Récit de la course : Semi-Marathon du Val-de-Marne 2009, par Yannael

L'auteur : Yannael

La course : Semi-Marathon du Val-de-Marne

Date : 22/3/2009

Lieu : Nogent Sur Marne (Val-de-Marne)

Affichage : 1304 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trop content !

Pour ce Semi-Marathon du Val de Marne, à Nogent (ainsi qu’à Joinville, Champigny et Le Perreux tout au long du parcours), je décide de varier un peu l’entraînement. La vitesse de pointe étant a priori au rendez-vous – après l’avoir travaillé pour les 10 km de Vincennes début février – je me focalise plus sur la qualité des séances longues, pour combler le manque : tenir la distance.

En février, à Vincennes, j’avais tenu 5 km sur 10. C’est peu ! Lors de mes derniers semis aussi le manque d’endurance s’était également fait sentir. Ce coup-ci, j’ai donc d’une part insisté sur les sorties longues (jusqu’à 1h50), et d’autre part hausser le rythme lors des footings (70-75% FCM au lieu de 65-70% FCM). Sans compter un petit renforcement du haut du corps. Le tout sur 5 semaines. Avant course, le feeling est bon. Reste à concrétiser. Objectif : Battre mon record de 1h31’11. Le plan de marche (enfin de course) : des km entre 4’16 et 4’19.

 

La course

Avant course, la météo fait des siennes : Sec certes, mais froid, gris, avec un peu vent glacial. Quelle tenue adopter ?

Joue la prudence (fuseau, manches longues). Brave le froid (short, manches courtes)

Finalement, j’opte – sans trop d’hésitation bizaremment – pour la tactique osée : Court.

Le départ est donné. J’ai du mal à estimer mon rythme. Suis-je trop vite, suis-je trop lent ? 3’55 !

Va falloir se calmer, sinon je vais exploser. Ralentis ! Ok, tu peux ralentir.

2e km en 4’09. Encore trop vite : Ralentis ! Ca va, les sensations sont bonnes.

3e km en 4’12. Mais ralentis, tu vas craquer sinon. Ce serait plus prudent de ralentir, mais à quoi bon, les jambes tournent bien. Autant les laisser filer.

4e et 5e km en 4’15 et 4’16. Et toujours aussi froid, qui commence heureusement à se dissiper sous l’effet des efforts. Et bien le voilà ce rythme souhaité, ce n’est pas trop tôt. Cette fois-ci, on est d’accord : Voilà un bon tempo.

6e km en 4’07. C’est reparti à la hausse. Pourquoi ? Calme le jeu. Décidément, t’as de bonnes jambes aujourd’hui. Ca va le faire.

Arrivent les montagnes russes chronométriques, avec des alternantes entre km trop rapides et trop lents. Décidément, dur de trouver le bon tempo aujourd’hui. Qu’importe, à ce rythme-là, les 1h31 vont tomber. Et peut-être même les 1h30.

7e en 4’17, 8e en 4’04, 9e en 4’23, 10e en 4’06, 11e en 4’17. Avec un passage au 10e km en 41’44 ! Quasiment le même temps qu’à Vincennes. Et à une grosse minute de mon record sur 10km seulement. Dans cette ligne droite le long des bords de Marne, je sais que je vais battre mon record, je le sens. Je vais tenir.

A partir du 11e toutefois, ça commence à se durcir. Il était temps ! Plus que 10km à faire, la moitié est passée, t’as encore des réserves, ça passe.

Et ça continue sur des bases très correctes : 12e en 4’08, 13e en 4’15, 14e en 4’12, 15e en 4’07. Désormais, je n’essaye même plus de me caler en 4’16 : Je sais que je peux faire mieux. Je vais même passer sous les 1h29. Et pourquoi pas 1h28, continue !

Une petite phase tactique intervient alors : Bien que me sentant bien, je préfère m’alimenter, pour éviter un coup de barre sur la fin. 16e km en 4’21 en conséquence. Ce mini sacrifice devrait toutefois payer in fine.

Restent 5 km à tenir. Gère. Lache tout.

Les jambes deviennent plus lourdes dans le final. D’autant que je me retrouve un peu isolé, ceux de devant m’ayant distancé, autant que j’ai semé mes poursuivants.

17e en 4’12, 18e en 4’15, 19e en 4’14, 20e en 4’13. J’ai du mal à y croire, mais oui, ça tient bon. Même pas de crampe, ni de douleurs intenses dans les épaules. Normal, t’avais bossé à l’entraînement.

Dernier km : L’occasion de tout donner. Là, on est complètement d’accord. Accélération finale. Et un 21e en 3’58 ! Là, je n’en reviens pas. Clair ce n’est pas mal joué.

21s supplémentaires pour les mètres restants, et c’est l’arrivée méritée en 1h28’18.

Génial, très bonne course, tu peux être fier de toi. Mouais, en t’arrachant plus, tu pouvais passer sous les 1h28 : Tu les avais dans les jambes aujourd’hui. Qu’importe, ce n’est pas tous les jours qu’on bat son record de près de 3 minutes. Alors, le mot final ce sera « bonheur », et puis c’est tout.

9 commentaires

Commentaire de hagendaz posté le 22-03-2009 à 20:52:00

tout d'abord un grand bravo pour ta perf et ta progression!
et franchement j'adore ton récit. J'ai beaucoup ris en le lisant. J'avoue également souvent être partagé entre ange et démon...

Commentaire de hellaumax posté le 22-03-2009 à 22:07:00

La vache!!! qu'est-ce que tu nous as fait! 3' sur semi, c'est énoooooorme, surtout au niveau où tu es!
Merci pour ton récit aussi, très bien amené.
C'est génial, une course, quand on sent que c'est le bon jour, que ça va le faire, que tout tourne comme on veut, non?

Commentaire de XBo posté le 23-03-2009 à 10:18:00

Salut,
Bravo pour ta course. Je vous ai croisé côté Joinville pendant ma sortie longue et il y avait du ryhtme !
Tu as pulvérisé ton objectif, il va falloir actualiser ta fiche.
Encore bravo.

Commentaire de desmaousses posté le 23-03-2009 à 13:19:00

un seul mot: chapeau!!!!
je ne joue pas dans la même cour, car je suis super contente d'avoir atteint mon objectif (moins de 2 heures), ce que j'ai réalisé en 1:58 et des brouettes...
continue!!

Commentaire de LEVASSEUR posté le 23-03-2009 à 22:16:00

Bravo pour la perf
J'ai moi-même fait la course ce week-end.Mon temps est moins bien que toi (1H31m,30s) mais le parcours plat m'a permis de battre mon record personnel sur semi)
Le temps était effectivement frais et cela m'a un peu gêné (j'ai gardé le coupe vent).
Encore merci pour tes témoignages qui sont très intéressants à lire.
A bientôt
François

Commentaire de oliber posté le 24-03-2009 à 11:47:00

3 minutes de moins... ça en fait rêver plus d'un !!!

J'ai moi aussi fait ce semi et j'ai une question : Je suis parti de tout derrrière et j'ai eu un problème avec mon chrono...
Résultat, je ne connais pas mon temps réel
Si quelqu'un parti de derrière a eu la bonne idée de mesurer le temps écoulé entre le coup de pistolet et son passage sur la ligne je suis très intéressé !
Merci et encore bravo

Commentaire de KIKIVAL posté le 24-03-2009 à 20:41:00

super!!! ce n'est plus du tout le yannael du semi de boulogne, il est completement metamorphosé. bravo je suis trés content pour toi, battre ton record semi de 3' c'est balaise tu sais..ton travail a payé. a trés bientot j'espère.
kiki

Commentaire de Pat'jambes posté le 24-03-2009 à 21:50:00

J'ai aussi bien aimé le dialogue ange/démon de ton récit! ;)

A lecture, arrivée aux 9 et 10ème kilomètre, je me suis dis "oulala! ça va mal finir, l'allure va dégringoler...".
Que neni! Bravo pour ton record.

Commentaire de agnès78 posté le 25-03-2009 à 08:12:00

ça c'est une perf qui m'a fait sincèrement super plaisir! Encore BRAVO pour ce beau semi... et surtout d'avoir résisté aux doubles tentations de l'ange et du démon pour suivre ta propre ligne et arriver à ce beau chrono.
Bonne récup' msieur... et à bientôt pour un footing au bois????? ;-))))))
bises
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran