Récit de la course : Trail de la Montagne Noire 2005, par calimero

L'auteur : calimero

La course : Trail de la Montagne Noire

Date : 3/7/2005

Lieu : Saint -Amancet (Tarn)

Affichage : 1048 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ca sent la fin de saison!!

Quand je me suis inscrit pour Marvejols-Mende, il y a quelque temps déjà, je m'étais dit que pour la préparation de cette course que je n'ai jamais fait, qu'il serait bien de faire des courses difficiles afin que le jour j, tout paraisse plus facile.
Dans cet optique, j'ai choisi de joindre l'utile à l'agréable et de faire quelques trails (évènements en vogue et trés sympathiques au demeurant!!!).Celui ci est le dernier de cette saison et correspond à la sortie annuelle de mon club ACRA Arles.Sur les 260 coureurs des 2 courses (Trail et 11 kms), nous serons 40, pas mal non?Surtout pour les organisateurs.
Samedi 7h30, nous sommes tous au rendez vous pour prendre le car qui doit nous emmener dans le Tarn,à Sorèze exactement.Nous laissons derrière nous Mistral (déjà les 1ers feux à Lançon)et chaleur,pensant sans doute qu'il va faire froid là bas!le voyage est cool et les paysages sont buccoliques, nous allons mettre 5h50 pour arriver à bon port.Déjà, le soleil est là et bien là, ce qui augure bien du lendemain.A peine arrivés, nous avons droit au cassoulet d'enfer (bonjour la diététique!!!!), les 3 repas que nous prendrons seront du même tonneau et nous avons dû freiner pour être à niveau le lendemain.Je dois dire que l'accueil et les lieux sont vraiment du très haut niveau.
Dimanche 6h, le réveil vient de sonner et déjà il faut se sustenter pour être présent tout au long de la course.Le temps est déjà chaud et celà risque d'être très dur surtout vers la fin du parcours.
650 m de dénivelé et une montée continue de 11kms sont au menu de ce jour, bien sûr ceux qui font la Fila ce jour et qui me lisent doivent bien pouffer par rapport à ce qu'ils ont sans doute vécu, mais bon ce n'est que ma première saison de trail après tout et je suis content d'en être!Chapeau messieurs mais mon tour viendra, je l'espère!!
Dimanche 9h, Nous sommes 260 au départ, pour les 2 courses car les 5,5 premiers kilomètres sont communs.
Déjà, (Le Trail compte pour le Challenge du Sud-ouest)on voit tout de suite qui est là pour ne pas rigoler.Les leaders partent très vite, d'autant plus vite qu'il est quasiment impossible, à moins de regarder dossard par dossard, qui fait le 11 et qui fait le Trail! Après un léger faux plat descendant de 6 à 700m, le chemin monte très vite dans les bois.Le parcours est large, car composé de 90% de route et de chemin forestiers, le reste étant quelques traces, un peu technique, mais rien de bien méchant.Je décide de garder mon rythme de 6 au kilo environ quoi qu'il arrive pour pouvoir accélérer dans la descente si possible et ne pas être cuit en haut.La montée est raide, mais pas pire de ce que j'ai vu ailleurs.Je double, je me fait doubler, il fait trés chaud et les différences entre ombragés et ensoleillés sont vite vus.Au moment de la séparation des 2 courses je suis encore très bien et la montée est plus progressive, le parcours n'est pas très intéressant même si il est très agréable car ce sont de longs chemins en pleine forêt.En haut, au 11éme kilo, je suis toujours tranquille et la descente commence.Même si elle n'est pas très technique, elle est brutale, j'ai beaucoup de mal maintenant sans savoir vraiment pourquoi.J'ai sans voulu accélérer, ou peut être me suis je laissé entraîné, toujours est-il que je souffre.je manque de tomber une première fois mais je me raccroche aux branches.15ème kilo, ravito et gros raidillon d'un kilomètre en sous bois, là je me gamelle d'entrée sans bobo heureusement et je réussi tant bien que mal à passer cette obstacle.légère descente et montée directe vers le sommet de la Montagne Noire.Là, un vététiste râle parce qu'il avait décidé, le pôvre!!!, de passer avec son vélo à la main au même endroit que nous!!La vue au sommet est superbe et si nous ne faisons pas attention, je crois qu'il faut vite apprendre à voler car c'est vraiment très haut et très impressionnant.Maintenant, il n'y a plus que la descente sur 3 kilos et c'est fini.Passage un peu lent dans les rochers me font ralentir mais rien de grave et de toute façon, je ne peux pas aller très vite (sans doute le cassoulet même si j'ai fait attention.La chaleur est là, mais je m'en suis bien sorti je pense en 1h58'56'' et 47éme au général sur 124 (20éme V1/40).
Je n'ai plus maintenant qu'attendre Marvejols en espérant être beaucoup mieux et viser les 1h50', ce qui serait une fin de saison honorable.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran