Récit de la course : Les 10 Bornes de la Saint-Médard - 10 km 2009, par germaine

L'auteur : germaine

La course : Les 10 Bornes de la Saint-Médard - 10 km

Date : 6/6/2009

Lieu : Brunoy (Essonne)

Affichage : 845 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

LES 10 BORNES DE LA ST MEDARD

Je m’étais mis en tête d’y battre mon record sur 10 kms qui est de 46mn46 sur parcours homologué. Mais certains évènements de ma vie ont perturbé mes entrainements  et mon état de forme et j’avais abandonné l’idée.  Cependant de récents chronos sur un travail de piste me rassurent sur le fait que je ne suis pas complétement larguée et que si je m’accroche « on ne sait jamais » …. alors je décide de courir

ce 10 kms à Brunoy.

 

Le parcours a été modifié il y a quelques années et nous n’avons plus cette longue côte et du coup on peut espérer y faire un chrono.

Arrivée sur place, il y a la queue au retrait de dossards des pré-inscrits, et on entend au micro qu’il n’y a plus de dossards dispo pour le 10, victimes de leur succés les  organisateurs n’ont pas prévu suffisamment de puces.  Je retire également le maillot technique offert, noir aux motifs oranges. 

J’accroche mon dossard et me mets direct en tenue pour l’échauffement, je n’aime

pas les préparatifs de dernière minute qui me stressent.  Je croise pas mal de monde

que je connais, petit coucou par ci, petit coucou par là, j’aime bien cette ambiance …..

 

Je me mets sur la ligne de départ, pas trop loin, car la puce ne déclenche qu’à l’arrivée

et je tiens à mon chrono à la seconde près.  Top départ, je mets malgré tout une

bonne dizaine de secondes à franchir l’arche, je déclanche mon chrono, j’aurai mon

temps réel.  Le départ est en faux plat montant, je m’y suis déjà grillée, cette fois je

serai plus prudente, je surveille mon cardio : ne pas dépasser tout de suite les

92 % de fcm. 

 Passage au premier KM en 4mn36, ça fait du 46 mn au 10, je me

sens bien, il faut tenir maintenant …… Tout à coup je vois devant moi deux

filles de Draveil avec lesquelles je suis souvent au coude à coude mais lors de

courses récentes j’ai vu qu’elles avaient vachement progressé et bien que les

ayant vues au départ je ne pensais pas les rattraper. Du coup je doute, je regarde

ma FC,  mon temps de passage au 2è kms en 4mn35 et mes sensations me rassurent :

je ne suis pas en train de me griller, ce sont elles qui sont parties trop lentement.

Comme elles sont toutes les deux V2 également  et que du coup une place sur le

podium se joue peut être je me pose la question de savoir si je dois rester en

embuscade derrière pour les dépasser au moment crucial ou si je poursuis ma

course avec cette allure et les double …… tant pis si je me plante, je ne vais

pas ralentir tout de même, alors je continue et j’arrive à leur hauteur.

 

 Elles me regardent et sont surprises de me voir, elles emboitent mon pas et me redoublent

à leur tour, nous finissons ainsi le 3è km en 4mn43.  Je m’accroche, ne pas les laisser filer,

et emboite leur pas, 4 è en 4mn47. Bien que le parcours soit plat, on tourne autour

des pâtés de maisons, il y a des relances constamment et le bitume au sol par

endroits est abimé et finalement à cet endroit il n’est pas si roulant, ce qui explique

le temps de passage qui augmente. Nous arrivons alors sur l’avenue qui descend vers

le stade, et les descentes …c’est mon point fort ! Je double les deux filles de Draveil en

me disant malgré tout que je risque de jouer une place sur le podium en partant

si tôt, mais je me bats avant tout contre moi-même et se planquer derrière quelqu’un

c’est pas mon truc ….5è kms en 4mn38, je reviens sur mes temps de passage prévus.

 

Maintenant il faut tenir, se motiver, relancer pour ne pas se laisser rattraper, je ne

me retourne jamais. Je prends des coureurs devant moi en point de repère, les rattraper,

surveiller les temps de passage, aux 8 et 9è le chrono est affolant : 4mn50 !  C’est au même

endroit que j’ai fléchi au premier tour, le parcours est traitre à cet endroit ….J’entends

des spectateurs encourager « allez les filles » et je me dis que mes deux rivales doivent

me coller de près, alors je me concentre sur la foulée, je corrige ma position, j’ai tendance

à me crisper et me pencher en arrière, alors je me penche en avant, j’appuie sur les pieds

j’allonge la foulée, je me fais (ou du moins j’essaye)  aérienne …….

 

Nous quittons la grande avenue pour prendre encore un virage serré pour contourner

le stade, et là une des deux filles me double. Légère, aérienne, facile, les cheveux au vent …

je la laisse filer, de toute manière elle est meilleure que moi, je m’avoue vaincue et n’essaye

même pas de l’accrocher ……. nous entrons dans le stade par le côté opposé à l’arrivée, en

arrivant sur la piste (il reste un demi tour de piste) j’entends quelqu’un encourager la 2è

fille de Draveil et là je me dis « Ah non ! une OK, mais pas les deux ! »  Alors j’accélère

franchement et brutalement, j’entame le premier virage de la piste et je continue une franche

accélération sur la ligne droite du 100 et en arrivant au bout je vois juste devant moi la

première fille qui m’avait doublée en arrivant sur le stade …. du coup je me dis que je

pourrais essayer de la doubler …… et je re-accélére ……. je la double dans le deuxième

virage, elle est surprise, elle ne m’attendait pas, l’arrivée étant juste après elle n’a même

pas le temps de réagir …. et j’arrive devant elle.  Je regarde le chrono officiel :  un peu

plus de 47 mn,  et 46mn53 à mon chrono …… l’objectif n’est pas atteint  mais cette

bagarre avec mes rivales m’a bien amusée.  Elles m’ont avoué les avoir boostées et du

coup aidées et être parties trop lentement.  Je regarde le classement : 2è V2, c’était donc

bien ma place sur le podium qui était en jeu. La première est loin devant et avec quasiment

47 mn il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser d’être sur le podium d’une course avec

autant de participants ….. les autres V2 étaient ailleurs ce soir …..

6 commentaires

Commentaire de samontetro posté le 11-06-2009 à 21:03:00

Jolie course, jolie bagarre! Tu es trop modeste, ton podium tu l'as très largement mérité en allant le chercher au courage, jusqu'au bout!. Une course ne se limite pas à un décompte de secondes!

Bravo!

Commentaire de Lucien posté le 11-06-2009 à 21:22:00

J' ai débuté sur route il y a 14 ans, maintenant je fait de la montagne et du trail. Un 10 kms route c'est exactement comme cela que ça se passe, tu es très juste dans ton récit et je m' y suis plongé comme si j'y était, on a tous la même fureur de battre un reccord, de cava celui ou celle qui est devant

Commentaire de Lucien posté le 11-06-2009 à 21:26:00

bon je finis car j' ai appuyé sur une touche malencontreusement. Je parlait de la fureur de battre un reccord ou celui ou celle qui est devant. C'est une vrai défonce. Merci pour ton récit et bonne continuation et surtout sache qu' un jour tu le battra ton reccord. Bisous.

Commentaire de JLW posté le 11-06-2009 à 22:02:00

Ton récit très vivant me fait plonger dans cette distance que j'aime tant. En 46 min ou presque tu nous fais ressentir toutes les impressions de cette distance courte et longue à la fois. Ton podium tu l'as vraiment mérité et au niveau du récit j'en redemande. Merci Germaine et à bientôt.

Commentaire de GrandSteaKikour posté le 12-06-2009 à 19:57:00

si on t'avait demandé de choisir entre ton record et le podium, tu aurais choisi quoi ???
bravo pour ta course et merci pour ton récit !

Commentaire de germaine posté le 12-06-2009 à 22:28:00


J'aurais choisi .... le record ! le podium j'en fais souvent sur des courses plus petites, depuis que je suis V2 (depuis le début de la saison) c'est quasiment à chaque course .... faut dire que les femmes de mon age sont plutôt à la maison à garder les petits enfants, seulement voilà, moi j'en ai pas encore ...
D'ailleurs mon objectif de début de saison était de faire des podiums, puis un peu désabusée c'était trop facile,( surtout que parfois nous ne sommes même pas trois V2 dans la course) j'ai changé d'objectif et c'était faire la qualif V1 pour les championnats de France des 10 kms, objectif atteint. Alors je me suis dit que ce serait un beau pied de nez au temps qui passe de battre mon record sur 10 kms l'année de mes 5O ans ...ça c'est loupé (pas de beaucoup) mais je n'ai pas fait non plus de sacrifices extraordinaires dans ma vie pour y arriver, il y a plus important dans la vie tout de même ......

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran