Récit de la course : Les Foulées du Lac Kir 2009, par fulgurex

L'auteur : fulgurex

La course : Les Foulées du Lac Kir

Date : 23/5/2009

Lieu : Dijon (Côte-d'Or)

Affichage : 1254 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

mes champions!

A ma grande surprise mes deux fils ont accepté de lâcher leur ordi pour nous accompagner Eve et moi et participer à cette manifestation si proche de la maison.Léo, né en 95 ne peut que faire 2.5 km. Ca tombe bien, il n’avait pas envie de faire plus.Pierre est d’accord si on court ensemble. C’est avec joie qu’on se fixe un objectif : faire 5 min de moins que son essai de septembre dernier : 55 min pour les 10 km. 

15h20 ; le ‘petit’ s’élance sans un sourire aux lèvres. En bon ado, il se fait ch… et c’est nul….On l’encourage avec son frère, mais on n’est pas placé du bon coté de la route et il ne nous voit pas (ou peut être a-t-il fait exprès de choisir ce coté).A peine le temps d’aller aux toilettes que déjà les premiers arrivent. Mince ! Si jeunes et déjà si rapide ? Très vite, on voit notre Léo arriver. « Allez Léo ! Allez Léo ! Allez Léo ! » « tais toi ! » Quel caractère !... Il arrive avant nous et lorsque nous retrouvons notre petit bougon, c’est pour l’entendre se plaindre que c’est nul.Récupération du sac avec les « cadeaux promotionnels » (à la noix, mais j’y reviendrai). Je ne le saurai que plus tard, mais malgré son impression d’avoir trainé, il n’a mis que 9’15 : ça fait 16 km/h de moyenne. …« Bravo mon fils »(Serai-je capable de faire beaucoup mieux ?) Nos félicitations tombent à plat. Il fait très chaud et Léo ne se sent pas très bien : « quand je cours, j’ai le cœur qui tape ! »  Eve lui propose de rentrer tout de suite au frais à la maison et de regarder la télé. Une lueur ranime son œil. 

16h00 Les 10 km vont bientôt partir. La tactique de course est révisée :Eve nous suivra pour faire 55 min aussi, mais si elle traîne, on l’abandonnera à son triste sort. Cette météo et les pollens lui sont très défavorables. On se place en queue de peloton. PAN ! Le départ se fait laborieusement et il est très difficile de commencer à prendre un rythme. Je veille à ne pas perdre ni Pierre ni Eve.

500 m : tout le monde est là. Même Patrick (Patcap21) sur le bord avec son appareil photo. Sympa ! Un petit coucou en passant.

  

1er km : Pierre se sent bien, il parle et on arrive à tenir les 11 km/h qui sont sensés nous amener au bout de  55min 10km plus loin. 

2ème km : Eve est un peu en retrait, coincée entre la foule qui court et celle qui regarde. C’est jour de très grosse affluence autour du lac Kir.Epongeage « Pierre ne mets pas l’éponge sur ta bouche ». Les morceaux de mousse utilisés par les précédents sont ramassé et « recyclés » Beurk ! 

4ème km : Pierre est tout rouge, mais il s’hydrate consciencieusement. Vivement le ravito pour se renverser un gobelet d’eau sur la tête et se faire asperger par le petit jet mis en place.Encore Patrick qui nous mitraille. Merci Pat ! 

5 km : moitié de fait, jet d’eau, ravitaillement et c’est reparti. La deuxième moitié est gérée entre l’excès de chaleur qui fait ralentir et l’éloignement des autres qui fait accélérer. Pierre est tout rouge ! « Allez le petit bonhomme rouge » crient les adolescentes sur le banc. Quel succès ! (C’est bien mon fils) 

7ème  km : plus moyen de savoir où et comment est Eve.J’indique à Pierre qu’il peut accélérer si le cœur lui en dit. Il préfère gérer encore un peu. « Le grand en bleu qui t’a fait un croche pied tout à l’heure et le petit vieux qui marche de temps en temps sont à ta portée ; on les aura » lui dis je pour l’encourager.Il accélère progressivement et on se fait le grand en bleu ! YYYESSS ! Reste le « petit vieux ». Mince, il accélère. On accélère aussi et on en profite pour doubler encore d’autres. « le petit vieux » flanche : il marche. YYYESSS ! Et Pierre accélère encore. Vas y mon fils, je te suis. Et il accélère encore. Je regarde ma montre : on est à plus de 17 km/h ! Incroyable, il en a encore sous la semelle ! Il aura tenu cette vitesse sur plus de 400m (la vitesse max enregistrée est de plus de 20km/h).  

10ème km: On fini en beauté tous les deux cote à cote. « Bravo mon fils ». Temps officiel : 56’22. 

Vu la chaleur, on est content de nous et j’estime le challenge réussi. 366ème sur 462 ; le début du dernier quart : très honorable. 

Eve arrive juste derrière nous. Elle a du s’arrêter pour délacer ses chaussures : un petit problème de circulation avec la chaleur lui a fait gonfler les chevilles…59’48. Juste en dessous de l’heure. Elle est contente d’être resté sous la barre malgré la météo, mais je la sens déçue de n’être pas arrivée avec nous.   

On récupère nos cadeaux à la noix : les mêmes Tee Shirts coton sponsorisés par un supermarché que l’an passé. Même pas millésimé. Pierre récupère une taille M (la plus petite disponible) ça fera un Tee Shirt de nuit. Dans le sac : 2 barres de céréales pour Pierre (une seule pour moi), une casquette du supermarché (trop classe !) et une sacoche de ceinture en plastique du supermarché aussi. On ne peut dire qu'ils se soient 'foulées' (jeu de mots)

Les lots sont vraiment miteux pour une organisation autant sponsorisée : 

L’ACR Dijon remercie ses fidèles partenaires qui soutiennent cet évènement :

  • la Ville de Dijon,
  • le Conseil Régional de Bourgogne,
  • le Conseil Général de la Côte d’Or,
  • 3 supermarchés
  • 1 pub
  • 1 entreprise
  • 1 magasin spécialiste de la course à pied
  • 2 banquesl
  • Le gros céréalier de la région
  • 1 assurance
  • 1 sponsor café pour la buvette
  • 1 sponsor pour les barres céréales des ravitaillements,  
  • la Prévention Routière,
  • Jeunesse et Sports,
  • 1 magasin de fleurs le CIC,
  • le Crédit Municipal,
  • l’Office Municipal des Sports,
  • 1 sérigraphiste   

Voilà ça c’est dit ! Place aux podiums. 

Les premiers (ne sont pas des amateurs) et reçoivent un chèque. Ah ! Voilà où est passé l’argent des sponsors. On est vraiment loin des trails que je viens de faire avec Bourgogne Esprit Nature, qui sans ces énormes sponsors arrive à nous faire des parcours variés intéressants et ludiques dans une organisation parfaite.  

Donc place aux podium disais je.

Podium scratch des hommes, des filles et des duos… et voilà qu’on nous appelle pour la 3ème marche du duo !!! Pierre est content, son papa aussi. On récupère notre grosse coupe – pas de chèque pour nous, dommage.

Dire qu’il y a à peine 5 minutes, je disais à Pierre que depuis que j’ai 8 ans, j’ai fait plusieurs activités en compétition et que je n’étais jamais monté sur un podium. Beau cadeau que Pierre me fait.  Le photographe « officiel » du club arrive. Je lui demande de nous prendre en photo avec la coupe. Clic clac !

  

Merci à Patcap21 pour les photos de course et à l'ACR pour celle du Podium (gentiment envoyée par mail).

 

3 commentaires

Commentaire de patcap21 posté le 24-05-2009 à 22:49:00

Un grand bravo à vous tous et félicite bien ton fiston, la porte lui est grande ouverte pour d'autre course.
Maintenant, des Burundais ça se déplacent pas pour rien et on peut même dire qu'ils ont réussits leur coup, record et podium pour les 4 athlètes engagés....

Bonn récup à tous

Pat

Commentaire de MC 21 posté le 25-05-2009 à 22:10:00

Alors là, chapeau bas à toute la famille!!!
J'imaginais les sensations sur le podium en lisant ton émotion qui transpirait de ton CR. Encore bravo à tous et à Samedi à Sombernon.

Nico

Commentaire de riri51 posté le 26-05-2009 à 18:53:00

Félicitations à toute la famille...perso j'ai un faible pour le ptit "bougon" qui ressemble étrangement à ma petite personne lors des cross scolaire de ma jeunesse!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran