Récit de la course : Sacré Trail des Collines - 15 km 2009, par Génep

L'auteur : Génep

La course : Sacré Trail des Collines - 15 km

Date : 22/3/2009

Lieu : Tullins (Isère)

Affichage : 1587 vues

Distance : 15km

Objectif : Se dépenser

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Sacré Trail des Collines – 15 km et 750 D+

Sacré Trail des Collines – 15 km et 750 D+

 

Une course à domicile organisé par son club, ce n’est pas tous les jours !

Après avoir été bénévole l’an dernier, coureur en 2007 de ce 15 km, je rechausse les baskets pour m’aligner sur ce parcours que je trouve vraiment sympa.

 

Avant la course :

 

La semaine a été bien allégée après mon 10 km à Villeurbanne avec encore un peu de fatigue mercredi soir. Jeudi, piqûre de rappel de dénivelé très léger, je n’ai presque rien fait cet hiver ! Samedi soir, je me contente de 20 min pour réveiller les jambes.

Samedi, rendez-vous au stade pour reconnaître le point de signalement que Sandra assura puis nous donnons un petit coup de main au Clos des Chartreux, la journée est vite bouclée.

 

Le jour de la course :

 

Lever matinal à 6h, déjeuner à 6h15 et hop direction les quelques quatre kms qui me sépare du départ. En route, je pose quelques fléchages supplémentaires pour indiquer le Clos des Chatreux. Température frisquette mais grand beau !

 

Arrivée un peu avant 7h30, coup de main aux inscriptions jusqu’à 8h15.

8h30, il est peut être l’heure de s’échauffer pour un départ à 9h. Il sera d’ailleurs très léger, un gros quart d’heure au maximum.

 

La course :

 

9h, placé et prêt pour se faire plaisir pour lancer le printemps. J’avais terminé 8ième en 2007 avec un temps de 1h22. L’objectif est de faire mieux sans se prendre la tête, au feeling.

Pan, c’est parti assez vite mais j’aurais du mieux me placer, je dois donc déjà faire l’effort pour revenir sur la tête.

C’est chose faite à la sortie du Clos et après la première montée.

 

 

Jambes pas extra mais ça ira pour l’instant.

Je dois être dans les 10 premiers avant d’aborder la grande montée jusqu’au point de séparation du 15 km et du 35 km au Km 8. Les premiers concurrents du 35 partent aussi fort que nous sur le 15 km hormis le premier du 15 km qui est déjà un cran au dessus. Comme prévu d’ailleurs !

 

Cette montée plein champ est assez pénible pour moi, j’ai déjà fait un bon effort, le souffle est assez court, les cuisses chauffent surtout ! Je marche d’ailleurs à des endroits où je devrais courir. Pas de secret, j’ai beau être un assez bon grimpeur, mon entraînement n’était pas axé sur ce point. On fait avec et on s’en contente.

 

Cette montée est entre coupée d’une descente sur un super single aux airs de « Soud ». J’adore, je m’accroche au coureur me précédant.

On repart pour grimper non stop jusqu’au ravito et  au point de séparation. C’est une côte régulière qui se courre. En 2007, j’avais repris beaucoup de monde en ayant pris un départ assez prudent.

Je passe un coureur dans cette côte, je courre à un assez bon rythme mais toujours les cuisses qui chauffent dès que la pente s’élèvent franchement. Je dois d’ailleurs parfois marcher à allongeant le pas. Je compense par une meilleure caisse.

Bertrand Cochard (futur vainqueur du 35 km) me double d’ailleurs. Il semble frais et gérer. Ca ne fait peu d’issu pour ces concurrents !

 

Je dois être 3ième à ce moment du 15 km mais après 35 min de course, un léger coup de mou, je bois et me ravitaille. Un coureur du 15 km me passe logiquement. Il n’a que quelques mètres d’avance mais je suis un chouilla dans le rouge. Ce petit ravito improvisé me fait du bien, je m’efforce de rester au contact. A la bifurcation du 15 et du 35, je suis d’ailleurs dans le sillage de sa foulée. On nous annonce 3ième et 4ième (merci Eric ;) ).

 

Sur les relances et les faux plat, la préparation du cross et du 10 km paient, ma foulée est nettement plus efficace. Mais, il est plus frais et à la faveur d’une courte descente raide, je perds quelques mètres. Je le vois s’éloigner petit à petit. Je me rapproche à la faveur des relances et des faux plat.

Bref c’est l’élastique !

 

Nous sommes au dernier point de ravito, au sommet du parcours qui domine la plaine de l’Isère et Tullins (on aperçoit en tout petit notre stade d’entraînement J ) et qui fait face au Vercors. Magnifique avec cette météo !

 

Bernard prend des photos et me confirme 4ième.

Nous basculons pour une descente d’environ 4 km peu technique et très rapide. Dans le seul passage plus raide et technique, mon compagnon de route s’éloigne et prend le large. Même si je descends assez bien sur ce type de descente, c’est un meilleur descendeur. Il n’y pas photos ! L’élastique casse !

 

D’ailleurs, un coureur n’est pas loin derrière. Si je ralentis, il passe !

 

Un peu plus bas, j’arrive sur un sentier qui se partage en deux. Je suis à vive allure et je prends naturellement tout droit … et je me trompe. Je tombe sur une ferme isolée. Je me traite de quelques mots doux au passage J

Nous avions déjà hésité sur ce secteur avec Ludo lors d’une sortie en VTT. Je dois perdre une petite minute dans l’histoire.

 

Le coureur me suit et fait la même erreur.

Je lui indique de faire demi tour, il m’attend gentiment et je m’excuse de l’erreur !

Nous sommes donc côte à côte.

C’est reparti et cette poussée d’adrénaline me relance. A deux, nous faisons une très belle descente, il me pousse dans mes retranchements. Il me passe puis je le passe.

 

Nous arrivons sur la route où j’allonge la foulée, j’ai encore finalement pas mal de jus malgré cette montée poussive. Nous quittons la route et je vois Lilian sur un point de signalement.

Il m’encourage, nous sommes toujours deux.

Encore un gros kilomètre bien rapide, une petite montée dans laquelle je peux accélérer et où les jambes tournent bien. Mon compagnon cède du terrain assez largement.

 

Dernière bascule à vive allure, le micro fait écho, passage devant la crèche où nous faisons nos séances de côte printanières (bientôt ;) ) et je passe la ligne grand sourire en 4ième position à 3 min du vainqueur sur 186 coureurs et ce en 1h 14 (6 min de moins sur la montée et 2 min de moins sur la descente). Brice Aerts s’impose logiquement, Renaud Rouanet (Vainqueur des Drayes du Vercors, 2ième de la CCC, 4ième de Faverges, …) est second et Stéphane Bacconni 3ième.

Ludo termine 6ième, Manu 8ième et Patrice 12 ième !! Nous faisons une belle course collective ! Patricia du club s’impose en 1h37 en féminine.

 

Je me suis vraiment fait plaisir malgré cette montée et malgré le fait que je termine au pied du podium. C’est anecdotique, c’est ma meilleure place à ce jour sur une course, c’est à domicile en plus.

 

Je le redis mais en 2007, il s’agissait de mon premier trail, l’une de mes premières courses dans un coin que je ne connaissais pas. La parfaite organisation et l’ambiance extra des bénévoles avaient beaucoup joué dans mon choix du CMI Tullins. Deux ans plus tard, même constat de l’intérieur ! Non rien de rien, je ne regrette rien !

Bravo aux bénévoles, aux organisateurs et aux coureurs !

 

Maintenant, c’est repos !

 

PS: j'ai croisé et discuté avec pas mal de kikoureurs, tous aussi sympas les uns que les autres. Chapeau à Hemerodrome qui s'impose sur le 35 km !

 

7 commentaires

Commentaire de pedro38 posté le 22-03-2009 à 20:25:00

bon, après avoir été le dernier aujourd'hui, je serai le premeir... à te félicité de ton cr et ta course. Bien, une semaine après Villeurbanne!
A mercredi
Pedro38

Commentaire de 100glier posté le 22-03-2009 à 21:14:00

Genep,

Merci pour ton beau récit, à le lire c'est comme si j'avais fait la course .

Encore bravo pour cette belle perf.

100glier

Commentaire de Pat'jambes posté le 22-03-2009 à 22:48:00

Encore bravo pour cette 4ème place!
Tu as bien filé devant, comme d'hab' ;)

Bonne récup' et à bientôt.

Commentaire de thunder posté le 23-03-2009 à 12:27:00

Toujours aussi rapide en course et en Cr, j'espère que ce sont les deux seuls endroits où tu es rapide, contrairement à moi :p. Dire que tu fais tout ça sans spécifique, décidément tu es toujours aussi impressionnant
@+ sur une coursette

Commentaire de the dude posté le 23-03-2009 à 15:22:00

Bravo pour la perf et le CR!!!

Une sacree belle course pour une sacree belle place.
Pas de quoi etre decu de la 4ieme place quand on voit qui est sur le podium et quand on ameliore son chrono perso de 6 minutes!

Commentaire de hemerodrome posté le 24-03-2009 à 08:30:00

Bravo Benoit pour cette belle 4ème place,
le cross comme je le dis souvent permet de franchir un cap. Après ta saison hivernale tu vas sentir la différence pour cette saison de trail qui débute.

A bientôt en Ardèche ;-)
Bertrand

Commentaire de LtBlueb posté le 24-03-2009 à 23:57:00

chapeau à toi !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran