Récit de la course : La Ronde Vaudaise - 10 km 2009, par yves_cool_runner

L'auteur : yves_cool_runner

La course : La Ronde Vaudaise - 10 km

Date : 5/4/2009

Lieu : Vaulx En Velin (Rhône)

Affichage : 1730 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10 km Ronde Vaudaise - 5 avril 2009

 

Ronde Vaudaise 2009 - 10 km

 

Fin des aventures en ski de fond et retour à la course à pied en ce beau début de printemps. Après le festif et déguisé Cross INSA du 1er avril (ne vous impatientez pas, le récit arrive avec des photos exclusives et surprenantes), une mise en jambes un peu plus sérieuse avec les 10 km de la Ronde Vaudaise (rien à voir avec la Suisse et le Canton de Vaud : vaudais signifie de Vaulx-en-Velin !)

Après mes chronos très médiocres de la saison dernière (voir récits), je suis bien décidé à faire une bonne (peut être même "grande") année 2009... 25 ans de course sur route, il faut fêter ça par de dignes résultats (cri angoissé du lecteur : au secours, il nous refait le coup de 25 ans après... On l'a déjà entendu tout l'hiver dans ses récits de ski de fond...).

Mes objectifs 2009 sont clairement définis : je passe V2 au 1er septembre 2009, donc préparation sérieuse pour réaliser les minima qualificatifs aux championnats de France V2 sur marathon (3h20'00'') et semi-marathon (1h30'00'') ; le 10 km (40'), je n'y crois pas trop, mais on verra.

L'année dernière (désormais connue dans ma longue histoire de la course à pied comme "l'année beurk"), les 10 km de printemps avaient été catastrophiques avec 43'21'' à la Ronde Vaudaise, puis un calamiteux 44'04'' à Montélimar. L'automne avait été un peu meilleur avec 42'36'' à Caluire, puis 42'25'' à Saint-Vulbas, mais rien de bien transcendant !

Les conditions sont idéales, temps frais, pas de vent. Arrivée 1H15 avant le départ, je me prépare et je m'échauffe tranquillement. Le Cross INSA de mercredi a laissé quelques traces, et je me dis que 42'30'' aujourd'hui, ça serait décidément un bon résultat  Sur la ligne de départ, je me mets juste derrière une grande dame de la course à pied : l'inoxydable Josette Colomb (JC dans la suite du récit, pour le côté biblique). Je me dis que je vais essayer de la suivre. Sur un 10 rapide, elle vaut encore à peine plus de 40' (40'31'' en 2008 à Caluire, 2' devant moi, à 56 ans, respect ! ). C'est un métronome et si je  calque ma course sur la sienne, ça devrait le faire.

C'est parti. Casquette Kikou vissée sur la tête, je me sens tout de suite bien dans le rythme et je me retrouve quelques mètres devant JC au 1er kilo. Je me dis que je vais rester devant jusqu'à mi-course, après, je la regarderai partir ! La première partie est roulante, et les kilos passent vite : 5ème atteint en 20'31'', mais la seconde partie est moins favorable avec les petits "coups de cul" pour monter sur la digue du canal de Jonage et surtout le fait que ce 10 km en fait un peu plus : environ 10,2 d'après un organisateur, ce que confirmera mon GPS à l'arrivée.

JC est alors environ 20 m derrière. Allez, je tiens devant jusqu'au 7ème et j'essaie de suivre ensuite. Et au 7ème, elle me rattrape. Je suis toujours bien, même si les jambes sont un peu lourdes dans les petits raidards. Etant un gentleman, plutôt que de m'accrocher piteusement aux basques de Josette, je reste devant elle et je l'emmène ainsi jusqu'au 9ème. Je ne regarde pas le chrono : j'ai de bonnes sensations et surtout, je me fais plaisir. Dans le dernier kilo, je prends un peu de champ sur Josette, course (largement) gagnée chez les féminines, elle a sans doute relâché un peu. Mais elle m'aura bien poussé sur ce 10 km et je la remercie.

Dernier virage, dernière relance et un temps final de 42'33'' (43ème sur 163) qui me satisfait pleinement. C'est 48'' de mieux qu'en 2008, et c'est un chrono qui correspond sans doute à moins de  41'30'' sur un parcours mesuré et plat (Daniel Wambugu, le vainqueur, met 33'27'', soit environ 3'30'' de plus que son chrono de Bourg en Bresse où il l'avait également emporté 3 semaines plus tôt).

C'est un résultat de bon augure pour moi, acquis sans trop forcer, et que je vais essayer de confirmer à Lyon, avec cette fois l'objectif de descendre sous les 41'30''. Je n'ai qu'un regret sur cette course : ne pas avoir rencontré d'autres kikous !

1 commentaire

Commentaire de le_kéké posté le 15-04-2009 à 16:22:00

Une saison de course à pied qui commence fort après un bien bel hivers les ski au pied.
En tout cas c'est une bonne base pour des bons chronos.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran