Récit de la course : Marathon de Paris 2009, par kiki38

L'auteur : kiki38

La course : Marathon de Paris

Date : 5/4/2009

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 862 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon 4 ème marathon de paris .......

Mon dernier marathon et mon dernier récit se rapporte au marathon du beaujolais : à tous point de vue un super marathon.

Aujourd'hui c'est PARIS ,un tout autre environnement et un autre état d'esprit.Je suis moyennement motivé car je l'ai déjà fait ces 3 dernières années et de plus il est tôt dans la saison.Mais j'ai une bonne raison de le courir :mes 2 enfants habitent paris,c'est l'occasion de se retrouver en famille.
Ma préparation a été laborieuse,il a fait souvent trés froid,de la neige,c'était un peu plus dur.J'y ai rajouté du ski de fond en pensant que celà ne pouvait étre que positif.
Nous voilà,samedi à PARIS.Dés le début d'aprés midi je rejoins le village marathon,porte de versailles pour y retirer mon dossard.Il y a beaucoup de monde mais ça va assez vite.Je récupére aussi le T shirt :décidemment
A.S.O. est fauché ! encore un Tshirt en coton,sans couleur.......il faut dire que l'on peut en avoir de trés jolis à la boutique officielle marathon de paris....mais c'est payant.!.....Cela fait rien ,les bénévoles sont sympas ,l'ambiance est bonne,je fais le tour des stands présentant les grandes courses,ça permet d'avoir des idées pour les prochains marathons.
Mes enfants ont eu la bonne idée de nous réserver des places pour le théatre en fin d'aprés midi,pour me détendre c'est trés bien ! Malgré celà la pression monte : j'ai peur d'avoir des pépins,de ne pas terminer....c'est stupide mais difficile à maitriser.La nuit ne sera pas trés reposante.
C'est dimanche,me voilà parti pour rejoindre les champs élysées et l'avenue foch.Il fait beau,il n'y a pas trop de monde,le passage au vestiaire pour laisser mon sac sera rapide.Je suis tout de suite dans l'ambiance.Je ne repére pas de kikoureurs,oû sont ils ?
Je me dirige vers le sas départ , j'ai le temps car j'ai choisi le 3h45 ce qui me permet de rentre au dernier moment en me retrouvant juste devant les 4h.En fait je réussi à me faufiler un peu et à étre correctement placé dans cette foule de prés de 32000 participants.
C'est le top départ, sur une musique de vangélis,l'ambiance est montée au maxi,beaucoup comme moi d'ailleurs se débarassent de leurs vieux vétements et autres sacs poubelles;au passage j'en prends sur la tète.Je passe sur la ligne départ moins de 8 mn aprés le top et entame ma course d'obstacles et de slalom sur la descente des champs.La température est idéale,tout va bien.Place de la concorde,rue de rivoli,l'ambiance est bonne enfant,et voilà le 1er ravitaillement.On ne peut plus repartir car ça bouchonne sérieusement.Ca repart avec une avenue qui n'en fini pas et pour arrivée au 10ème km en 54'43" et un ravitaillement oû il faut bien penser à se rafraichir abondamment.Une petite montée et nous voilà pour prés de 10kms d'une ballade agréable dans le bois de vincennes.Toulours pas de kikoureurs en vue ! mais de nombreux coureurs étrangers dont une péruvienne qui restera pas mal de temps à mes cotés.Je passe le semi en 1h55'21",c'est rapide pour moi,je commence à fatiguer et je risque de payer cette 1ère partie trop rapide.
Un bisous au passage à mon épouse et les encouragements de mes enfants et ça continue avec la remontée vers la place de la bastille puis les bords de seine,et bien sur les ponts et leurs sorties montantes casses pattes.
30ème km en 2h45'32",ravitaillement et épongage intensif sonts les bienvenus.C'est de plus en plus dur.Je prends mon 1er gel énergy ( c'est nouveau pour moi )Je commence à doubler pas mal de coureurs qui souffrent plus que moi,qui ont des crampes,qui s'étirent, et qui s'arrétent quelques fois brutalement.Je m'accroche,c'est dans les jambes mais aussi beaucoup dans la tète m'a t'on souvent dit,c'est bien vrai.Voilà rolland garros,le ravitaillement,encore une montée et on arrive dans le bois de boulogne.
Un 2ème gel,les encouragements des spectateurs que je trouve bien plus nombreux et chaleureux que les années précédentes,l'arrivée est proche.Je ne sent plus trop le mal,j'essaie d'encourager quelques coureurs en souffrance.Un dernier rond point et voilà la ligne d'arrivée,c'est fini : 3h58'00" incroyable,je n'en reviens pas,j'améliore mon meilleurs temps de prés de 8 mn !je suis mort mais heureux.
Tiens voilà ma 1ère kikoureuse ! mais elle ne courre pas ,elle récupere les puces.
On me donne une médaille et j'essaie de me faufiller vers la sortie,c'est trés laborieux et des barriéres en bout la bloque;il faut attendre que plusieurs personnes se trouvent mal pour que le service d'ordre céde à la colére des coureurs qui sont à mes cotés.
Ma famille et mes amis sont là,ils me félicitent et je suis heureux car malgré la souffrance c'est un immense plaisir de vivre de tels moments.
Je ne peux terminer sans tirer un grand coup de chapeau à Maurice ,mon ainé Crollois ( c'est là oû j'habite ) qui,à 81 ans termine son Nème marathon de paris en 5h22'.Merci Maurice de nous donner autant d'espoir.

5 commentaires

Commentaire de Francois dArras posté le 08-04-2009 à 22:59:00

Un coup de chapeau à toi aussi pour cette belle performance personnelle !
Merci pour le CR.

Commentaire de mysterjoe posté le 09-04-2009 à 00:46:00

dommage que l'on ne se soit pas apperçu, même sas même temp départ même temps arrivée, bravo pour cette belle course , merci de nous la faire partager .
bonne récupération

Commentaire de loicm posté le 09-04-2009 à 13:27:00

tres belle performance, 8 minutes cen'est pas rien.
Bravo à toi, dommage qu'on se soit loupés au depart.

Loic

Commentaire de seapen posté le 09-04-2009 à 17:56:00

Belle relation où tu nous narres ce qui a constitué cette fameuse course qu'est le Marathon de Paris en premier caractérisé par l'immersion dans l'immensité dans la foule des coureurs. Il faut savoir mener sa course dans ces conditions. ça s'est bien passé pour toi à te lire. Bravo et félicitations. salutations.

Commentaire de jilles posté le 10-04-2009 à 01:34:00

Bravo pour ce courage avec un chrono qui fait plaisir et du bonheur , le marathon de Paris est
magique.......
Bravo pour ton recit
jilles

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran