Récit de la course : Les Foulées de la Cathédrale 2009, par taz28

L'auteur : taz28

La course : Les Foulées de la Cathédrale

Date : 27/6/2009

Lieu : Chartres (Eure-et-Loir)

Affichage : 1873 vues

Distance : 9.3km

Objectif : Pas d'objectif

13 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Courir sur les traces de mon enfance...

Les foulées de la cathédrale

      


Chartres est une ville qui a toujours compté dans ma vie, ma famille maternelle en est originaire depuis plusieurs décennies, mon arrière grand-père y a même son nom gravé sur le monument aux morts de la guerre 14-18….(ça c’est juste pour la parenthèse historique et le petit hommage que je pouvais rendre à ce poilu prénommé Auguste.)


Petite, j’y passais une grande partie de mes étés, chez mes grands-parents, à cueillir groseilles et bigarreaux, à observer ma grand-mère tricoter à l’ombre du cerisier, ou bien encore à suivre mon adorable grand-père jusque dans les rues de la basse ville, menant sur les bords de l’Eure, où j’admirais cygnes et canards sur l’eau endormie.

L’innocence de l’enfance entourée de gens aimants…




J’aime toujours cette ville, où je ne retourne que très peu souvent…J’avais envie de la faire découvrir à Domi, l’occasion était belle de lui faire découvrir ce patrimoine en profitant d’une petite course sympathique dont c’est la 15e édition … « Les foulées de la cathédrale »

Eh oui, désormais, hormis sa célèbre cathédrale de renommée internationale, Chartres a aujourd’hui sa course estivale à ne rater sous aucun prétexte !!!

Beaucoup de mes copains coureurs m’en avaient parlé en bien, avec une ambiance très festive et beaucoup de supporters, touristes ou amateurs sur le parcours.

Je décidai donc Domi, à force de harcèlement en tous genres, de venir faire un tour en mes terres natales !!!



C’est un chaud samedi de juin, il fait 28°, la course est pourtant à 20 h 30, mais le soleil est à son zénith, et nous ne devrions pas avoir froid…

Nous faisons un passage éclair chez nos amis de vacances, Francis et Catherine, qui viendront nous encourager haut et fort …

Ils habitent en basse ville, nous pouvons donc y laisser la voiture et monter à pied vers la cathédrale pour nous inscrire.
Je fais découvrir à Domi les quelques monuments historiques chartrains, les vestiges de la fameuse porte Guillaume (bombardée en 1945 et jamais reconstruite…) l’escalier de la reine Berthe (qui n’avait pas forcément de grands pieds….), et la célèbre côte de la rue du bourg qui mène directement vers la cathédrale !!!

Ça grimpe sec, et nous apprenons que la course passe ici !!! ça promet !!!!

Nous croisons ici et là des coureurs, dossard déjà épinglé.

Plus nous approchons de la cathédrale, plus il y a du monde, 700 coureurs annoncés, et un record battu de participation cette année.

Après avoir salué pas mal de copains présents (Joël et Didier, Steph 28, Philippe….), nous pouvons nous inscrire et obtenir notre joli tee shirt vert à l’effigie de la cathédrale évidemment !!

Je m'aperçois que j'ai oublié ma montre, je courrais donc pour la première fois sans chrono (même si c'est un peu le cadet de mes soucis, cela me donne toujours une idée de ma course.)  Tant pis, je ferai sans !!

Comme il nous reste un peu de temps, Domi me propose un tour de chauffe (euh, pourtant le thermomètre est déjà bien monté, non ??) mais rien de tel pour découvrir ce parcours...Xavier, un UFO Chartrain nous propose d’être notre guide d’un tour !!



Nous partons du parvis de la cathédrale, direction la butte des charbonniers, bordée d’arbres, elle descend un peu et l’ombre fraîchit l’atmosphère….Petit passage devant le monument aux morts où j’indique à Domi la ligne consacrée à mon aîeul héros de cette guerre…

Puis retour vers la basse ville en longeant les bord de l’Eure, de nombreux lavoirs encore coquets et fleuris, des moulins, des mini écluses jalonnent ce cours d'eau...

Ce parcours me plait beaucoup, j'aime être le long de cette rivière, l'entendre ou la deviner.

J'aime, jusqu'à ce que l'on quitte ces bords d'eau, pour arriver à la fameuse côte de 300 mètres, où un beau petit dénivelé qui casse bien les pattes nous attend.

         là je délire encore, car c'est juste le tour de chauffe !!

Mais Xavier nous explique que cet endroit est noir de monde quand on y passe pendant la course, alors j'ai presque hâte de constater ce succès attendu !!

Nous filons tranquillement vers le départ, nous mêlant à la foule de coureurs...Domi remarque immédiatement une jeune fille aux arguments de choc :

 

Nous avons évidemment une pensée lubrique pour notre Lutin, qui aurait aimé profiter de ce slogan très..très attractif !!

Nous n'attendons pas longtemps pour démarrer au coup de feu du départ, un petit bisou à mon homme et il part devant.

Je me sens bien dès le départ, forcément ça descend un peu, et je suis sur la terre de mes ancêtres, alors je savoure !!

Je trouve vite un rythme bien régulier, j'observe d'un oeil le clos Pichot à ma gauche, jardin de la ville, où j'allais jouer petite, pépé m'y apprenait les fleurs, les roses, les arbres, mémé me remettait mon chapeau de paille pour éviter le soleil....Des souvenirs d'enfance rejaillissent, et j'aime revoir ces visages familiers qui m'encouragent.

Je continue l'esprit vagabond.

J'ai devant moi, en ligne de mire, une petite jeune qui porte un tee shirt, sur lequel est marqué "Marine - Pessac ville sans voiture", elle est dans les mêmes foulées que moi, on se suit de près.

Il fait chaud, très chaud, et j'ai une soif d'enfer, je ne sais même pas où sont les ravitaillements, alors je patiente...

Les bords de l'Eure me divertissent, les terrasses des restos sont bondées, les touristes trinquent, boivent frais, je devine les glaçons et l'eau teintée de jaune...Je crie à la volée bon appétit à des anonymes, ils lèvent tous leur verre et me souhaitent bonne course, j'adore !!

Un peu plus loin, un pompier tient une lance à incendie et l'a mise en fonction brumisateur, le pied !!!! Je passe dessous et profite de cette eau fraiche qui inonde mon corps, chaque goutte ruisselle sur mon corps transpirant, un délice !!!!

Je repars, ragaillardie, ici, c'est une dame âgée à sa fenêtre qui m'encourage, là, une autre jeune femme qui hurle ses encouragements dans son porte voix !!

Je double Marine.

Francis, Catherine et leurs amis sont tous là aussi, prennent des photos, et crient "Allez Sandrine !!" je suis heureuse de les revoir là, ailleurs qu'aux Tournels à Ramatuelle !!

La boucle touche bientôt à sa fin, j'aborde donc enfin la fameuse montée du Tourmalet, euh, pardon, la fameuse côte du bourg !!

On ne nous avait pas mentis !!!!! Une foule est amassée dans cette portion un peu abrupte, ils crient, hurlent, nous tapent dans le dos, c'est énorme !!! Moi, je marche, c'était dans mon intention, et je marche vite !! La fameuse Marine me double en courant doucement, je la laisse partir, je ferai tout pour la rattraper !!

La fameuse foule dans la côte !!

Les gens me crient "Courage", j'entends des "Allez Sandrine" "Allez Tazounette" (merci Steph :-))), je reconnais plein de visages dans cette foule, des anciens du fitness, de la muscu, des gens d'Epernon...Ils sont là par milliers (euh j'exagère là ??) à me voir..marcher !!!! 

Le haut de la côte arrive finalement vite dans cette liesse, et je relance facilement sur la 2e boucle...

Je rattrape Marine.

Je m'arrête au ravitaillement, je bois 2 verres, m'arrose et repars.

J'entame cette 2e boucle que je savoure encore, je pense à Domi, espérant qu'il aime autant que moi cette balade et cette ambiance, je suis heureuse qu'il découvre Chartres de cette manière !!

Sans montre, je ne sais pas du tout où j'en suis, mais personne ne me double, et je dépasse quelques personnes, c'est plutôt bon signe !!

Je repasse devant les terrasses, où j'apostrophe les mêmes personnes qui ont entamé leur diner, ils applaudissent, c'est cool.

Encore un petit coup de brumisateur de mon pompier préféré, les mêmes dames aux encouragements, et de nouveau la grimpée en folie, il y a toujours autant de monde, et ils redoublent ou décuplent leurs ovations !!

C'est grisant de se faire ainsi porter par la foule !!

De nouveau la flèche de la cathédrale en vue....

Et c'est parti pour la 3e boucle.

Là, je retrouve Marine qui est encouragée par une amie et sa maman, elle leur dit qu'elle veut abandonner, elle a trop chaud, n'en peut plus...Ni une, ni deux, je la prends par le bras, et l'embarque !!!

Je lui explique que cela ira mieux à deux, qu'elle regrettera d'arrêter si près du but....Elle sourit, et repart !

Je lui demande son prénom (car vu son tee shirt j'avais déduit que...) mais elle me le confirme, elle s'appelle bien Marine !!!

Nous continuons notre boucle à deux.

Je l'encourage quand elle est en retrait derrière moi, je l'entends souffler, soupirer...Mais elle s'accroche.

J'ai maintenant en vue une femme du club de Saint Quentin en Yvelines, j'arrive à sa hauteur, Marine juste derrière....

Nous faisons maintenant un trio, et c'est maintenant "Allez les filles !!!" qui ponctue notre course.

Les bords de l'Eure sont avalés, nous allons bientôt en terminer, et grimper pour la 3e et dernière fois !

La foule n'a pas bougé, ils vont attendre le dernier j'imagine....C'est presque dommage que la course prenne fin, car on y prendrait goût à cette liesse d'anonymes !!

 

J'aperçois Domi qui vient me rechercher, j'aime ce sourire qui se dirige vers moi, comme d'habitude il a terminé avant moi, et m'encourage pour les derniers mètres .... 

Marine part un peu devant, ah ces jeunes !!!

Le dernier petit coup de cul, et la belle dame médievale aux gargouilles impressionnantes se dresse devant moi, je longe la cathédrale, c'est fini, je franchis la ligne d'arrivée en .....

Ah, zut, pas de chrono en vue ?????

J'ai pas ma montre....

Bon, beinh je franchis la ligne d'arrivée.

                  Marine (qui terminera grâce au chrono aléatoire, 2e de sa catégorie !!)

Nous retrouvons Catherine et Francis, à qui nous offrons nos tee shirts, en souvenir de cette belle course partagée.

Le soleil redescend un peu,

Nous allons ripailler chez nos charmants hôtes, Catherine nous a concoctés une délicieuse tarte aux framboises, que nous dévorons avec une gourmandise non dissimulée....

Nous terminons cette soirée festive à l'académie de la bière (tout un programme !!) où nous retrouvons également Denis et Sylvie, les amis de longue date de Domi.

Nous rentrerons à Plaisir à 3h du matin, la route m'a paru bien courte, j'étais sur un joli petit nuage.....

Pour votre information, autant certains vous diront que le Beauceron est radin...Autant je vous affirme que le Chartrain est généreux !!

En effet, aux résultats en ligne du site de l'ASPTT, j'écope d'un superbe 46' le record de ma vie certainement sur 10 km !! et le mieux, ...je termine devant Domi de 3 minutes !!! Quoi, y a un souci ????

Bon, le chrono est à revoir, mais pour tout le reste, bravo aux organisateurs de cette course Chartraine, qui brasse une foule immense de spectateurs ....

Je ne saurai jamais combien j'ai couru sur ces foulées, mais...Je m'en fiche, j'ai adoré  !!!!

J'ai une pensée émue pour mes grands parents qui m'ont fait aimer cette ville, Chartres garde le goût de mon enfance choyée, ce n'est pas la plus belle ville du monde, mais c'est la ville des miens...

Domi, merci mon chéri d'avoir accepté de venir visiter la terre de belle maman :-))

Merci à vous de votre lecture...

Catherine et Francis, merci pour votre accueil, on vous retrouve avec bonheur dans un mois, allée des lavandes.....

Catherine arbore fièrement le tee shirt des foulées !

 

 

13 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 29-06-2009 à 22:40:00

C'est toujours un plaisir de te lire Sandrine. de la sensibilité, de la chaleur et un bon tour de poi... euh, tour de main qui fait que tu es unique.

Tu sais, la petite Marine, elle a beau être jeune, c'est bien toi la plus belle...

Commentaire de gdraid posté le 29-06-2009 à 23:17:00

Merci Sandrine, pour ce grand coup de coeur envers la ville et la Cathédrale de Chartres, qui t'évoquent tant d'émouvants souvenirs.
Bravo pour ta course, sur laquelle on reconnait ta générosité spontanée, sertie de ton si beau sourire.
Marine se souviendra longtemps de cette course au mental, dopée dans les difficiles côtes de Chartres, par ta présence magique.
Bravo pour ton chrono !
JC

Commentaire de laurent05 posté le 30-06-2009 à 08:54:00

merci Sandrine pour la visite de chartres
encore un beau récit
quel progrès depuis l'année dernière
à bientôt
laurent

Commentaire de Mamanpat posté le 30-06-2009 à 09:00:00

Merci pour cette ballade touristique et ton sourire !

Et féliciations pour le chrono !!!!

Commentaire de Astro(phytum) posté le 30-06-2009 à 12:13:00


Merci ton récit, plein de souvenirs et d'émotions
Tes photos de Chartres me rapellent aussi des souvenirs de cette ville où j'y passé mes mercredi ap midi à arpenter ces rues alors que j'étais interne au lycée .
Par contre je ne me souviens plus de cette côte .

Je n'y suis plus retourné depuis et ça fait bien ,bien longtemps...

Commentaire de Françoise 84 posté le 30-06-2009 à 17:11:00

Et bien ,tu as passé une bien belle journée sur les chemins de ton enfance, le chrono n'avait pas grand chose à faire là!!! Bravo et merci de nous faire partager ton plaisir si communicatif! Bisous à vous deux!

Commentaire de runner14 posté le 30-06-2009 à 19:26:00

SALUT TAZ28!Toujours aussi en forme belle balade sportive en ville avec DOMI!
T'avais pas de montre mais le chrono est canon yes!
Bravo et merci pour ce CR atypique qui revalorise bien la ville de CHARTRES!

Commentaire de LtBlueb posté le 30-06-2009 à 23:28:00

Oui ben moi aussi avec les harcèlements en tout genre que j'imagine j'aurais craqué et je serais venu courir dans la ville de belle maman !! il a peu de mérite Domi quand même : on va quand même pas lui fabriquer une statue devant la cathédrale :))))))

merci pour la visite , chartres je n'avais jamais visité, même si j'avais longtemps compté sur papy turoom pour nous y remmener :))

Commentaire de alain posté le 01-07-2009 à 06:55:00

Merci, Sandrine pour ces belles photos,

l'inscription sur ton T.S. " Si tu ne me double pas..." c'était pour essayer d'arriver 1ère ?

Apparemment çà n'a pas marché,
De tes f... beaucoup s'en tape ;-)

Je ne sais pas pour Domi, mais je préfère ne rien dire poor éviter une seine.

Au plaisir de vous croiser tout les 2

Commentaire de hellaumax posté le 02-07-2009 à 10:55:00

Bravo Sandrine, un très joli récit, plein de nostalgie mais aussi de joie et de bonne humeur.
Bisous

Commentaire de Souris posté le 02-07-2009 à 23:31:00

Merci Sandrine pour ce beau récit! Ca me rappelle que moi aussi j'ai passé mes 1ieres années jusqu'à ma rentrée en CP (primaire) mais j'ai assez peu de souvenirs pourtant...

L'année prochaine pourquoi pas!! ;-))

Commentaire de ETRURIEN posté le 05-08-2009 à 17:58:00

Merci pour ce joli compte rendu.

J'ai un peu honte de ne pas avoir encore fait les miens (3 de retard).

je me suis aussi inscrit à l'arrache pour cette course car quittant Paris et sa banlieue.

Etant dorénavant installé en basse ville le long du parcours je n'ai pu résisté.

Côte effectivement très sympa. La ligne de départ approximative mais dans l'ensemble de toute façon une bonne ambiance avec un niveau que j'ai trouvé relevé.

Salut

Commentaire de ETRURIEN posté le 05-08-2009 à 17:58:00

Merci pour ce joli compte rendu.

J'ai un peu honte de ne pas avoir encore fait les miens (3 de retard).

je me suis aussi inscrit à l'arrache pour cette course car quittant Paris et sa banlieue.

Etant dorénavant installé en basse ville le long du parcours je n'ai pu résisté.

Côte effectivement très sympa. La ligne de départ approximative mais dans l'ensemble de toute façon une bonne ambiance avec un niveau que j'ai trouvé relevé.

Salut

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran