Récit de la course : Trail du Cousson - 23 km 2009, par Claudius

L'auteur : Claudius

La course : Trail du Cousson - 23 km

Date : 5/7/2009

Lieu : Digne Les Bains (Alpes-de-Haute-Provence)

Affichage : 1337 vues

Distance : 23km

Objectif : Faire un temps

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail du cousson , à découvrir

 Cette course fait partie du challenge des trails du pays dignois  , un peu méconnu mais bien organisé et de qualité.

Info au lien suivant :            http://trailsdupaysdignois.free.fr/index.html

Ma course , arrivé à Digne vers 8h15 , je récupéres mon dossard et je vais de ma voiture au stand café de l'organisateur , j'essaye de tuer le temps .Vers 8h55 , je m'échauffes , je mets mon camelback , l'inspectes de tous les cotés , putain je stresses !!!!

je parles à un concurrent qui portes le maillot orange de la prom classic et le distance sans scrupule après 2 km.

le début de la course se passe sur la route  et dés la première bifurcation ur chemin , de peu je rate l'hosto.

la première monté se fait sur une piste large au pourcentage moyen , puis on attque un mono-trace ou j'alterne course et marche.je rejoins un concurrent sympa , qui me dit de rester au contact de la concurrente féminine devant nous , consigne que nous respectons tous les deux.

Après le deuxieme ravito , une portion de plat et de descente , je fonce pour rejoindre la deuxieme au classement féminin.Chose faite on attaque l'ascension vers le mont couson en alternant marche et course mais surtout plus de marche en abandonnant encore sans scrupules  un autre  concurrent sympa.

A 1 km du sommet une légére descente puis l'arrivée au sommet du cousson , je place une attaque en prévision du temps que je perdrais en descente;

Putain la descente , les organisateurs ont merdés  , il nous faut un parachute !!!!!!!!

je perds 4 place , je rales mais c'est pas grave car je reste encore frais et j'envoie dans les parties pas trop techniques.

 6Km de l'arrivée , troisième ravito , je créverais pas , ni de soif ou de faim.

Dernière descente en lacet , un gars m'arretes pour savoir ou est sa femme?

Manque de lucidité j'engages la conversation et me fait dépasser par un concurrent que je rattrappes en sprintant comme un malade dans le dernier kilométre  , et mes jambes s'en souviennent.

 C'est sur , je reviendrais l'année prochaine sur cette course avec sa démarche écologique (et c'est pas un faire-valoir) ,si tu refuses le tee-shirt souvenir , tu payes moins cher et ca soulages ma commode à vétement.

Sinon , c'est un trail accessble à tous coureur  connaissant ses limites d'endurance et techniques.Il alternent des pistes larges ,des montées rocailleuses et des mono-taces en sous bois tapissées de feuilles très agréables pour courir et relancer la bète et surtout des points de vue impressionnant sur les sommet aux alentours.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran