Récit de la course : Les Foulées du Moulin 2005, par runstephane

L'auteur : runstephane

La course : Les Foulées du Moulin

Date : 5/6/2005

Lieu : Breuillet (Essonne)

Affichage : 2102 vues

Distance : 18km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

trop bien !

Détails de la matinée :

. Levé à 7h50, un peu à la bourre. Je suis déjà crevé, pas bon
signe. Petit dej' thé/pains au lait, préparation du nouveau « sac à
d'eau », acheté la semaine dernière chez ##### (modèle 10 litres avec
poche à eau, tout plein de sangles et d'élastiques), habillage, puis
direction le gymnase de Breuillet.

. 8h45. Garé à la gare (humour !). Inscription, dossard n°290.
Le parcours évolue par rapport à l'année dernière : suppression des
deux lignes droites le long de la voie ferrée, au départ et à
l'arrivée, tant mieux ! Le départ est maintenant donné au moulin, et
l'arrivée se fait dans le parc. Il y a une rallonge à Saint-Chéron,
puisque nous passons entre les maisons, et une rallonge du côté de
l'église de St Yon, le tout pour une distance d'un peu plus de 18 km.

. 9h35. départ.
J'ai déjà bu pas mal avec ma pipette, et ça ne s'arrêtra pas, tout au long du parcours. Je pars relativement vite (pour moi, km1 : 4'16")
et je ne m'arrête pas aux ravitos qui sont très nombreux. Je ferais la
course avec un gars plus rapide, mais qui s'arrête à chaque fois pour
boire, et du coup je pense avoir vraiment gagné du temps avec mon
super-sac, chouette !
Bizarrement, je me ferais tout le temps doubler sur cette course,
pourtant je n'ai pas l'impression d'avoir baisser de rythme.
Enfin ! tant pis, je me suis fait plaisir, c'est déjà ça !
Passage au large de Saint-Sulpice, et marche en haut de la côte de
Segrez, comme l'année passée. Je la monte en 4', comme à l'entrainement lorsque je fait de la résistance.

Après, descente tranquille dans les chemins sablonneux, puis montée
de la côté de « la Passerelle », puis virage à droite avant l'église
de Saint-Yon. Un peu de route, puis un passage en forêt sur des pavés, pour reprendre un chemin qui remonte le long du poney-club, retour sur
le circuit de mes entrainements -- et de l'année dernière. Je suis presque à 13 km/h ici.

Donc, retour à l'arche, près de l'église de Saint-Yon, et redescente
vers la Renarde. On finit par la descente qui arrive sur la voie ferrée, où je grille un concurrent (qui m'avait doublé après la côte des rochers).

Arrivée au parc de Breuillet, pour les derniers mètres, loin du précédent et du suivant.

Encore une superbe course verte dans le coin, qui mérite amplement
de rejoindre celle du challenge de l'Essonne !
Six ravitaillements proposés sur 18 km, plein de signaleurs partout,
des petits pains à l'arrivée, en plus du traditionnel t-shirt :
IM-PEC-CA-BLE !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran