Récit de la course : Trail des Balcons d'Azur - 52 km 2009, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : Trail des Balcons d'Azur - 52 km

Date : 26/4/2009

Lieu : Mandelieu La Napoule (Alpes-Maritimes)

Affichage : 1592 vues

Distance : 52km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une Otarie heureuse!

En début d'année, nous avions donc prévu Yorick et moi de participer au Trail des Balcons d'Azur, sur la côté méditerranéenne.
Nous avons donc passé une semaine sur place afin de repérer le terrain et de nous imprégner au mieux des conditions climatiques. Non je déconne, on était juste en vacances!

utba.jpg

Bref, le soleil a brillé pendant 5 jours afin de laisser place à la pluie, au vent, au crachin et à la grêle le jour de la course! J'aime le Sud! Mais le Sud ne m'aime pas!

7h20, le départ est donné pour le grand parcours. Le retard est normal, c'est la "demi-heure provençale" me dira un des concurrent. C'est donc 250 coureurs qui s'élancent de la plage de Mandelieu - La Napoule.

de.jpg

 

Un peu dans la masse, je ne prends pas un départ très rapide. Le parcours commence en ville, quelques escaliers puis on attaque dans la nature.

On entame alors la première des 4 grosses montées, celle du col des 3 termes. Dans la forêt, il y a des passages où il est impossible de courir! Pas grave, on marche sur un bon rythme!

 

utba_1_.jpg

 

On aperçoit parfois la mer au loin, vraiment dommage que la météo ne soit pas avec nous car les paysages paraissent magnifiques!

On redescend alors sur le 1er ravitaillement. S'en suit une magnifique descente sur laquelle je suis vraiment à l'aise, doublant plusieurs concurrents jusqu'au lac de l'écureuil. Motivé par un coureur qui me dit « Ah la descente, c’est une spécialité » !

On entame alors une nouvelle montée, sous une pluie qui se fait parfois très intense, en direction du col Notre Dame où se situe le ravitaillement, puis du Pic de l'Ours. Dans la descente suivante, je me lâche un peu moins, ressentant quelques petites douleurs au genou. La course est longue, inutile de se faire mal! Mais on passe dans quelques ravins magnifiques, encore une fois dommage que le soleil ne soit pas là! D'un autre côté, au moins, on ne souffre pas de la chaleur!

utba_2_.jpg

Évidement, après une descente, il y a une montée! Et après le ravitaillement au col de l'évêque, la montée vers le Pic du Cap Roux s'effectue en lacet dans un pierrier. Et plus on avance, plus on s'élève, le ravitaillement précédent n'étant plus qu'un point blanc tout en bas! Je rattrape 2 concurrents, qui me dépasseront dans la descente suivante! Bien trop rapide pour moi, mais ils faisaient plaisir à voir, poussant même parfois quelques cris de joie !

La descente comporte ensuite 2kms de route et je me fais alors doubler par… les 2 premiers cycliste du triathlon de St Raphaël, tout en étant encouragé par les bénévoles de cette course, sympa!
La fin de la descente se fait dans un tout petit single track. Je croise alors 2 traileurs en sens inverse
"Mais vous êtes pas à l'envers?"
"Non c'est normal, tu verras!"
"Ah bon"
En effet, côté original de la course, on passe un tunnel sous la voie ferrée qui nous amène à quelques mètres de la plage où nous nous faisons contrôler avant de revenir sur le même chemin, puis de tourner à droite!

On s'élève à nouveau vers le col Notre Dame. Et le parcours devient commun avec le 32 kilomètres. Cela va devenir difficile de savoir qui on double! Car dans cette montée, je vais doubler des dizaines de concurrents! En fait, ça motive!
Arrivé au ravitaillement du col, la montée qui suit n'est pas de tout repos! Et au sommet, le brouillard est là! Les conditions sont vraiment difficiles! Et après des heures de courses, je commence quand-même à être usé et le froid m'envahit un peu! Mais bon, l'objectif "moins de 6h » est à ma portée, il ne faut rien lâcher!

On redescend ensuite sur une large piste. J'y doublerai même un camion de pompier!
Et enfin, la voici, la dernière montée! Droit dans la pente, dré dans le pentu comme les montagnards disent. Des pierres, une corde pour aider! Je décide de marcher à côté, afin de doubler. Puis au sommet, je sais que c'est fini et qu'il ne reste donc que de la descente! Je me lâche encore, prenant même quelques risques en doublant sur le dernier single track !

 

 

utba_3_.jpg

 

On rejoint le goudron, on traverse la route pour s’approcher du bord de mer ! Quelques escaliers sont sur le chemin, histoire de ne pas se relâcher complètement ! Puis on attaque le chemin côtier !

 

utba_5_.jpg

 

J’ai le sourire jusqu’aux oreilles car je sais que l’arrivée est proche ! Une vague s’éclate contre le muret, m’arrosant un peu au passage ! Puis le sable, le dernier escalier et enfin l’arrivée tant attendue !

 

utba_4_.jpg

 

5h48m31s de course sous la pluie pour faire ces 51kms et 2400m de d+ ! Même si le speaker m’a annoncé 11e, c’est finalement à la 13e place sur 213 coureurs pleins de courage que je termine cet UTBA ! Trop bon !

 

utba_6_.jpg

 

Un immense bravo à mon Porc Epic de meilleur ami, qui boucle ici son premier ultra, et dans quelles conditions… Il terminera lui aussi avec le sourire, après 8 heures de course, ça faisait bien longtemps qu’il n’avait pas été aussi heureux à l’arrivée d’une course ! Et il peut l’être !

 

Un trail bien sympathique en tout cas, mais à refaire sous le soleil pour profiter un peu mieux du paysages !

 

RDV fin Mai, non loin de là, pour le Trail des Maures, mais cette fois sur un petit parcours !

5 commentaires

Commentaire de troll posté le 29-04-2009 à 14:24:00

Bravo Alex pour ta magnifique course et ton CR si vivant. Vous étiez bien sympatiques ton pote et toi.
Troll

Commentaire de brague spirit posté le 29-04-2009 à 18:15:00

Bravo pour ton chrono Alex.Pour voir le massif,sous le soleil,il ne te reste plus qu'à remettre cela en 2010.Je te garantie que c'est encore autre chose.

Commentaire de lulu posté le 29-04-2009 à 21:23:00

BRAVo....dis donc, il fait super beau dans le sud !!??

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 30-04-2009 à 16:05:00

Super course!

aussi fort qu'au Tetra!

Bravo à toi et merci pour le récit et les photos

adrien

Commentaire de Cerium posté le 04-05-2009 à 15:18:00

""S'en suit une magnifique descente sur laquelle je suis vraiment à l'aise, doublant plusieurs concurrents jusqu'au lac de l'écureuil. Motivé par un coureur qui me dit « Ah la descente, c’est une spécialité » !""

Salut Alex

Félicitation pour ta course,
non seulement tu descents mieux que moi,
mais tu as tenu un bon rythme sur les parties plus roulantes,
je n'ai pas réussi à compenser mon manque d'agileté dans la caillasse...
5h 55'45''
On s'est peut-être recroisés vers la plage.

Tschuss

Pierre-André, bavard en descente...

http://www.kikourou.net/communaute/membre-2850-cerium.html

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran