Récit de la course : La Course des Foyers Ruraux - 6,8 km 2009, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : La Course des Foyers Ruraux - 6,8 km

Date : 13/6/2009

Lieu : Montagnac (Hérault)

Affichage : 1573 vues

Distance : 13.7km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Montagnac:chaleur, dans tous les sens du mot.

 

 

   Première étape, ce samedi 13 juin (un 13, attention !), de cette nouvelle expérience qui consistait à enchaîner un 6,8km le soir, à Montagnac avec un 13km hier matin dimanche, à Frontignan-la Peyrade, « chez moi », et ce dans quelle conditions !

    D’abord toujours pas d’entraînement-manque de temps et chaleur-un mal de gorge douloureux attrapé sans doute avec la climatisation de la voiture, et la course de samedi, juste après un bon déjeuner chez un couple d’amis près de Montagnac. Mais  si c’était la même condition pour tous samedi soir, c’est cette chaleur de four en fin de cuisson qu’il a fallu supporter à Montagnac, même avec un départ reporté d’un quart d’heure à 18h, qui a constitué la grande difficulté de cette course des Foyers Ruraux.

   On a alors retrouvé l’inénarrable Vincent Diaz au micro, dans sa bonne ville, sur l’esplanade, heureusement ombragée par ses grands platanes. Animation des courses pour enfants, interviews de ses collègues organisateurs de courses, présentation de coureurs en vue…c’est Vincent, quoi, avec sa verve, son amour de la course à pied et de ses gens, sa générosité, son dévouement, qui en font, lui aussi, le personnage indispensable à la vie de notre sport dans nos régions.

   Mon « sport diabète » collé sur mon dossard a provoqué la conversation avec un autre coureur lié à son chien, très pressé de partir en prenant l’éclatement des ballons de baudruche pour le coup de feu du départ !

 

 

Et de me conter ses petits malheurs à lui : arthrose, grosse jambière sur la jambe gauche et handicapé à 80% ! Comme quoi, à côté de cela, un diabète, c’est quoi ?

  Et puis il y avait cette petite handicapée, poussée dans son fauteuil, qui a elle aussi affronté cette chaleur, avec ce plaisir indicible, « d’être dans le coup »…

 

   Et nous voilà partis à 18h, pour un petit tour en ville, avant de monter vers Aumes, petit village voisin et retour, pour une boucle, alors que le 13km se disputait sur 2 boucles.

 

 

 La gorge endolorie, plus la chaleur étouffante rendent vite la respiration difficile et la bouche sèche. Le repas finit aussi d’être digéré ! Mais j’essaie de « sprinter » pour rejoindre les zones d’ombre pour mieux respirer. Mais elles sont rares et une fois le plateau ensoleillé atteint, que c’est dur ! A la sortie de Aumes, je rejoins Maryse Goudard, dite « Trotinette », vu sa manière d’avancer en trottinant. C’est une bonne V3 avec laquelle je me retrouve souvent en ce moment. Et je ne la lâcherai qu’ave le seul mérite d’avoir des foulées plus longues qu’elle et de me retrouver dans l’ombre bienfaisante de la descente vers Montagnac, où je passe la ligne dans un état second. Ma femme m’attend avec verres de liquides. Bien vu. Il me faut m’asseoir. La récupération prendra plus de temps que d’habitude.

   J’avais au moins prévu l’après-course avec une petite toilette dans une impasse fraîche à l’ombre, près de la voiture, ceci parce que nous étions inscrits pour le repas du soir, à la salle des fêtes, l' autre événement de la journée.

  Nous avons alors le temps avec ma femme de siroter un bock sur l’esplanade, de retrouver Emma

 

Emma en termine avec son 7km

 

et Dédé ,les vétérans vedettes de « Védas Endurance » qui ont fait le 7km et le 13km et sont frais comme des roses.

    A la salle des fêtes, l’accueil est somptueux, avec le « Steel Band » de Montagnac, pratiquement le second orchestre d’Europe dans le genre.

 

 

Les oreilles en prennent un bon coup mais la vision de ce groupe de musiciens dynamiques et talentueux, maniant leurs« sticks » sur les « pans » emporte l’adhésion et nous transporte vers Trinidad et Tobago, le pays d’origine de cette musique si prenante.

   Et Vincent Diaz de se transformer en animateur de soirée sur la scène. Une soirée qui va s’étirer passablement en longueur mais la paella sera vraiment correcte.

  Arrive la remise des prix qui va donner l’occasion au club de Dédé et Emma, « Vedas Endurance », de manifester moult fois son dynamisme et sa joie de voir plusieurs de ses membres, avec son président, Dominique Lecornu, de monter sur le podium, les drapeaux tournoyant à tout va !

 

 

 Et arrivent les V3, pour lesquels le 3è sera votre serviteur, stupéfait d’être appelé sur scène pour prendre sa coupe ! Nous ne devions être que trois pour que j’en sois là, vraiment ! Avec Emma et Dédé, eux aussi récompensés, ça mettra de l’ambiance à table, où les conversations se nouent, même si la puissance des musiques d’orchestres ne facilite pas les échanges clairs.

 

Dédé, c'est le cador des V4 désormais!

   Vincent récompense aussi Pierre et Chantal Connac, organisateurs de « la France en courant », avec la médaille de la ville, remise par une adjointe au maire.

 

    Les danseurs prennent le relais sur la piste, où Vincent n’est pas le dernier à montrer l’exemple.

 

 

 C’est la fête, quoi,

 

 

 qu’il faut quitter vers 23h30, parce que demain matin…. « je remets cela » !

Côté diabète, je termine la journée à minuit, avec 2,09g(pas si mal, après la paella!) alors que j'étais à 1,20 le matin au réveil (impeccable!), à 0,66g à 11h (aïe! direction le pot de Nutella, car il faut prendre le volant) et à 1,94 après la course, à 20h, avant le repas.

 

4 commentaires

Commentaire de dédé.a posté le 15-06-2009 à 22:57:00


super ton recit! Pierrot
on est entraine dans la narration du parcours
on croit repartir pour refaire cette course
on a chaud et on a tres tres soif!
tes photos sont tres parlantes
BRAVO ET MERCI PIERROT et a la suivante
dede.a

Commentaire de Le président posté le 16-06-2009 à 07:46:00

Comme le dit si bien André, ton récit nous replonge dans cette horrible fournaise. La première course estivale se transforme toujours en un redoutable excercice qu'il faut aborder avec un peu d'humilité, beaucoup de sagesse et surtout, énormément d'eau...
Bravo pour ton podium.

Commentaire de cedre posté le 16-06-2009 à 08:32:00

Belle course et super récit avec un podium à la clé et une ambiance de feu tant sur le parcours qu'à la remise des prix.....

Commentaire de McFly posté le 17-06-2009 à 22:19:00

Bravo pour ce podium, dans cette fournaise, il fallait le faire !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran