Récit de la course : Les Aventuriers du Bout de Drome - 65 km 2009, par Françoise 84

L'auteur : Françoise 84

La course : Les Aventuriers du Bout de Drome - 65 km

Date : 9/5/2009

Lieu : Crest (Drôme)

Affichage : 2202 vues

Distance : 65km

Objectif : Pas d'objectif

28 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 
 imgp7419_2.jpg
 
Il y a un an, nous courions ce week-end drômois pour Lolo. Il y a quelques jours, une bien jolie Gazelle l'a rejointe...
Cette année, nous allons les emmener toutes les deux, en photos mais surtout dans nos coeurs, bien lourds, sur les mêmes chemins... Elles auraient tellement aimé être parmi nous.

Vendredi matin, après un passage à la gare pour récupérer un Dingo échoué mais néanmoins fringant, direction la Khanardie pour une grillade- party déjà très rougissante (tee-shirts, buffs, casquettes...!)
 
 imgp7343.jpg
 
imgp7349.jpg
 
Après avoir été copieusement nourris et abreuvés, tous ces kikous ne réclament que la sieste, mais non, Crest nous attend, alors c'est parti!
 
p5080001.jpg
 
p5080006.jpg 
 
p5080003.jpg
 
Arrivés sur place, nous allons récupérer les dossards, préparer notre nuit au gymnase (pour d'autres au camping, en gîtes...), mettre un peu d'ambiance à la pasta, mais pas très longtemps en ce qui me concerne (à croire que l'organisme anticipe la fatigue à venir!). J'avoue avoir eu du mal à suivre la conférence sur la diététique et j'ai carrément zappé la présentation du film (pardon, Jack!!)
 
Allez, douche et au lit! Le coin dodo ressemble à une ferme/ zoo (je ne parle ni des bruits ni des odeurs...) avec, rassemblés, un Khanard, un Dingo, un Mustang. Cherchez l'intrus: un Vélo (Balai)!
 
imgp7358.jpg
La nuit est très, très courte. Les 1ers préparatifs commencent à 3h; à 3h30 tout le monde est au petit-déjeuner et puis ça s'enchaîne: contrôle des sacs, vérification des puces, dépôt des sacs pour Saillans, photos et .... départ!
 
med_img_0738_e3hjtd_0.jpg 

  Nous allons être 3 de notre club sur le 100: Xavier, Franck et moi. Marc, qui aurait dû le courir avec nous, nous suivra de ravito en ravito (merci à toi, ça fait vraiment du bien de se savoir attendue!).
 
 imgp7361.jpg
 
Nous retrouvons également nos 3 compères du stage de Jack en mars: Odile, Fabienne et Hervé.

Il est 4h30 du matin, les frontales s'allument, on traverse Crest et Jack nous libère, direction les 1ères crêtes.
 
 imgp7364.jpg
 
Au début, dans les monotraces, à la queue-leu-leu, tout le monde papote un peu et puis, progressivement, chacun prend sa place, ses marques, son rythme.
 
 imgp7367.jpg
 
Pour moi, cette course est importante. Je l'ai terminée la 1ère année avec Xavier et Alain, après 21h d'efforts et pas mal de souffrances pour tous. L'année dernière, seule (et dernière!), le mental n'a pas suivi et j'ai arrêté à Mirabel. Je m'en suis beaucoup voulu après coup et cette fois, côté "psy", je suis blindée; Toute seule, à 4 pattes s'il le faut mais je veux terminer!
 
crest2009.jpg 
 
imgp7374.jpg
 
Alors, je m'enferme dans ma bulle et j'avance, passant chaque ravito comme une étape. Et ça marche!
 
imgp7392.jpg 
 
imgp7389.jpg
 
imgp7400.jpg
 
La matinée passe bien, au gré des rencontres: les kikous, Marc, Photogone... et des SMS. Je passe Barcelonne, puis Cobonne avec un peu d'avance sur les barrières horaires.
 
  

imgp7411.jpg 
 
imgp7419_1.jpg


Juste après Cobonne, petite alerte "nausées" sans doute due à la digestion du ravitaillement un peu délicate avec la chaleur et la montée.
 
 imgp7437.jpg
 
imgp7444.jpg
 
imgp7445.jpg
 
Je ralentis un peu, j'en profite pour consulter ma messagerie, répondre et ça finit par s'améliorer.
 
 imgp7446.jpg
 
imgp7449.jpg
 
imgp7452.jpg
 
Mirabel: un grand moment quand j'en repars et que je peux passer un coup de fil à Xavier pour lui annoncer que tout est OK, je n'ai pas lâché et je file vers Saillans (certes, ce n'est pas à grande vitesse mais c'est bien bon quand même!)
 
imgp7458.jpg
 
imgp7460.jpg
 
imgp7465.jpg
 
Les enfants me rappellent quand j'aperçois les 1ères maisons de Saillans, Il est presque 16h30 et tout va bien.
 
 imgp7466.jpg
 
Je bifurque au pont et voilà Béné qui vient à ma rencontre; que c'est bon de voir son sourire!
 
 img_6172.jpg
 
p5090004.jpg
 
On remonte ensemble la rue et là, en haut, la SURPRISE: les "enfants" sont là (enfin, une partie, c'est quand même la famille "lapins" chez nous!); Guillaume, Clémence et Médéric sont montés jusqu'à Saillans pour nous voir et nous encourager! C'est trop beau!!
 
 img_6175.jpg
 
img_6173.jpg
 
img_6176.jpg
 
Mais bon, je ne peux pas trop m'attarder (c'est ça l'inconvénient d'être diesel et pas rapide!). Alors, un peu à boire, un peu à manger, on refait les niveaux, quelques photos aussi et c'est reparti.
 
 img_6178.jpg
 
p5090012.jpg
 

 
img_6179.jpg
 

 
Les jeunes m'accompagnent jusqu'au pont, il n'est pas 17h, les 3 Becs, à l'assaut!!
 
p5090013.jpg
 
p5090016.jpg
 
En début de montée, je croise le Dingo et la Souris, de retour de balade. Un binôme de coureurs fait le yoyo avec moi.
 
 imgp7471.jpg
 
imgp7472.jpg
 
La montée, aujourd'hui, est bien difficile pour moi.  J'ai le souffle court et l'estomac qui cherche à sortir à tout prix... Aîe, ça va pas le faire si ça continue. J'ingurgite le comprimé anti-vomitif qui va bien mais bon, j'attends toujours qu'il fasse effet!! Je m'arrête régulièrement sur le bord, mais rien d'efficace n'en ressort (...)
 
 imgp7482.jpg
 
imgp7483.jpg
 
Arrivée au Pas de la Motte, je suis accueillie (en bien piètre état!) par un Mathieu toujours souriant et plein d'énergie. Un peu de réconfort, le coupe-vent (ça souffle frisquet ici!) et direction la Laveuse.
 
 imgp7493.jpg
 
imgp7496.jpg
 
imgp7511.jpg
 
Au pied de la grosse vilaine pente qui y mène, je retrouve mes 2 coureurs-yoyos. L'un est allongé, épuisé, il ne peut plus avancer. Son copain me demande comment faire pour les secours: ben là, on est mal barré... Je lui conseille de sortir la couverture de survie et je monte, le plus rapidement possible (...!!) prévenir SuperStéph là haut.
 
 imgp7515.jpg
 
Finalement, c'est Domi qui va redescendre le prendre en charge, il en a déjà un qui mijote dans la tente, au chaud, en attendant de se refaire une santé après un épisode de vomissements ++.
Je décide cet ex-vomisseur à descendre avec moi plutôt que d'attendre Domi qui risque d'en avoir pour un moment, surtout s'il doit remonter le bonhomme sur son dos!
Tout ça m'a finalement changé les idées, j'en ai oublié mon estomac, ça repart! Je peux recommencer à boire régulièrement; bientôt, j'attaque la bouffe!
Mais d'abord, la Combe... Celle là, de nuit, elle est redoutable (de jour, je ne sais pas, je n'ai jamais testé).
 
 imgp7521.jpg
 
imgp7531.jpg
 
Là, je ne regrette plus d'avoir porté depuis le début ma super grosse frontale: certes, elle est lourde mais on y voit quand même bien mieux.
Domi, débarrassé de son blessé, nous rattrape. Là, je le confesse, j'ai été prise en flagrant délit de râlerie  contre les cailloux, la nuit, bref la Combe Maudite!! J'en ai tellement marre de me tordre les chevilles en tous sens, de manquer tomber, que j'accélère même au point de semer mes 2 acolytes!
Un oeil sur le chemin, un autre sur les pieds, un 3ème sur la montre (oui, je sais, c'est 22h au Pavillon... et ça s'approche), j'en oublie les possibles sangliers ou autres bestioles. Je ne leur conseille pas de se mettre au milieu d'ailleurs, c'est moi qui charge!!
Enfin, les lumières du ravito. J'éteins ma loupiote, pas la peine de les aveugler, les pauvres!
Il est bientôt 22h15 et là, ma question pleine d'espoir: "je peux continuer, malgré l'heure?"
J'ai tout bien calculé dans ma petite tête: je suis mieux, j'ai le temps d'arriver largement (enfin, presque!)avant les 24h autorisées, c'est possible.
Ben non, c'est pas possible...
Alors, le mental avait beau être bétonné, avec le stress, la fatigue, la déception, c'est chagrin et grosses larmes assurées...
Voilà, l'aventure s'arrête là.
 
 imgp7524.jpg
 
Petite Gazelle, je ne t'emmènerai pas plus loin aujourd'hui; Lolo, c'est un essai encore raté... mais d'autres l'auront fait pour vous deux et l'année prochaine, on y retourne toutes les trois...
Je ne suis pas la seule à profiter du retour en fourgonnette. Pour certains, c'est difficile à accepter et le ton monte un peu... mais bon, c'est les règles du jeu et il y a des choses bien plus graves...

L'arrivée à Crest est un peu tristounette, mais finalement, soyons positifs: il y avait plus de monde que si c'était 3h du matin et j'ai pu déguster la chorba avec une belle bande de kikous!
 
 imgp7532.jpg
 
imgp7533.jpg
 
Le compère d'UTMB, PTL et donc du 100 aujourd'hui de Xavier, Olivier et son épouse nous ont gentiment proposé l'hospitalité pour la nuit. Nous abandonnons donc le gymnase sans regrets pour retourner à Mirabel. Leur gîte est très agréable, la nuit aurait pu être très bonne... mais bon, pour ma part, il doit y avoir un peu trop d'adrénaline encore en circulation!
 
med_img_0769_ajsjub_0.jpg
Le dimanche matin, après un petit déjeuner revigorant dégusté sur la terrasse, retour à Crest. 
 
Le temps de récupérer les sacs, de discuter un peu et déjà les 1ers du semi et du marathon arrivent.
L'arrivée de Martine, 1ère du marathon, main dans la main avec Nico, après une course dédiée à Séverine, est particulièrement émouvante et acclamée avec un mélange de joie, de tristesse, de respect, d'amitié... 
L'apéro puis le repas sont rythmés par les arrivées et les podiums.
 
 imgp7540.jpg
 
 imgp7548.jpg
 
imgp7553.jpg  
 
p5100033.jpg
 
Kikourou est évidemment très présent et récompensé mais notre petit club est aussi brillamment représenté par Cathy, 4ème au scratch marathon et 3ème V1. Bravo à toi!
 
 imgp7546.jpg
 
Au café, on est tous en train de faire notre petit marché (TS, buffs...) et puis, progressivement, la salle se vide... il faut rentrer.
On essaie d'avoir des nouvelles du Mustang, parti en villégiature le matin à l'hôpital de Crest... mais ses collègues normands restent introuvables. On attendra un peu avant d'être pleinement rassuré par Sieur Mustang lui même, en soirée.

Et voilà, 2 jours après les courbatures s'estompent déjà mais il est difficile de se remettre sur les rails du quotidien...

Rendez-vous en 2010!! (j'ai plein d'excuses pour revenir!!)
 
 imgp7531_2.jpg
 

28 commentaires

Commentaire de rapace74 posté le 16-05-2009 à 05:55:00

les 15 petites minutes de trop a l'auberge des dauphins , ne seront plus la l'année prochaine et tu la finira cette course les doigts dans le nez!!! bises
manu
ps:c'est marrant xavier me prends en photo juste au moment ou j'arrive à la serre des aigle.....

Commentaire de loicm posté le 16-05-2009 à 07:06:00

c'est peut être "loupé" pour cette fois encore, mais c'est tout de même plus loin que la fois précédente ... la 3eme sera la bonne !!
Bravo à toi

Commentaire de millénium posté le 16-05-2009 à 07:58:00

Tu n'es vraiment pas loin et ce sera pour 2010...J'en suis convaincu.
Ton récit est très émouvant , mélange de joies et peines , à l'image de ce WE .
Garde ce magnifique sourire. Respect Madame

Commentaire de _azerty posté le 16-05-2009 à 08:17:00

Comme Maria me l'avait suggéré, j'aurais du cacher mes acolytes épuisés sous une roche, et j'aurai pu ainsi, peut-être mieux de pousser pour franchir cette barrière. :-)



Plus sérieusement, il ne faut pas avoir de regret, tu as fait une tres belle course. Je t'ai croisé souriante et déterminée, preuve que tu as toutes les ressources pour boucler ce très beau et difficile parcours.

A l'an prochain.

Bises
Domi

Commentaire de thunder posté le 16-05-2009 à 08:54:00

petit bout de femme mais gros mental, malgré la déception tu es restée très correcte. Merci pour ce beau CR, je vais enfin pouvoir faire comprendre à mes proches que la Drome c'est un petit coin de paradis même si parfois on y vit l'enfer

Commentaire de Tamiou posté le 16-05-2009 à 11:48:00

Bravo Françoise, que du bonheur de t'avoir rencntré et de te voir passer avec ce grand sourire qui dit "qu'est ce qu'on est bien ici"

Bises à Bientôt

Patrice

Commentaire de ema posté le 16-05-2009 à 11:54:00

coucou, ma petite francoise..

ne t'inquiète pas, l'année prochaine tu y parviendra.. dis-toi que tu as fait une bonne reco..

mais sans problème, l'année prochaine, ton merveilleux sourire, j'en suis certaine, nous le verrons a l'arrivée.

bisous -maria

Commentaire de ema posté le 16-05-2009 à 11:55:00

coucou, ma petite francoise..

ne t'inquiète pas, l'année prochaine tu y parviendra.. dis-toi que tu as fait une bonne reco..

mais sans problème, l'année prochaine, ton merveilleux sourire, j'en suis certaine, nous le verrons a l'arrivée.

bisous -maria

Commentaire de RogerRunner13 posté le 16-05-2009 à 12:16:00

En voilà un beau récit qui mêle joies et peines et merci de partager avec nous ces moments intenses et je suis sur qur l'année prochaine tu iras au bout.

Commentaire de taz28 posté le 16-05-2009 à 12:31:00

Ma petite Françoise,

Que te dire de plus, si ce n'est que j'ai admiré ton sourire au 65e km, ta joie d'être avec tes enfants adorables, tu es un bonheur à toi toute seule...
Tu méritais largement de franchir la ligne des cent bornes, mais le sablier, putain de sablier en a décidé autrement !!

Ce sera pour une prochaine, tu seras juste obligée d'y revenir, mais Crest va devenir le rendez vous incontournable des rouges Kikous !!

Plein de bisoussssssssss

Taz

Commentaire de CROCS-MAN posté le 16-05-2009 à 13:40:00

Bravo SUPER MAMAN, tu n'as pas à rougir de cet abandon, beaucoup ne seraient pas capables de parcourir ce que tu as fait. Encore un super voyage magnifiquement illustré.
Merci Françoise.

Commentaire de Stéphanos posté le 16-05-2009 à 14:06:00

Merci Françoise pour ce cr! tu as un sacré mental qui lui je suis sur t'aurai permis de franchir cette ligne...Ce n' est que partie remise, en 2010 ça passera! Bravo et respect d'avoir retrouvé rapidement, ce magnifique sourire malgré ta déception légitime!

Commentaire de Mustang posté le 16-05-2009 à 14:31:00

C'est sûr, "try , try, try again" tu y arriveras!
magnifique cr plein d'humanité comme je les aime!!!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-05-2009 à 14:49:00

P... de barrière horaire ! Un jour, tu m'y emmèneras hein ? Quand je serai à la retraite...

Commentaire de béné38 posté le 16-05-2009 à 16:23:00

Bravo Françoise, comme les autres, je suis sure que 2010 sera la bonne ! J'ai tout de suite vu à Saillans que tu pouvais finir, ça se lisait dans la détermination de ton regard.
Bises

Commentaire de Francki 07 posté le 16-05-2009 à 21:27:00

Hello Françoise
Belle photos et CR très poignant
Ton sourire est à l'auteur de ton moral et de ta volonté, je dit juste respect,
ne change rien, ou alors juste un peu de vitesse sup pour passer cette foutue barriére horaire

gros bisous

Commentaire de hagendaz posté le 16-05-2009 à 21:37:00

un beau récit, qui nous prépare pour celui de l'an prochain!

Commentaire de Astro(phytum) posté le 16-05-2009 à 22:29:00


Rires ,émotions ,joies ,convivialités ,des paysages magnifiques tout ça en un week end ,ça doit laisser des traces.
Dommage pour cette barrière car ta détermination ne faisait aucun doute ,tu n'étais pas si loin de l'arrivée ,ce n'est que partie remise .
En tout cas tous vos récits me font réfléchir pour l'année prochaine .

A bientôt

Dominique

Commentaire de JLW posté le 16-05-2009 à 23:39:00

Ta petite phrase "c'est les règles du jeu et il y a des choses bien plus graves..." est pleine de bon sens et de vérité mais certes difficile à accepter parfois.
Comme tous les autres je suis sur que 2010 sera la bonne. Merci pour ton récit.

Commentaire de frankek posté le 17-05-2009 à 14:15:00

beau réçit ! riche en émotions !! bravo...bravo...

Commentaire de martinev posté le 17-05-2009 à 21:18:00

Bravo ma belle pour ton récit et ta volonté.

Je suis sûre que l'année prochaine sera la bonne, je suis épatée par ton courage et cette hargne pour aller au bout.

Lolo et Gazelle81 peuvent être fières de toi

Commentaire de VB posté le 18-05-2009 à 09:59:00

Bravo Françoise, Avec ton mentale de fer 2010 sera la bonne ! tes photos sont superbes, toujours souriante c'est impressinnant et une grande détermination. merci pour ton dentifrice !!!
au plaisir
VB

Commentaire de kikidrome posté le 18-05-2009 à 12:04:00

Bravo Françoise et merci pour ce récit pas facile à faire. Tu es pour moi un exemple de volonté et quand mon mental a des défaillances, je pense à toi. Le problème, c'est que tu me donnerais presqeu envie de m'y frotter à ce 100 bornes... grosses grosses bises, récupère bien et j'espère tenter un truc de fou avec toi un jour !

Commentaire de Khanardô posté le 18-05-2009 à 12:58:00

Tout ça c'est la faute à Petit Jean, tu veux que j'aille lui casser la gu... ?

Commentaire de ptijean posté le 18-05-2009 à 14:34:00

Bravo pour ta course, et ton sourire, et une foi de plus désolé d'avoir eu le mauvais rôle....Bises et s'il te plaît,n'envoie pas ton frérot

Commentaire de calimero posté le 18-05-2009 à 19:08:00

Tu garde ton légendaire sourire quoi qu'il arrive, rien que pour çà bravo!
Pour le reste, tu finira encore une fois sans problème avec tous ceux qui te soutiennent il ne peux pas en être autrement!
RDV à Fontvieille!

Commentaire de Eric Kikour Roux posté le 22-05-2009 à 15:09:00

Ils ont tous raison: garde ce sourire qui semble te permettre de tout gommer, détresses, malaises, peines et tristesse. Superbe CR avec plein de belles images et quelle leçon pour beaucoup!
En espérant te croiser autour du Mont Blanc fin août.

Eric

Commentaire de racapuche posté le 26-06-2009 à 15:06:00

Bravo pour cette course !!!
Et si il y a quelqu'un qui se fera sortir l'année prochaine, ce sera ...... moi !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran