Récit de la course : Marathon du Vignoble d'Alsace 2009, par calimero

L'auteur : calimero

La course : Marathon du Vignoble d'Alsace

Date : 21/6/2009

Lieu : Molsheim (Bas-Rhin)

Affichage : 1974 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Quand on veut préparer une épreuve sérieusement, il faut faire des épreuves intermédiaires pour voir où on en est de sa forme présente !

Là pour être au mieux pour mon 2éme Médoc, il fallait trouver quelque chose qui s’en approche au plus près.

L’occasion m’est donnée par mes amis Christian et Chrystelle de courir cette épreuve devenue mythique au fil des 4 années précédente aux yeux de tous !

Arrivés jeudi après midi sous une température caniculaire (32°) et oui on avait pris le soleil du Trail de Fontvieille avec nous !!!Nous avions déjà un premier sentiment de ce qui nous attendais !

A peine débarqué dans notre zoulie maison d’hôtes à Dorlisheim, nous avons étés pris en charge par nos 2 Cricri pour une 1ère visite à Obernai ainsi qu’un 1er festin agrémenté de quelques produits locaux !

C'est quand même mieux que l'Isostar non?

 

Le lendemain matin, changement de programme puisque quand nous sommes arrivés au Mont Ste Odile la température était tombée brutalement à 11° (bonjour le choc thermique !!!).

La vue était superbe malgré le temps et l’endroit était sublime !

Puis ce fût un grand moment tenté de tristesse et de souffrance avec la visite du Struthof dont le nom me parlait mais que je n’avais pas associé à ce moment là au plus terrible des camps de concentration de la 2éme guerre mondiale (pire encore que DACHAU ou BUCHENWALD, c’est dire !!!), 4 heures de visite et de commentaires sur l’horreur vécue par tous ces gens !

 

Les Cricri nous attendaient déjà pour repartir à nouveau, cette fois à Strasbourg, capitale de l’Europe !

Nous avons d’abord fait un court séjour en Allemagne, puis visiter comme tout touriste qui se respecte La Petite France, magnifique écrin Alsacien encore plus beau qu’une carte postale !!

Puis ce fût le repas chez Yvonne (ou Burgerstuewel comme écrit sur la devanture !!), là où tant d’illustres personnages sont venus festoyer : Chirac, Sarkozy, Koll, Merkel, Calogéro, Johnny….Ce fût une nouvelle fois un ravissement et un pur moment de bonheur !!

Le samedi dèjà ! Sans avoir vu le temps passé nous en sommes déjà à notre 3éme jour à se partager entre les visites et les ripailles, tout à fait dans le ton pour tenir les 42.195kms du lendemain !!

L’occasion du jour pour boire (il y en a eu plusieurs !!!) était cette l’anniversaire de Christian et son passage dans le monde merveilleux des vétérans le la CAP !!!

Il nous a même fait pour l’occasion un magnifique Baeckeoffe (je ne me suis pas trompé ?), plat succulent s’il en est !! En plus la forêt noire était de rigueur pour le dessert !!

Puis ce fût le moment de partir rechercher nos dossards et saluer les potes que je ne connaissais pas encore et qui allaient courir avec moi le lendemain

 

Un peu de repos réparateur avant de vivre cette Pasta Party qui restera dans les annales du MVA tant nous avons mis l’ambiance jusqu’à la fermeture du bazar à pas d’heure !

 

La salle résonne encore du Port d’Amsterdam entonné par Pierre et accompagné par les Kazoos fournis gracieusement par Christian !

Les bouteilles de Crémant se sont empilées les unes sur les autres avant que le producteur lui-même y aille de sa modeste contribution !

 

Jalabert fit un passage discret et n’osa même pas se mélanger à nous pôvres sportifs du dimanche (ce fût sans doute la seule petite anicroche de la soirée dont nous nous remettrons bien vite !!)

Testage de tenue avant l'épreuve!!!

 

Dimanche, le jour J !

Nous sommes arrivés dès l’aube, encore embrumés par les vapeurs d’alcool, au milieu de coureurs affûtés et motivés comme je le suis sans doute les fois où je ne parle à personne au départ du Marathon !

L’ambiance n’est pas à la franche rigolade et il faut que Jean Louis arrive enfin pour que j’ose mettre mon costume de lumière en Fée Clochette !

A peine, ai-je enfilé ma tenue que tout le monde se déride et déjà les 1ères photos amusées des coureurs allemands ! Jean Louis fera à cette occasion la connaissance d’une charmante Jane, accompagnée de 2 Tarzans, qu’il ne quittera plus de toute la course ;-)

Le reste de la troupe arrive enfin et déjà les premiers éclats de rire augurant bien de la suite de la journée !

7h30 le départ ! Il me semble que pour un moment de plaisir nous partons bien vite ! (D’aucun diront que nous somme passés au 5éme kilo en 5’15/km)

A peine arrivés au 3éme kilo que déjà il y a un 1er ravito au vin blanc ! J’avoue sincèrement que je ne suis pas habitué et que c’est bien dur à ce moment là ! Puis ce sera un 2éme très rapidement après avoir goûté aux joies de se coucher dans les fleurs avec Pierre ! Là il doit s’en rappeler ;-)

Nous voilà partis gaiement au milieu de tous ces gens qui sont tout heureux de nous voir et qui partage avec nous tous ces moments de joie et d’alégresse !

C’est maintenant Christian qui joue de l’accordéon avec l’André Verchuren local ! Puis nous côtoierons les vaches étonnées mais pas surprises de nous voir ainsi !

Ce sera ensuite au tour de notre fournisseur officiel de crémant, vêtu de son habit de fête, de nous fournir une nouvelle fois en précieux breuvage !

Christian retrouvera ensuite ses 20 ans en se lançant dans un bœuf à la batterie devant des ados médusés !

Nous avons aussi entamé de grandes accélérations au son des Kazoos devant des spectateurs médusés face à cette folie douce qui nous a envahie à ce moment là !

Le plus fort restera quand même ce passage à Wangen, où les habitants d’une superbe maison Alsacienne ont accepté que l’on vienne chez eux faire une photo du groupe à la fenêtre de leur maison fleurie !! Des gens sympathiques au possible vous dis je !

Les ravitos se succèdent toujours et les jeux d’eau lancés par Pierre avec un simple bord de gobelet au début, se sont terminés au seau au lieu bien nommé de Soultz les Bains (çà ne s’invente pas !)

Les derniers kilomètres s’égrènent bien trop vite et déjà nous nous retrouvons tous ensemble à franchir cette ligne d’arrivée trop longtemps redoutée (si, si !!)

La suite est aux accolades, aux remerciements pour notre guide Pascal aux interviews de Jean Louis, et enfin et surtout aux organisateurs tout contents de nous voir apprécier à sa juste valeur cette épreuve incomparable déjà !

 

Le soir encore, nous compléterons notre culture culinaire avec des flammekueches en tout genre.

Le moment de nous séparer fût pénible comme à chaque fois mais en se promettant déjà d’être là les prochaines années !

Nous sommes restés encore 2 jours pour visiter encore et toujours ! Une brasserie artisanale d’abord où le brasseur nous à fait partager son goût de l’authentique avec dégustation et repas à la bière bien sûr !

Le château du Haut Koenigsbourg, superbe dans sa majesté robuste pour clôturer ce 1er voyage au pays des cigognes que nous n’avons que peu vu malgré tout !!

Nous avons fait provision le dernier jour de Munster bien sûr mais aussi de vin et de bière pour tenir la route jusqu’à son terme !

Je crois que cette fois ci je suis fin prêt pour le Médoc 2009 même si j’ai quelques petites courses annexes à côté comme Millau et le Marathon des Sources de La Creuse !

6 commentaires

Commentaire de JLW posté le 25-06-2009 à 21:31:00

Oui oui, bien bien mais tu oublies l'essentiel ... t'as fait combien sur ce marathon, hein ?
Allez hop la.

Commentaire de Teonas posté le 26-06-2009 à 00:50:00

Je crois de source presque sûre que Cali a fait ... beaucoup rire ! Bon dégrisement ;)

Commentaire de cedre posté le 26-06-2009 à 08:18:00

Bonne poilade apparemment même si tu aurais pu éviter de chier dans le champs de fleurs jaunes ;-)
ça a du être dur tout de m^me de courir (enfin trottiner) avec la gueule de bois.
Sans prendre la défense de Jaja : lui avait cependant un objectif tout autre et je comprends son envie de rester tranquille (rappelle toi tes pasta party d'avant Marathon à Objectif)
Bravo à toi fée clochette ....

Commentaire de Jerome_I posté le 26-06-2009 à 08:44:00

bravo pour ta course et ton récit, on attend le Medoc...

Jérome

Commentaire de bzh67 posté le 26-06-2009 à 10:49:00

Bravo à toi d'avoir su apprécier ce marathon à sa juste valeur ! Ca fait deux ans que je le fais mais cette année j'ai été retenu par le boulot. J'ai quand même pu faire un saut comme spectateur mais je n'aurais vu que les 1er.
A bientôt sur un ravito gastro-vinique ;-)

Commentaire de RogerRunner13 posté le 26-06-2009 à 16:37:00

Tes mignon tout plein dans ton costume de fée.... Bravo à toi d'apprécier ces moments de rigolade et de temps en temps ça fait du bien d'oublier le chrono.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran