Récit de la course : Les Crêtes du Pays Basque - 26 km 2009, par laulau

L'auteur : laulau

La course : Les Crêtes du Pays Basque - 26 km

Date : 4/7/2009

Lieu : Espelette (Pyrénées-Atlantiques)

Affichage : 1603 vues

Distance : 27km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

les crêtes du Pays Basque 2009 - 27km

La première raison de ma venue aux Crêtes du Pays Basque à Espelette est de faire de la pub pour le trail d'Arette fin août.  2 semaines après mon abandon à l'ultra Aubrac aventure au 43ème km (sur 85) pour cause de douleur au genou s'amplifiant au fil des km, je vais voir si mon genou tient le choc surtout que, entre fêtes d'Arette, fête d'école et départ à la retraite(pas le mien !), j'ai bu plus de bières que fait de km. Comme ça, le genou était au repos.

A 15h30, il fait un peu lourd mais la température est correcte. Le Mondarrain et les crêtes qui suivent sont dans le brouillard, dommage pour le magnifique panorama mais bien pour courir ! Toujours autant de succès ces crêtes car plus de 1000 inscrits sur le 27km et idem sur le 19km.

Beaucoup de clubs, de groupes d'amis, de familles sont venus de toute la France pour courir, marcher et faire la fête.

Grosse ambiance au départ, de la musique, du monde partout !

Les premiers kilomètres sont sur la route et je trouve que ça va un peu vite. Je sais que la suite va en freiner quelques-uns mais il ne faut pas traîner car il ne faut pas être pris dans les bouchons qui vont se former aux premières pentes raides et assez étroites. Dès que ça monte fort, je suis au taquet ...mais comme tout le monde autour de moi, j'ai l'impression !

 

Je profite des rares replats pour récupérer (façon de parler !). Je suis à bloc dans les dernières pentes du Mondarrain les mains sur les cuisses...mais je ne double  pas grand monde ! On ne passe plus  au sommet mais juste en dessous. Beaucoup de spectateurs, d'ambiance, c'est quand même bien agréable.

Dans la descente qui suit jusqu'au col de Zunerreteaco, séparation du 19 et du 27km puis sur le sentier à flanc qui va jusqu'au col des veaux, je suis presque toujours à un rythme que je trouve rapide. On revient par un sentier herbeux en crête vers le col de Zunerreteaco. C'est dommage, on ne voit rien ,car pour y être passer souvent, je sais que le paysage est extraordinaire. Quelques brebis apparaissent dans le brouillard.

A chaque ravito, et ils sont nombreux !, beaucoup de monde et très souvent de la musique. L'ambiance est vraiment au top même si je préfère d'habitude les trails où on se fond dans la nature.

La suite jusqu'au col des 3 Croix se fait par une piste assez caillouteuse, on croise des cavaliers, certains veillent à la sécurité des coureurs. Je rattrape des coureurs dans les côtes, certains me doublent dans les descentes. Le 19km part à droite, nous, on remonte vers le sommet de l'Erebi avant une descente bien raide où je rattrape 3 gars, sûrement des routards peu habitués à ce terrain.

Il y a quelques années, on descendait vers le village d'Aïnhoa avant de revenir par la route jusqu'à Espelette. Maintenant, c'est plus rapide mais les derniers kilomètres en descente sur le bitume font quand même mal aux jambes à tout le monde. Les derniers 500m dans le village d'Espelette sont fabuleux avec du monde partout qui encourage. Enfin, l'arrivée après 2h15 de course, je n'ai pas eu mal au genou...je n'ai eu le temps d'y penser ! 40ème au classement, ça me va ! je pensais être moins bien.

Je retrouve après l'arrivée des coureurs que je connais et on discute bien sûr de nos sensations...je les invite  venir à Arette le 30 août.

Je ne reste pas au repas du soir qui sera sûrement une grosse fête comme d'habitude.

Et finalement, je ne distribue pas trop de prospectus du trail d'Arette...trop de voitures et j'ai un peu mal aux pattes !

Points positifs : le parcours magnifique mais départ à 15h30 ou 16h et il peut y faire très chaud ! , l'ambiance de fête sur le parcours, au départ et surtout à l'arrivée, les nombreux bénévoles très sympas, souriants.

Points moins positifs : les ravitos sont un peu légers, en course comme à l'arrivée. Le tee-shirt en coton, bof ! Pour une organisation de ce type, j'ai vu beaucoup mieux sur des trails. Pour le monde, certains aiment, d'autres moins !

Le prix du repas (27€)...mais on n'est pas obligé !

 

3 commentaires

Commentaire de Ben64 posté le 05-07-2009 à 15:54:00

Salut laulau,

Les crêtes c'est "ma course", de mon village, celle qui m'a donné goût à la course en montagne et au trail.
Félicitations pour ta perf, le parcours n'est pas facile, surtout les pentes du Mondarrain. C'est dommage qu'il n'ait pas fait beau par contre.
Le tee shirt en coton c'est la règle depuis le début, faudrait qu'elle change. Les TS techniques, c'est quand même mieux, surtout quand on un gros sponsor comme sur les crêtes...
Enfin bref, tu pourras compter sur moi à Arette.

@+
Ben

Commentaire de pcm66 posté le 05-07-2009 à 23:23:00

jolie perf, va encore falloir que je m'entraîne ... Moi qui était fier de ma place!...
Grâce à ton CR, je peux enfin donner un nom aux différents sommets de la course...(j'avais quand même mémorisé Mondarrain...)

Commentaire de Francis31 posté le 07-07-2009 à 13:59:00

Belle reprise et surtout levée des incertitudes d'après l'Aubrac. Un beau temps et une belle place à la sortie, bravo Laurent.
J'ai l'impression que cette course est plutôt un compromis entre course sur route et vrai trail ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran