Récit de la course : Semi-Marathon Hero Drôme & Nature 2009, par gerard

L'auteur : gerard

La course : Semi-Marathon Hero Drôme & Nature

Date : 10/5/2009

Lieu : Crest (Drôme)

Affichage : 1661 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit



Le départ du semi-marathon est à 10h sur le Pont Mistral face à la Tour.
Il fait ne fait pas trop chaud.
Je suis sur la ligne avec environ 300 concurrents,
au côté de Philippe Rémond, marathonien international,
Stéphane Diagana, spécialiste du 400 m haies,
et Richard Dacoury, grand basketteur français, déjà venus l'an passé,
et de Jean-Philippe Gatien, champion de tennis de table.

Tous les quatre plaisantent avant le départ.
Au coup de pistolet, Diagana part à la vitesse d'un 100m,
devançant tout le monde sur une dizaine de mètres,
puis se range de côté pour laisser passer les coureurs avant de repartir.
Cela a beaucoup amusé le public et les coureurs.


Photo : Le Dauphiné Libéré, 11 mai 2009

On attaque la pente après seulement 1 km de plat, en sortie de Crest,
suivi de 2km de montée sur route qui fait mal au départ.


De gauche à droite : Gatien, Dacoury et Diagana.

Jusqu'au 5ème km, le sentier qui mène à Vaunaveys est en creux et bosses.
Phil du Jogging Club Portois, arrive à ma hauteur, m'encourage, puis file.
Je passe le km5 en 27'52". J'ai 2' d'avance sur l'année passée. Ca va.

C'est après le passage au village de Vaunaveys-La Rochette (km 6),
que la pente, jusqu'au 10ème km, s'accentue tellement qu'elle oblige à marcher,
d'autant l'on est souvent sur mono-sente (ou single-track comme disent les pros).

Dans la montée, Diagana nous double avec aisance.
A la Croix de Besot, nous le retrouvons assis: "J'attends mes copains".
Il parle de Dacoury et Gatien qui sont derrière.
Ils courent pour leur plaisir et le notre. Ils arriveront, ensemble, en 2h49'37.
C'est sympa de voir des champions venir participer à des courses comme celle-ci.

Je passe le km10 en 1h07" soit,3' de moins qu'en 2008. Tout va bien.
La Croix de Besot, point le plus haut, est tout proche
Le ravitaillement installé là est le bienvenu.
De la Croix de Besot au 15ème km, ce n'est qu'une succession de montées et de descentes
dans les bois, mais souvent dans la "caillasse".
Pas facile. Je crains ce genre de terrain très instable.
Je suis prudent.Je veux éviter un faux pas et un problème de genou.
Je laisse doubler.Je perds un peu du temps
et passe le 15ème km en 1h40'34" (pour 1h42'18, en 2008).
Pas de fatigue.Je me sens bien.

Les 2 kms suivants sont du même acabit : granit, boue, racines, pierres qui roulent.

Un large chemin permet de se refaire une santé sur 1 petit km,
avant que le parcours ne se corse sur la fin :
- 200m à monter la "tête" sur le sol.
-1000m de passage sur les crêtes, souvent en marchant (dangereux),
mais vue magnifique sur la vallée.
- 500m de descente caillouteuse vers la tour de Crest.Les crampes me guettent.
- traversée de la tour de Crest,
- pas loin de 200 marches d'escaliers pour atteindre le bas de Crest, dans les ruelles.
Il ne reste alors que 1000m, plats, pour atteindre la ligne d'arrivée
que je passe en 2h26'20, soit 1'13" de plus qu'en 2008.

Résultat.

  • Distance (réelle) : 20,7 km
  • Temps: 2h26'20"
  • Dénivelé: 700m D+
  • Vitesse moyenne : 8,5 km/h
Classement (dossard 557)

- Scratch : 201ème / 293 arrivants
- V3H : 11ème / 17

Les RESULTATS complets sont ICI.

Je suis un peu déçu. Je pensais, à mi-parcours, faire mieux que l'an passé.
Mais j'ai perdu tout mon temps dans les descentes "techniques".
Pourtant le terrain était bien sec.

A l'arrivée, un copieux ravitaillement, des produits locaux, et un repas offert
La Clairette de Die coule à flot, offerte par la Mairie.
Une belle journée.
C'était ma 6ème participation sur 7 éditions.
Alors, rendez-vous l'année prochaine.

Philippe Rémond, qui a gagné le 12 km hier, fait deuxième.
C'est le local, Mohamed Lantri, qui gagne en 1h28'07.

Les trois invités de l'édition 2009 (de gauche à droite),
Jean-Philippe Gatien, Stéphane Diagana et Richard Dacoury,
félicités par le parrain Philippe Remond (au micro).
Tous les quatre ont courus le semi-marathon.


A leur côté, Jack Peyrard, l'organisateur de ces journées,
qui ont régalé 655 coureurs sur les différents parcours "nature",
(100km, 65km, marathon, semi-marathon, 12km)
sans compter les courses "enfants" et les randonneurs.

Photo : Le Dauphiné Libéré.

3 commentaires

Commentaire de Stéphanos posté le 16-05-2009 à 19:50:00

bravo Gérard pour cette nouvelle édition! 6sur7 quelle fidélité! et c'est trés sympa d'encourager les centbornards la nuit tombée !
à bientot

Commentaire de kikidrome posté le 18-05-2009 à 12:06:00

Bravo Gérard, quelle forme ! AU plaisir de te retrouver à nouveau sur les sentiers de la Drôme !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 18-05-2009 à 15:53:00

Bravo Gérard et merci pour ce récit très sympa

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran