Récit de la course : Lozere Trail - 45 km 2009, par martinev

L'auteur : martinev

La course : Lozere Trail - 45 km

Date : 31/5/2009

Lieu : Chanac (Lozère)

Affichage : 1094 vues

Distance : 45km

Objectif : Pas d'objectif

15 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

LOZERE TRAIL

 

Chris et moi arrivons samedi en début d'après-midi dans cette petite localité, superbe mais un peu "morte". On se demande bien si on ne sait pas trompé de village, ni de date.   En fait, il doit être l'heure de la sieste, et les banderoles, l'arche de départ et d'arrivée sont bien là.     

 

Un petit tour du village et nous revoilà à l'office du tourisme pour retirer notre dossard.  Nous croiserons Guillaume , de retour d'une reconnaissance de la fin du parcours.

 Direction le village fortifié du Villard, où une course de côte de 2 km est organisée. Christian veut participer et pour une fois, je ferais le coach   et les photos.

 

La dernière partie de la montée est très raide, une corde est même installée. (Elle nous servira le lendemain quand nous emprunterons l'itinéraire à la descente.)

Bel apres-midi de détente, en attendant de suivre deux conférences très intéressantes : la première sur le Népal avec Pascal Beaury et la seconde sur la vie de Franck Bruno (amputé mais quel courage !).

Nous finirons la soirée autour d’une pasta-party , dans une école aménagée pour l'occasion.

7 h, l’heure du réveil, il tombe des trombes d’eau . Et bien, pour une journée ensoleillée, dixit la météo et les organisateurs, cela commence mal.

Le tonnerre gronde, les éclairs. La décision de Chris est prise, il ne courra pas. Il préfère me suivre et me coacher.

Le départ est retardé d’un ¼ d’heure pour laisser passer l’orage.

 Rencontre avec mic31 ; on parlera "citadelles"....;  avec calou et schreck , toujours aussi souriants.

A 8 h 45, un départ « fictif » est donné. Les 350 concurrents ( 2 distances : 21 et 45 km) s’élancent derrière un tracteur et sa remorque sur laquelle se tient un groupe de musiciens. Guillaume et moi (notamment) tapons dans nos mains pour donner le rythme !

500 m plus loin, le tracteur se retire et la course démarre direction la tour de Chanac.

 

Le soleil est revenu, il fait lourd, il va falloir gérer.

Le peloton s’étire rapidement. La pluie a effacé quelques marquages au sol, et de nombreux coureurs feront des mètres supplémentaires, avant d’être remis dans le bon chemin.

Beaucoup de sentiers en monotrace, dans la forêt. Les chemins sont glissants, ce qui me vaudra quand même 3 chutes.

Le ravitaillement du 14e km annonce la séparation des 2 parcours, et les retrouvailles avec mon coach préféré : « Ne lâche rien » seront ces mots, qui feront rire mes compagnons de route.  Je n’ai pas vu les kilomètres passer, je gère ma course à mon rythme. Ce ne sont pas les Alpes et ses montées interminables. Ici , c’est une succession de petites côtes, de plats, de descentes, de relances, mais qui finissent par peser sur les jambes. Heureusement, à chaque carrefour de chemin, un bénévole est là pour noter notre numéro de dossard et nous encourager.

2e ravito, au 30e km. Je remplis mes gourdes, prend mon temps pour me ravitailler.

Chris m’annonce que j’ai de l’avance et que je peux gérer jusqu’à l’arrivée.

Je suivrais ses conseils pour ne pas me mettre dans le rouge, j’ai d’autres échéances à venir et puis je peux profiter du paysage lozérien qui m’entoure.

Maintenant, je suis toute seule, j’entends au loin le speaker qui annonce les arrivées. Alors qu’il ne me reste plus qu’un km, je me trompe de chemin et monte, monte pour arriver dans un champ et là, je me dis « tu as du te tromper, il n’y a plus de rubalise ». Me voilà repartie en sens inverse, je croiserais des coureurs qui ont fait comme moi. Je n’ai pas vu la bifurque qui nous fait redescendre sur Chanac et la ligne d’arrivée. (à moins que ce soit calou qui ai débalisé pour que je ne puisse pas la rattraper !

Après 5 h 30 de course, je franchirai la ligne avec une première place, dédiée à mon (notre) amie « Séverine » , tragiquement disparue il y a quelques semaines..

 

L’orage viendra perturber la remise des prix (et les coureurs toujours en course).

Bravo à Guillaume pour sa 3e place et merci à mon coach.

 

Un bon repas viendra clôturer cette journée.  Nouveaux échanges avec calou and cie ; parfois graves , parfois pleins d'humour...

 

Pour résumer , un trail bien sympa à découvrir .....merci à lolo48 et phil , organisateurs super sympas....et à leurs collègues.

http://picasaweb.google.fr/martinevolay/LozereTrailMai2009

http://lozeretrail.free.fr/

http://passion-trail.skyrock.com/

15 commentaires

Commentaire de Pat'jambes posté le 02-06-2009 à 22:17:00

Ca semble avoir été bien géré tout ça... un air de facilité se dégage de ce CR bien sympa. Merci

Commentaire de calou posté le 03-06-2009 à 00:43:00

Encore bravo Martine ! Pour le débalisage, faut pas m'en vouloir... j'avais vraiment trop peur que tu arrives encore avant moi malgré la différence de distance ;-))
Bises

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-06-2009 à 08:15:00

Bravo Martine ! La prochaine fois, écris plus gros, pense aux petits vieux...

Commentaire de jepipote posté le 03-06-2009 à 08:29:00

deuxième lecture de CR ce matin, et deuxième podium féminin.... bravo à toi.

Commentaire de blob posté le 03-06-2009 à 08:46:00

Bravo Martine, encore un podium cette année, et on n'a pas encore entamé l'été ;-)

Commentaire de Grain de sel posté le 03-06-2009 à 08:49:00

Bravo Martine.
Quel que soit la région où tu cours le podium est au rendez-vous !
Récupère bien, à bientôt.

Commentaire de Eric Kikour Roux posté le 03-06-2009 à 08:52:00

Si j'ai bien retenu, 27 courses en 2007 ... tu comptes faire 27 podiums en 2009?

Félicitations!

Eric

Commentaire de millénium posté le 03-06-2009 à 09:02:00

Ma grande : J'aimerai que tu me comprennes ! Que tu gagnes avec 20' d'avance , dans un temps record , malgré le terrain particulièrement boueux....soit.
Mais que tu me dises , sitôt la ligne franchie :
"je me suis perdue à 1km de la ligne" , et ajoute avec un clin d'oeil : "j'en ai gardé pour le Lyon urban de dimanche".....ça devient dur pour moi !
Est-ce que tu vois pourquoi je souffre tant dans les entrainements communs ?
Finalement , coach une bière à la main....c'est pas mal , non ?

Commentaire de TomTrailRunner posté le 03-06-2009 à 10:35:00

Une victoire tranquille quoi.
Une gestion du corps et de l'effort qui doit servir de guide à beaucoup d'entre nous
@+ Tom

Commentaire de Mustang posté le 03-06-2009 à 22:28:00

<Bravo Martine!! tu avais aussi un coach de rêve!! je l'ai testé y a pas longtemps!!!

Commentaire de VB posté le 04-06-2009 à 09:40:00

Bravo Martine pour cette belle course à l'aise en plus ... Et bravo au coach aussi qui a toute son importance !!!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 04-06-2009 à 14:09:00

bravo et merci pour ce récit.

Commentaire de mic31 posté le 05-06-2009 à 10:29:00

Salut Martine,
Merci pour le rythme que tu m as imposé sans le savoir en début de course. Pour le final, je n ai pas pu suivre...
A une prochaine fois,
Michel

Commentaire de frankek posté le 05-06-2009 à 11:29:00

encore une très belle victoire ! j'aime bien ta façon d'aborder les trails ! toujours avec le " plaisir " bravo et récupère bien...à bientôt

Commentaire de calimero posté le 06-06-2009 à 19:40:00

Tout à l'air tellement facile avec toi et même quand tu te perds tu gagne encore!!
Il va falloir te mettre un gros handicap pour que tu ne soit plus devant!

Chapeau bas une fois de plus!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran