Récit de la course : La Montée de Saint-Nizier - 12.7 km 2009, par Vagabond

L'auteur : Vagabond

La course : La Montée de Saint-Nizier - 12.7 km

Date : 10/5/2009

Lieu : Seyssins (Isère)

Affichage : 744 vues

Distance : 12.7km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La course à pied c'est comme la maternité !

La course à pied c'est comme la maternité (je crois), c'est parfois douloureux puis on oubli et on recommence.

En 2008 j'avais trouvé cette "grimpette" difficile, j'avais fini 392ème sur 397 en 2:00:27. Mais j'ai oublié ...

J'ai mal dormi, debout à 5h00, peu importe ! A 9h je suis sur le parking, j'ai récupéré mon dossard la veille donc no stress. Je prend le temps d'installer sur la voiture la promo pour la course des 6h Philippe Bouvier qui a lieu dimanche prochain à Saint Georges de Commiers (un peu de pub en passant !). Je m'entraine pour cette course depuis 12 semaines.

2009 pas de championnat de France l'ambiance est plus détendue. Je m'échauffe une vingtaine de minutes, tout va bien, je croise quelques connaissances puis rdv sur le parc.

10h le départ est donné, l'allure me convient, je me sent plutôt en bonne condition, le premier goulot d'étranglement est là, j'essaie de continuer à trottiner, ça passe ! Je suis agréablement surpris de mon allure. Je gère bien les plats pour récupérer, tout en relançant un peu le train. 1er ravito, 2ème ravito, je le zappe, je poursuit. Vient une montée plutôt longue et très caillouteuse que j'avais eu beaucoup de mal à passer l'année dernière, je règle mon allure, je trottine ça passe ! Je poursuis plus que 5 km, puis 4 puis 3 les jambes me rapellent ce que je leurs fait subir, mais j'avance. Les deux dernières ascencions avant le templin m'imposent de marcher un peu, le dénivelé est un peu plus important. LES MARCHES, bien entendu je marche la levée des jambes est douloureuses mais je m'impose un rythme régulier ... ça passe. Je sais que c'est la dernière difficulté. Je patiente afin de faire redescendre ma FC puis je me remet à courir. Le dernier km, c'est comme perdre les eaux (je crois), ça descend à vive allure, j'ai du mal à me laisser aller mais je vois l'arrivée et je sais que j'ai amélioré mon temps. Enfin l'arrivée, la délivrance (je crois), le signal de détection de la puce et voilà.

C'est un beau bébé d'1:54:45

J'ai gagné 5 minutes sur 2008, mais surtout je suis en bien meilleur condition. Ma plus grande satisfaction c'est d'avoir réussi à réduire à un minimum le temps de marche. Je suis plutôt un bouffeur de macadam, mais j'aime bien me frotter à ce genre d'exercice. Mon prochain trail devrait être le trophée de la Meije, 22 ou 30 ?

Rendez vous la semaine prochaine aux 6h Philippe Bouvier à Saint Georges de Commiers !

6 commentaires

Commentaire de Pat'jambes posté le 10-05-2009 à 18:57:00

Félicitations Vagabond pour ce beau bébé d'1h55.

Gestion nickel du "travail", de la "poussée" finale (les escaliers) et la "délivrance" (la pente herbeuse finale)!

A+

Pat'jambes.

Commentaire de l ignoble posté le 10-05-2009 à 19:15:00

bien vu pour ta course....,on s'est loupé,pourtant j avais un buffle kikourou!!!

au plaisir de se revoir!!!!

Commentaire de Génep posté le 10-05-2009 à 22:15:00

Le plaisir et la progression est là, tout va !

Commentaire de Génep posté le 10-05-2009 à 22:15:00

sont là :(

Commentaire de chris78 posté le 11-05-2009 à 12:56:00

BRAVO pour ta course et merci pour ce récit !! Ceci dit, heureusement qu'on ne fait pas autant de bébés que de courses à pieds :-))))))
sportivement
Chris

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 17-05-2009 à 22:02:00

Bravo pour le chrono amélioré (et le plaisir qui va avec!)
à plus

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran