avons pu laisser libre cours à notre imagination en matière d’orientation et ça si c’est pas du bonheur.
Ravie d’avoir rencontré plein de kikous que je ne connaissais pas… à bientôt au OFF de dijon ! en octobre

Commentaire de vial posté le 24-07-2009 à 22:57:00

le bugey ça se mérite
surtout quand on coupe court "dré dans la pente"
récit rigolo, vous vous êtes bien amusés !
michel

Commentaire de le Styx posté le 26-07-2009 à 13:11:00

Ouah ! Sympa la sortie off ! J'en ai des fourmis dans les jambes !
@+

Commentaire de riri51 posté le 28-07-2009 à 13:47:00

effectivement un récit bien sympa...Je suis impatient de connaître la date précise du off en bourgogne (pendant les vacances de la toussaint?)...car je me laisserai bien tenter!

Commentaire de MC 21 posté le 28-07-2009 à 22:51:00

Quelle ambiance et quelle sortie Off !!!.
Bravo pour le CR

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran