Récit de la course : La Biroussanne - 19 km 2009, par Berty09

L'auteur : Berty09

La course : La Biroussanne - 19 km

Date : 4/7/2009

Lieu : Sentein (Ariège)

Affichage : 616 vues

Distance : 19km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Que la montagne est belle...

     Pour ce samedi, visite chez nos voisins du Couserans pour un très beau trail de 17 km. En ce début juillet, le temps est indécis et le voyage en voiture se fait sous la grisaille. A quelques km du but soudain le haut de la montagne s'éclaire, une percée dans le ciel nous offre de magnifiques touches de vert. Ca y est, j'entre enfin vraiment dans la course car cela me rappelle pour quelles raisons je me suis mis à faire du trail...l'appel de la nature.

     C'est mon 2ème trail de la Biroussane. Je retrouve une ambiance très typée terroir et amour de la montagne. Ici, on ne vient pas pour se montrer, on sait rester humble devant ces chères Pyrénées... Allez, on saute dans les bus pour rejoindre le départ qui se situe dans une ancienne mine de fer; un décors qui sent l'histoire du pays. L'arche gonflable du départ tranche avec le site tout comme ces petits êtres en short venus pour du loisir dans ce lieu qui sent si fort le labeur. Pas question pour autant de se sentir gêné car l'amour de la montagne nous rassemble tous.

     Place à la course. Le tracé est assez simple: une première partie montante (de 900 à 1500m) et une deuxième qui nous fait redescendre au village de Sentain (700m). Il va donc falloir s'accrocher d'entrée et tenir jusqu'au sommet sans trop de coups de mou. Ca tombe bien, pour le départ je repère un coureur "Sympa" tout de vert vêtu qui a fini juste devant moi à la dernière course. Ce sera un bon indicateur de forme. Effectivement, il semble monter légèrement plus vite mais je m'accroche et le garde à portée de jambes.

     Ouf, le moment difficile de la mise en route est passé. Je me sens pas si mal et j'en profite pour doubler mon lièvre. Devant c'est parti plutôt fort et je sais que si je veux être dans les 15, il va me falloir gagner plus de places que l'inverse. Après pas mal de montée, on voit enfin le Col des Cos -point culminant de la course- se dessiner tout en haut des pâturages. On est 4 ou 5 à se tenir pas trop loin et j'entends revenir derrière moi deux gus qui tapent la causette en montant! C'est pas bon signe, car après tout le dénivellé qu'on vient de faire je suis à peine capable de dire merci aux valeureux bénévoles qui nous tendent un verre.

     D'ailleurs le plus bavard des deux me prendra 2 bonnes minutes dans la descente. Je vais rester quant à moi avec l'autre gus pour une belle et longue descente où je me suis fait 2 bonnes frayeur en ne voyant plus de rubalise. Heureusement la solidarité a joué et tour à tour on a pu vite fait retrouver le bon itinéraire. Je réussirai finalement à lacher mon compagnon sur les derniers km et je serai tout heureux de voir enfin l'église se présenter au loin car il ne me restait plus grand chose dans les jambes. Au dernier hameau je salut amicalement 2 mamies en tablier bleu sorties voir le spectacle sur le pas de leur porte. Je recevrai en échange un "courrrrrage" bien roulé qui me donnera assez d'énergie pour relier l'arrivée.

     Pour ce qui est du petit buffet d'arrivée, la palme leur revient car les pâtés maison étaient tout simplement divins. Ajouter à cela de délicieux melons et une eau de montagne extra-fraîche ...le top. Manquerait plus qu'un petit podium V1. Qu'à cela ne tienne...3ème V1, 16ème au scratch...allez une belle coupe et un tee-shirt viendront recompenser les efforts d'une course exigente mais tellement nature qu'on y reviendra.

1 commentaire

Commentaire de Francis31 posté le 07-07-2009 à 14:01:00

Encore un trail à découvrir au fin fond du Biros, vallée qui est l'essence même des Pyrénées et
Bravo pour cette 3ème place V1.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran