Récit de la course : Marathon d'Annecy 2009, par testudo42

L'auteur : testudo42

La course : Marathon d'Annecy

Date : 19/4/2009

Lieu : Annecy (Haute-Savoie)

Affichage : 773 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

C’est mon 3ème essai sur la distance mythique, après Paris en 2004 (3h26mn) et Lyon en 2006 (2h51mn). Je rejoins Annecy le samedi après midi pour le retrait du dossard avant de gagner l’hôtel situé à Alby/Chéran, hôtel tranquille dans la campagne. Ma préparation a été des plus classique, vma, seuil et pas mal d’allure marathon. La stratégie de course est simple, 15km/h jusqu’au 10ème, puis 15,5km/h jusqu’au 35ème, et enfin 16km/h jusqu’au bout s’il reste du jus, le tout programmé sur un garmin 305 que l’on m’a prêté. Coté ravito, j’emporte 3 gels et un peu de sporténine dans une petite sacoche, je boirai à tous les ravitaillement quelques gorgées d’eau .Si tout roule comme prévu je devrais passer sous 2h45mn.Dimanche, 8h30, j’ai pus me faufiler assez près de l’arche de départ, je devrais échapper aux embouteillages, hop !!!C’est parti, à peine une centaine de mètres et j’évite de justesse un coureur qui chute devant moi.Le GPS est précieux pour rester dans l’allure prévue et ne pas s’emballer, je me cale à 15km/h et j’essaie d’avoir une foulée régulière et économique. Les km passent, on est sorti de la ville et on rejoint la longue piste cyclable qui représente l’essentiel du parcours.Les ravitos sont nombreux et bien organisés, je bois chaque fois à la volée.Au 10ème km, petit bilan : je suis un peu en avance sur le tableau de marche avec une moyenne de 15,2km/h, j’augmente l’allure et parviens après 1 ou 2 km à me stabiliser à 15,6km/h, je prend mon 1er gel à l’heure de course.J’essaie de bien rester concentré sur mon rythme mais je suis quand même bluffé par la beauté des paysages. Passage au semi en 1h21mn58s, j’ai de bonnes sensations, on entame le large virage qui va nous ramener vers Annecy par le même chemin qu’à l’aller, petit coup d’œil sur le Garmin : 15,6km/h, nickel !!!25ème km et 2ème gel, je commence à ressentir un début de crampe dans le mollet droit,j’ai l’habitude il va falloir gérer, l’essentiel étant d’éviter les à-coups.La particularité de cette course est que l’on croise les autres coureurs, encouragements mutuels, c’est génial, revoilà les spectateurs déguisés en abeilles, avec le prénom inscrit sur le dossard, on a l’impression de courir à la maison.Avec ça les km défilent et voilà bientôt le 35ème , je suis resté calé à 15,6 km/h depuis le 10ème.Là, il faut que je me décide, je sens que je peux accélérer conformément à mon programme mais j’ais peur pour mon mollet, alors j’y vais progressivement, accélération homéopathique !!!Petit descente qui fait du bien et on arrive en ville et là l’ambiance est géniale, les spectateurs massés de part et d’autre de la route s’en donnent à cœur joie, cris applaudissements, ça donne des ailes .Résultat, les 7,2 derniers km parcourus à 15,9km/h, pour un chrono final de 2h43mn37s, je suis super heureux et profite encore un long moment de l’ambiance sur le Paquier.Superbe marathon, assez roulant, météo idéale, le vent n’étant pas venu perturbé la fête.  

3 commentaires

Commentaire de LtBlueb posté le 22-04-2009 à 22:52:00

chapeau Jean Louis . voilà une perf de haut vol ! bonne continuation !

Commentaire de Jerome_I posté le 22-04-2009 à 23:16:00

bravo pour ta gestion de course gagnante. J'ai couru déjà plus de 10 marathons (et toujours avec une mauvaise gestion de course) mais je pense vraiment courir mon prochain comme ça: partir doucement, accélérer et finir à fond...

Bonne récup

Jérôme

Commentaire de Runner des Terres Froides posté le 22-04-2009 à 23:20:00

Félicitations pour ta course, on aurait même pu finir ensemble si tu avais continué à accélérer !
Bonne récup

Runer des TF

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran