Récit de la course : Trail des Maures 2009, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : Trail des Maures

Date : 24/5/2009

Lieu : Collobrieres (Var)

Affichage : 1729 vues

Distance : 45km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le Trail des Maures par l'Otarie...

En cette fin de moi de Mai, me voici donc dans le Var pour le Trail des Maures, à Collobrières.
Initialement inscrit sur le petit parcours, c'est finalement sur le grand que je décide de m'alligner, à savoir 45km et 2800m de d+.
Et pour une fois, le beau temps est annoncé dans le sud! Et il va faire chaud! C'est donc quelques jours avant que je commence à préparer cette course sur place pour m'adapter à la chaleur et suivre un régime diététique!

 

tdm_1_.jpg

 

 

tdm_2_.jpg


Pierre nous fait l'honneur de sa présence sur cette course et c'est donc avec lui que je commence la première partie de mon échauffement avant la course!

 

 

tdm_3_.jpg

 

Je préfère faire la 2e partie tout seul!

 

tdm_4_.jpg


On se rend ensuite sur la ligne de départ, au coeur du village de Collobrières. L'organisateur nous annonce que sous la chaleur, les kilomètre comptent double! Merde, j'avais pas prévu de faire 100 bornes moi!

Le départ de plus de 150 coureurs est alors donné à 7h, pour éviter la chaleur, dans une ambiance festive!

 

 

tdm_5_.jpg

Je pars à mon rythme, c'est-à-dire tranquilement pour ne pas me cramer. Ce trail s'annonce difficile! Dès la sortie du village, on attaque une petite montée. Pierre reste avec moi, et nous allons courir près d'une heure ensemble.

 

 

tdm_6_.jpg

On s'enfonce alors un peu dans la forêt des Maures et c'est parti pour les singles tracks!

 

 

tdm_9_.jpg

Une belle montée bien raide, "dré dans le pentu" comme on aurait dit chez moi, nous annonce la couleur! Hostile la nature! (copyrigth P.T.)

Après plusieurs montées bien raides suivies de quelques descentes non roulantes, l'objectif suivant est le point culminant du massif, à savoir Notre Dame des Anges! Un point d'eau nous y attends et je suis pointé dans les 20 premiers.

 

 

tdm_8_.jpg


Derrière, c'est une longue descente. Petit à petit, je double quelques coureurs. Puis on remonte alors sur le Sommet des Sauvettes où nous attends un organisateur qui me fait une jolie croix sur le dossard après m'avoir pris en photo!
J'entends des clochettes, il s'agit de 2 chiens de chasse que je rattrape! Pour une fois que ce n'est pas eux qui me courrent après!

Je continue ma course, pour l'instant je ne souffre pas trop de la chaleur...

 

 

tdm_7_.jpg


On attaque alors une longue piste sur un plateau. Pas d'ombre! Je commence à souffrir...
Je pointe 11e à la mi-course, mais ça ne va pas durer! Le coup de bambou à cause de la chaleur me tombe dessus
Je commence alors à marcher, à marcher même sur le plat, même dans les descentes! Partout quoi! Je suis cuit! Je dois être environ 25e maintenant.

Arrive enfin le ravitaillement du 30e kilomètres. Je pose mon dossard et je décide d'abandonner.

 


Mais finalement, le secoureur et surtout la bénévole du ravito (si vous la connaissez, remerciez-la pour moi!!!) ont réussi a me convaincre de continuer! Objectif: TERMINER!

Je repars alors tant bien que mal, essayant de m'encourager moi-même à recourir! Et j'y arrive! Ce n'est pas la grande forme, mais on fait ce qu'on peut! Je commence alors à doubler quelques randonneurs, les derniers du petit parcours que nous avons rejoint. Finalement, ça me motive et ça me permet de voir du monde. Et même de discuter un peu!

Se présente alors à moi une belle montée! En plein soleil et quasiment verticale! Dur dur!

 

tdm_10_.jpg

 

Mais au sommet il y a du monde! C'est le ravito du 37e! J'y retrouve 2 coureurs qui m'avaient doublé et qui ne semble pas dans un meilleur état que moi! Je repars avant eux, après avoir une nouvelle fois refait le plein de ma poche à eau. Au total, j'aurai bu sur cette course environ 1l/h.

On continue donc sur une montée bien chaude puis une très très longue descente, interminable, très raide et très technique. Il est impossible de se lacher là dedans! Mais j'arrive enfin en bas, où des bénévoles ont improvisé un point d'eau. Ils m'expliquent qu'il ne me reste que 3.5km avec une belle montée! Ah...

Quelques centaines de mètres plus loin, un gué et un bénévole qui m'arrose! C'est le moment de jouissance de la course avant de commencer la dernière montée. Toujours en marchant. Mais je me sens un peu mieux.
Et au sommet, je sais que c'est terminé! J'entends le speaker au loin, ça sent l'écurie!

Puis j'arrive dans le village de Collobrières.

 

tdm_11_.jpg

 

500m à faire dans les ruelles étroites du village! ça a du charme!

tdm_12_.jpg


Et enfin l'arche est là! Le chrono indique 6h10! Ouf!

 

tdm_13_.jpg


Pierre est déjà là.
- ça fait longtemps que tu es là?
- 40 secondes!

 

 

tdm_14_.jpg


40 secondes d'écart après 6h10 de course alors que nous n'avons pas couru ensemble! c'est fort! ça vaut bien un instant de bonheur!

 

 

tdm_15_.jpg


En tout cas ce trail est à retenir pour la beauté des paysages, mais aussi pour sa difficulté! Très technique et très peu roulant, il devient très costaud sous une grosse chaleur (30° à l'ombre à l'arrivée). Et moi la chaleur, j'ai du mal!

A noter la belle course de Pauline sur le petit parcours puisque elle décroche une 7e place en Sénior sur 16 classés.

Maintenant, un peu de repos avant d'affronter le Grand Duc, en relais avec le Porc Epic, à qui je souhaite un bon rétablissement de cheville suite à sa mésaventure de jeudi au trail du Pont du Gard!!!

 

7 commentaires

Commentaire de JLW posté le 27-05-2009 à 22:41:00

J'ai mis beaucoup plus de temps que toi et pourtant j'ai l'impression d'avoir vécu la même chose. Moi aussi j'ai voulu abandonner (après le 37ème ...) et le dernier ravito "improvisé" m'a sauvé par l'intelligence du bénévole qui avait refroidi ses bouteilles dans la rivière.
Merci à lui ... Sans lui je crois que j'aurai abandonné à 4 bornes de l'arrivée !!

Sympa de t'avoir croisé au départ.

Commentaire de lule posté le 27-05-2009 à 22:44:00

Merci pour ce sympathique récit!
Ah l'été arrive, les courses vont être de plus en plus dur avec cette chaleur! Et quoi de mieux d'avoir fini ta course, quand il n'y a plus rien, il en reste encore! :p
Et entre nous 23° pour un qui a failli abandonner.. j'te tire mon chapeau!
a+ lule

Commentaire de joy posté le 28-05-2009 à 09:21:00

Un grand B R A V O !!! Au plaisir de se revoir...

Commentaire de the dude posté le 29-05-2009 à 11:27:00

Merci pour ton récit qui m'a fait découvrir cette belle course que je ne connaissais pas.

Et bravo pour avoir eu le courage d'aller au bout avec en + un excellent chrono a la clé!!!

Commentaire de oufti posté le 31-05-2009 à 12:02:00

Merci pour ton récit ! Tu m'as dépassé dans la première montée à la sortie du village et puis je ne t'ai plus vu... Pour moi pareil, j'ai trop souffert de la chaleur !!!

Commentaire de Davidou le minou posté le 03-06-2009 à 19:21:00

Aaahhhh.... enfin une faiblesse... Enfin notre cher Alex souffre !! Que ça fait du bien ;-)

Plus sérieusement, bravo d'avoir eu le courage de repartir et de finir. Abandonner, tu l'aurais regretté dès la caisse revenue, c'est à dire, si ça se trouve, une demi heure plus tard. Au moins là, t'es fier de finir... et puis 40 sec après un pote, sacré hasard :-D

A +

David

Commentaire de Antoine Allongue posté le 21-07-2009 à 11:09:00

Salut. Je suis organisateur du TDM et j'ai pris du plaisir à voir ton CR et photos. félicitation pour ta course.C'est clair que la chaleur était bien présente avant les cigales. J'espère que ce sera mieux l'année prochaine.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran