Récit de la course : Trail du Camp de César 2009, par sirocco

L'auteur : sirocco

La course : Trail du Camp de César

Date : 19/4/2009

Lieu : Orsan (Gard)

Affichage : 1331 vues

Distance : 26km

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail Camp de Cézar (Orsan) - 2009

Coureur sur route depuis plus de 20 ans, reprenant sérieusement l’entrainement et donc les courses depuis 2 ans, j’ai quitté la route pour faire mon 1er trail … pour voir, changer !
L’heureux élu c’est porté sur celui d’Orsan. La raison : je m’entraine principalement sur la zone du trail, le coin est bien sympa et ce n’est pas loin de chez-moi !

Donc après un entrainement sérieux sur côte le grand jour approche ... Ce qui est marrant dans cette expérience, c’est que j’ai retrouvé l’ambiance de mes 1re grandes courses … c’est-à-dire le stress !!!! Peu dormi de la nuit précédent la course par ex …C’est vrai que c’est un peu l’inconnu pour moi !

Le parcours :
26 km et 1300 m de dénivelé positif et négatif en monotrace principalement.
Connaissant la zone, c’est clair qu’il y a de quoi faire : le plateau du Camp de César est à un peu plus 200 m d’altitude par rapport à Orsan, ce n’est pas très haut mais en le montant plusieurs fois, ça fait pas mal … donc pas le temps de s’ennuyer, ni de souffler !
Ceux qui ont fait le tracé se sont bien occupés de nous : 5 principales montées bien sympa et donc 5 descentes tout aussi sympa sur un parcours variés sans zone où se reposer … si une ligne droite plate sur un chemin stable et large
de … 300 m pas plus !!!
Et on attaque direct en montant pour s’échauffer … et on finit par une dernière montée vraiment abrupte et la plus difficile au 21ième km !
Bref très beau parcours.


La course 2009 :
Moins de monde que les 2 éditions précédentes semble-til : une petite centaine ...mais devant ça va tirer fort avec Sébastien TALOTTI et Dawa SHERPA par ex !!!

1er trail pour moi, parcours costaud, donc je décide de partir tranquille n’ayant aucun repaire sur ce type de course.

départ et 1re série de montée/descente

Surpris ça part canon pour beaucoup … comme pour un semi !!!!???
Je ne veux pas suivre, donc je garde mon rythme pour la 1er série de montée/descente au moins … on verra ensuite. D’autant plus que lorsque je suis derrière un gars, je me rends compte que ce n’est pas simple en trail de doubler, ce n’est pas large  … je n’avais pas pensé à ça.

Donc pas d’affolement je reste derrière les gars même si mes jambes ont envi de passer devant.
Mais je me fais doubler par 2 gars à font !!??
Pas de panique …

On rattrape un groupe dans la 1er (super) à descente … ça bouchonne devant, ça pousse derrière et impossible de doubler !!

Arrivée en bas, ça s’élargit, j’en profite pour doubler 2/3 gars avant la 2ième montée pas trop difficile mais peu large.


2ième série de montée/descente

Je suis bien, on se suit les uns derrière les autres. Sympa de courir en groupe !!

Je profite d’une zone un poil plus large pour doubler après avoir prévenu devant … c’est mieux pour éviter un accrochage !
Un gars me suit et relance pour me passer devant et débouler … j’ai compris après qu’il faisait le relais !!!
Je le laisse partir et me retrouve seul pratiquement jusqu’à la fin du trail !! Moins cool ça …


1er ravitaillement en bas de la seconde grosse descente … petite zone de plat pour reprendre des forces avant d’attaquer la 3ième série de montée.

3ième série de montée/descente

Je me force à marcher dans ces phases de montée … pas facile pour un coureur sur route, mais on m’a dit qu’en trail, il vaut mieux !
Je rattrape un gars que je double dans la descente.

Petite zone tranquille relativement plate en longeant les vignes.

Petit bilan : la forme est là, les jambes souffrent mais suivent, j’ai ma réserve de fruits sec et de boisson d’effort maison (à base de jus d’orange, miel) pour booster le gars au cas où … en plus d’un bidon d’eau pour s’asperger (j’aime bien !!). Donc on essaie d’accélérer un poil.


4ième série de montée/descente

Je double un gars et s’est parti pour la 4ième montée. Je rattrape 2 gars que je double sur le plateau et un 3ième qui marche.
Descente, petits chemins sinueux, ça tourne à droite, à gauche, petites descentes, petites montées … on ne s’ennuie vraiment pas.

Arrivé au ravitaillement au 16ième km, je remplie ma gourde d’eau et c’est reparti. Parcours en sous bois, piste plus large, variée, sympa … mais toujours seul.
On fait gaffe à chaque carrefour de bien prendre la bonne piste, faut être vigilant pour ne pas se tromper !!!


5ième série de montée/descente

Et hop dernière grosse montée pour aller rejoindre le camp de César … mais quelle est dure !!! En haut, le jus manque pour repartir … je marche qqs mètres, trottine, je bois un coup et ça repart doucement. Le cerveau manque d’oxygène (tout va ds les jambes !!) … je ne vois plus les balises à un carrefour, je m’arrête, petit moment de panique … ah en voilà à 50 m, ouf !!!

Ca repart, c’est plat, mais que des petits chemins bien caillouteux, sinueux, c’est difficile de prendre un rythme et de le garder.
Je double encore un gars … ce qui est bon pour le moral !!!

Et là grosse descente avec le fameux passage du Loup ... attention à ne pas se vautrer avec la fatigue !
Mais avant il faut passer entre 2 rochers pas très larges, les bidons frottent, ça passe juste ...
On me dit que devant 2 gars ne sont pas très loin ...

descente finale vers l'arrivée

La fin approche, j’ai encore du jus, on relance sur le reste du parcours sans grosses difficultés en majorité composée de descentes avec des petites bosses qui font mal aux jambes toutefois ...

Et là on arrive sur du goudron ... ça fait drôle, je peux enfin dérouler ma foulée habituelle de coureur sur route !!!!!
Je vois enfin les 2 gars devant, mais ils carburent ... impossible de les rattraper. On arrive au centre du village, il y a du monde pour nous encourager ... c’est fini !

bilan
2h32 (le 1er fait 2h5)... je ne pensais vraiment pas faire ce temps, je visais 2h45/3h. Donc content d’autant plus que j’ai pris plaisir sur toute la course ... et au trail donc !

J’ai en plus apprécié l’ambiance entre coureurs super cool et fairplay  !!!


Bref moi qui avait prévu de faire un “classique” semi ... je me tate de refaire un trail !!! j’ai pris le virus ... c'est grave docteur ?!


4 commentaires

Commentaire de kikidrome posté le 21-04-2009 à 22:24:00

Ben çà alors, un kikou anonyme à Orsan ! Pourquoi n'es tu pas venu nous voir ? Bravo pour ton chrono...

Commentaire de sirocco posté le 22-04-2009 à 20:13:00

Je suis un p'tit nouveau ici ... donc je ne savais pas comment vous reconnaitre !
On me voit sur cette photo

http://www.act-image.net/niv6/courses-2009/orsan/part1/page_51.html

Commentaire de DJ Gombert posté le 22-04-2009 à 22:14:00

Tu as mis la barre haute pour un premier trail : courir avec (ou plutot derrière Dawa).

A bientôt sur un trail ;-)

DJ_ki_a_appris_a_marcher_a_la_Pise

Commentaire de sirocco posté le 25-04-2009 à 18:05:00

En effet j'ai appris ça après !!
A bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran