Récit de la course : Lozère Trail - 21 km 2009, par calou

L'auteur : calou

La course : Lozère Trail - 21 km

Date : 31/5/2009

Lieu : Chanac (Lozère)

Affichage : 1497 vues

Distance : 21km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Ce dimanche matin 31 mai, debout 5h30 : C’est « Le » jour de la reprise ! Après près d’un an sans courir vraiment, les kilos s’étant engrangés progressivement, il fallait un bon alibi pour reprendre le trail. Chanac étant situé à 1h15 de la maison, on ne pouvait pas louper le « Lozère Trail » ! Ajoutons à cela la présence prévue de Martine et Badgone… Et là… on n’avait vraiment plus aucune excuse pour ne pas y participer. Vous comprendrez que nous choisirons le 21 km et non le 45 (on n’est pas complètement inconscient, non plus…)

Shrek48 et moi décollons donc de la maison vers 6h30. Un bref coup d’œil à la couleur du ciel nous fait vite craindre le pire… C’est quand même pas de bol, il faisait si beau hier ! On va se prendre une saucée, c’est certain…(Après le trail cévenol annulé pour cause de déluge, l’Hivernatrail dont on n’aura jamais pu atteindre la ligne de départ la neige étant tombée toute la nuit sur la Lozère…on commencerait presque à croire qu’on porte la poisse…)

Nous arrivons donc au camping de Chanac sous des trombes d’eau. La météo n’a pas l’air d’ébranler le moral des bénévoles présents au retrait des dossards, d’autant qu’une éclaircie commence à pointer son nez ! La décision est prise de retarder le départ commun au 21 et au 45 km de ¼ d’heure (histoire que l’éclaircie soit complète…)

Arrivent Martine et Badgone accompagnés de leur bonne humeur communicative. Martine, toujours égale à elle-même est là pour se faire plaisir. Badgone, lui, devant la météo incertaine (et surtout parce qu’il avait peur d’affronter des adversaires de notre niveau…) a décidé de ne pas prendre le départ. Il a décidé de se consacrer uniquement à son rôle de coach : Et croyez-moi, pour l’avoir vu à l’œuvre, je pense ne pas me tromper en affirmant que c’est bien plus épuisant que courir un ultra-trail !

8h45, la pluie a cessé, le départ est donné. Très vite (au bout de 500m), je prends conscience que la route va être longue pour boucler ce trail de reprise ! Pffff …je souffle comme un bœuf (ou plutôt comme une vache !). Tiens un premier bouchon devant... Chouette, je vais pouvoir récupérer avant d’emprunter ce petit escalier étroit qui nous mène au pied du donjon… Vous l’aurez compris : J’en arrive à espérer que ça bouchonne pour avoir le temps de reprendre mon souffle …Mais rapidement, le peloton s’étire et y a plus vraiment assez de monde à l’arrière pour espérer le moindre bouchon ! J’ai l’impression que ça grimpe tout le temps… Ca grimpe non ? J’avance tant bien que mal… Je marche beaucoup… J’essaie de marcher vite, mais au bout d’un moment, ni les jambes, ni le souffle ne suivent… puis j’ai mal au dos, ça… c’est les kilos de trop…Alors je continue à marcher, comme je peux… en rêvant d’un temps où j’avais moins de poids à trimballer… Et puis, je bois, je bois… Qu’est-ce que je bois ! Il fait chaud non ? Aux alentours du 10ème kilomètre, je dis à mon Shrek48 de continuer sans moi. Malgré son manque d’entraînement évident, il peut tout de même aller plus vite et s’il reste à mon rythme, je crains qu’il ne finisse pas ! Rendez-vous est pris au 14ème kilomètre au niveau du ravito.  

img_4150.jpg
Lozère dans les nuages !

Tiens, une descente ! Chouette ! Euh… Ah oui mais c’est quoi cette descente ? Pffff… Ah non… Ca descend vraiment trop là… Aïe !!! mes genoux ! Oh là là… Et on n’est qu’à la moitié du parcours ! Et puis ça glisse… Faut pas que je m’loupe là… J’en vois qui dévalent la pente sur le cul… Tiens, les organisateurs ont eu la bonne idée de mettre une corde pour s’aider : Hey !!! Elle est pas assez longue la corde… Je la lâche donc à regret et me retiens comme je peux aux buis et aux genêts ! Je ne sais par quel miracle j’arrive en bas entière ! 

img_4152.jpg 
Ca glisse...

Enfin du plat… Mais… c’est quoi ça ? Purée, j’ai les pompes lourdes… J’ai embarqué toute la terre sous mes semelles… Le ravito arrive enfin : Psychologiquement c’est bon ça : Il reste plus qu’un tiers à faire ! Quoi ? encore un tiers ????? Mon shrek48 m’a attendu. Le temps de boire un coca, manger 2 trois raisins secs et discuter avec les bénévoles super sympas, et nous revoilà partis.

Ah la vache !!!! Ca grimpe ! ça faisait longtemps…. Shrek48 part en petites foulées. Bien incapable de le suivre, je lui dis de continuer sans moi : Je ne le reverrai qu’à l’arrivée. J’alterne course et marche, surtout marche… En sous bois, je rencontre un petit garçon pas avare d’encouragements à l’égard des coureurs en perdition de mon espèce. Il tente par tous les moyens de nous redonner courage. J’entends encore ses paroles : Allez, Bravo Madame, maintenant c’est plat, y a une dernière côte, et après ça descend jusqu’au bout… Merci mon petit gars… Alors que je m’éloigne revigorée par ces mots, il juge bon de rajouter : Euh… la côte elle est un peu dure quand même…. Ah ben… Ouais, tu m’étonnes quelle est un peu dure ! Dans l’état où je suis, je ne me rappelle pas en avoir fait d’aussi dures…

Sur les derniers kms, je rejoindrai et ferai la connaissance de Anne qui venait de Béziers pour l’occasion. Un vrai bonheur de terminer avec elle en papotant. Nous passerons la ligne d’arrivée main dans la main, pour ma part avec un beau point de côté, dû à une accélération (toute relative) soudaine, trop pressée d’en finir ! Je retrouve mon Shrek48. Il est temps maintenant de passer à la douche pour attendre l’arrivée de Martine sur le 45 ! On ne va pas louper ça…

 

img_4164.jpg 
Un touriste...
img_4167.jpg
Arrivée de Martine radieuse !
img_4173.jpg
Badgone (le touriste), Tine et Guillaume Lenormand également podiumé !

 

Un grand Bravo à toi Martine pour ton podium ! Très beau trail, bonne organisation, c’est sûr, il faudra que je le teste plus entraînée pour mieux en profiter. Merci à Phil48 et Lolo48 qui ont bien pris soin de nous. Jusqu’au repas d’après course qui était tip top ! Nous avons également pu rencontrer Mic31. En lectrice assidue de son blog, je n’ai pas été déçue par le personnage ! C’est quand même bon de reprendre le trail… Ca m’avait manqué… Allez y a plus qu’à reprendre un entraînement digne de ce nom !

A+, pour de nouvelles aventures.

PS : Merci à Dan60 et Bernadette pour leurs encouragements...

 

4 commentaires

Commentaire de caroux posté le 01-06-2009 à 13:15:00

Bravo Calou

Belle reprise et beau CR, à bientôt.
;-))

Commentaire de mic31 posté le 01-06-2009 à 18:59:00

Salut Calou,
Content de t avoir rencontrée ainsi que Shreck pour ces sympathiques moments d après course.
Je vois d après la photo que ça feintait pas mal au tobogan de boue, pour nous c était tout droit dans la pente...
Bonne continuation, à une prochaine fois
Michel

Commentaire de millénium posté le 01-06-2009 à 21:49:00

SUPERBE récit .
Très heureux de vous avoir revu.Je n'ai pas voulu vous faire de l'ombre , j'aurais été obligé de trop freiner pour vous attendre...lol.
Merci pour votre soutien , votre sourire et votre humour. Biz

Commentaire de Delphine posté le 07-06-2009 à 22:16:00

Salut miss Calou,

Je lis enfin ton CR de course...Bravo pour cette reprise. Ca s'annonce tout bon pour la suite.

Bisous

Delphine (la rainette)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran