Récit de la course : Trail du Ventoux - 46 km 2009, par parapgab

L'auteur : parapgab

La course : Trail du Ventoux - 46 km

Date : 22/3/2009

Lieu : Bedoin (Vaucluse)

Affichage : 1519 vues

Distance : 46km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ma défloration de + de 40 km


Heureux
Mon premier 46km (3ième trail de ma vie )avec juste 8 semaines d'entrainement en trainant mon petit 9kg de trop.

4h du mat, je me réveille car il fait froid,très froid dans la voiture
7h je mets la voiture à l'arrivée et je descend au départ où je rencontre Dracir qui arrivait.

pendant l'attente en se les pelle mais le soleil arrive.


et c'est parti,je part un peu vite car j'ai peur des embouteillages et de ne pas arriver dans les temps sur les deux points de contrôle.
Dracir me rattrappe et me double et je le vois plus .

j'essaye de prendre des photos en courant






Les premières montées c'est du fractionné ,accélération puis bouchon, remarquez que c'est bien pour moi, j'arrive à suivre .



On arrive sur la première crête et le ventoux est loin, super loin



je sais que je vais trop vite et que je suis entrain de me griller mais j'ai trop envie de faire le grand tour, donc je donne ce que je peux.
des petites crampes au mollets me font serrer les dents mais je continue et le paysage qu'on a me redonne la pêche .

l'intersection arrive plus vite que prévu 1h d'avance sur la barrière horaire, je grignote un peu et je prends le côté grand parcours .

La neige arrive et une très belle montée aussi. je mets mes chaines aux pieds et je commence à sentir comme disent les grands:"le mur".
Nous tombons sur la route bien enneigée, je cours doucement ,je commence déjà à me mettre en mode survie même les gars , s qui marchent vont plus vite que moi.
pas grave, tant que j'avance c'est l'essentiel .

La route commence à être damée ,chouette, je me mets en marche rapide(si on peut le dire )
et le ventoux est encore un peu loin.

Atteeenddeeezzz mooooiii!



mais le sommet se rapproche



de plus en plus



yes j'y suis , mort mais quelle vue.



plus de jambes et un gars qui arrive et me fais une croix sur mon dossard, heu je suis plus dans les temps ?

Non ,non, c'est juste le contrôle du sommet, piuuufff .

et la descente jusqu'au chalet commence



Les jambes ne sont vraiment plus là , je me mets en mode :"hé avance patate"

rames ramons ,ramez, j'y crois plus et , miracle (il yen a pas mal je trouve sur cette journée ).
j'arrive dans les temps presque en rampant, il est 13h22, j'apprends que les premiers sont arrivés
Ben moi j'ai encore plus de la moitié à faire .

je mange ,je remplie ma poche d'eau et le mode survie ++ est activé
Objectif: terminer dans les temps.

je dois être entre 3 et 6km/h et les jambes ne veulent plus se levées mais plus de crampes depuis un moment
On me double, dès que j'entends du monde arrivé je m'écarte pour laisser passer.
Tous les visages croisés doivent être comme le mien, souffrance mais heureux d'aller jusqu'au bout.

je fais un ptit bout de chemin avec un gars qui me doublait, il se faisait la crampe , je redoublais, il me redoublais ,recrampe.
on s'est amusé pendant 2h au mois puis au dernier ravito, il s'est reposé un peu plus que moi et je ne l'ai revu qu'à l' arrivé

ça monte ,ça descend, très dur de relancer, j'ai les jambes,que dis je ,des billots de bois de plus en plus lourds .

un secoureur me dis qui reste une dernière grosse côte

ouf, c'est une piste, j'arrive au bout et la dernière petite descente juste 5km qui descend,descend...
Je dois être à 3km/h, des fois, j'essaye d'accélérer mais c'est trop dur, j'arrive à mettre un pied devant l'autre, c'est déjà pas mal.
Je regarde la montre mais la foi n'y est plus.

Toujours en petit footing si on peu dire ça
les 5km sont longs, trop longs .
j 'arrive enfin sur la piste et là j'ai un des organisateur qui me dis ,trop tard, nooonnnnn .
il me regarde et dit non c'est une blague, t'es bientôt arrivé.
Grrr , je rigole et je me prends le pied dans une racine , j'ai faillir m'aplatir devant lui, on a bien rigolé

La piste est longue vu que j'avance plus...
Puis trop fort, il reste encore du monde qui m'encourage, merci à eux, ça fait un bien fou
Les voitures qui partaient se sont arrêtées et klaxonnées les vitres ouvertes en me félicitant.

Je vois enfin l'arrivée , je passe la ligne en 8h30 et dans les temps.
il y a encore à manger, et tous les organisateurs ont le sourire et moi aussi même si j'ai du mal à marcher r.

 C'est vrai que je me suis mis dans la tête de terminer dans les temps , mais comme je connaissais pas mon niveau et j'avais peur d'abandonner sur une telle distance ,je me suis mis la pression pour rien

Maintenant , je sais comment je "tiens" sur un tel parcours pour moi je n'ai plus qu'à transformer mon plan d'entrainement pour m'améliorer tranquillement .
Ce n'est que le début d'une nouvelle passion...

Bravo à l'organisation de nous avoir proposer un parcours sublime et quelle ambiance.

L'année prochaine j'y serai encore avec comme objectif: souffrir encore avec le sourire et gagner 1 place

6 commentaires

Commentaire de gdraid posté le 24-03-2009 à 13:40:00

Merci parapgab, ton CR bien imagé est très agréable à lire.
Bravo pour cette course au mental.
De telles expériences te feront progresser rapidement, vers des courses d'Ultra de plus en plus longues, et passionnantes.
JC

Commentaire de Françoise 84 posté le 24-03-2009 à 17:39:00

Bienvenue dans le monde des "éclateurs" de barrières horaires!!! En étant zen au départ, ça marche finalement mieux!!!

Commentaire de Xavhië posté le 24-03-2009 à 18:38:00

Bravo pour ton CR, ça vaut le coup de s'arrêter de temps en temps pour prendre une photo! (Comme ça t'as un peu moins mal aux jambes à l'arrivée normalement...)
Ou fais comme Françoise 84: cool au démarrage, doucement dans la montée, et peinard dans la descente: même pas mal!!!

Commentaire de Philkikou posté le 24-03-2009 à 21:45:00

Les piquets rouges et bleus sur la photo , c'était pour du slalom ??

Bravo pour la cours et le cr

Commentaire de brague spirit posté le 25-03-2009 à 14:58:00

Maintenant,que tu as réalisé 44km dans la neige,cela va te sembler facile de boucler les 53km du TBA.Bonne récup,et à bientot.

Commentaire de Papillon posté le 25-03-2009 à 16:16:00

Et oui, je n'ai pas arr^té de le dire à tous vents! Faites gaffe! ça monte dans la descente! Bravo pour ta course... peut-être nous verrons-nous à l'ardéchois, si tu y vas...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran