Récit de la course : Semi-Marathon de Paris 2009, par slyvere

L'auteur : slyvere

La course : Semi-Marathon de Paris

Date : 8/3/2009

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 753 vues

Distance : 21.1km

Matos : Asics kayano 14

Objectif : Battre un record

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Retour au source pour un nouveau record!

8 mars 2009, semi de Paris.

Un an plus tôt, je reprenais la compétition après 3 mois d'entraînement pour faire 1h45 et surtout 10 ans après mon dernier semi-marathon. Objectif atteint assez difficilement.

Pour 2009, et après un an de compétitions diverses (vétathlons, semi de caen, 20km Paris), et un entraînement plus poussé en qualité et quantité, je me présente à Paris dans l'espoir de terminer ce semi en 1h35!

J'ai mis la barre un peu haute car dans tout les magazines où site internet, il est stipulé que l'on peut espérer gagner 2 à 3 minutes par an. Mais là, je pars avec un acquis (foncier et vitesse) que je vais faire évoluer avec un plan d'entraînement bien spécifique de 3 mois.

Donc pour moi, le semi de Paris à bel et bien commencé le 08 décembre 2008. Que de volonté, de tenacité, de persévérance et de folie pour aller s'entraîner par des températures négatives (jusqu'à -6°), sous la pluie, sous des rafales de vent de près de 80km/h (et çà fait vraiment mal aux jambes quand c'est de face!).

Une motivation qui de temps en temps a flanché mais pas trop longtemps. L'entraînement seul dans la campagne du Perche me revigore et la nature environnante me pousse à ne pas relâcher mon effort.

Durant cette période d'entraînement, je découvre kikourou.net et tout ces fous (oui j'ai bien dit FOU) de course sur route, de trails, de 100km, d'ultra-trail.Vos récits me touchent plus d'une fois, et je me surprends presque à m'émouvoir, moi qui suis si dure de caractére et cela m'encouragent à persévérer. Je tombe même dans le trail (voir les autres récits). Et pour finir, je m'inscris à l'association des kikous, une bien belle et grande famille.

Revenons donc à ce fameux défi: 1h35 sur semi. Je prends donc rendez-vous avec quelques uns d'entre vous pour une photo devant le château de Vincennes à 08h30 le 08 mars 2009. Rendez-vous que je vais malheureusement manqué mais pour la plus belle des raisons: ma petite fille. Et oui, à 3 ans et demi être à l'heure n'est pas une notion qui la préoccupe vraiment.

Je me présente donc ce 08 mars 2009, avec mon dossard n°4399, sas jaune, objectif 1h35. Sur le chemin du château de vincennes, j'exprime auprès de ma compagne le doute qui m'envahit et lâche un "je n'y arriverai pas aujourd'hui, je ne me sens pas en forme". Je connaissais déjà la réponse qui ne tarde pas à arriver: "tu dis cela mais dans l'euphorie de la compétition tu y arriveras!", je reste sceptique....

Me voilà dans mon sas, et j'ai l'impression d'être entouré de bête de course, de vétérans du semi aux chrono bien supérieur au mien, et en plus il fait froid!!!! Moi j'aime pas le froid, il ne manquerait plus qu'il pleuve!!! Y'a cas demander.

Voilà, le départ est donné.

je franchis la ligne 1'19 plus tard contre plus de 8' l'année précédente (dossard 1h50). Cela part bien, et je me trouve tout de suite dans mon rythme, 4'45, 4'35, 4'30 au km. Je suis euphorique, je me sens très, très bien. J'ai l'impression de courir dans une bulle, je regarde les nombreux autres concurrents mais j'ai l'impression d'être seul!

Je continue mon bonhomme de chemin, tranquille , serein, je me mets même à chanter aux approches des différents groupes de musique (sauf un où la chanteuse à fait peur à plus d'un coureur par ses interprétations trop personnelles et trop catastrophiques.)

Ravitaillment du 5éme km, évité comme l'année précédente. 10éme km, 46'01 soit près de 4' de moins qu'en 2008 JE SUIS BIEN! Le  ravitaillement: un quartier d'orange et trois gorgées d'eau, cela me suffit moi qui effectue mes sorties longues sans rien.

J'appréhende les 3km suivants et me méfie car j'avais connu une petite faiblesse dans la montée du 13éme km, difficulté que je passe avec une facilité déconcertante.

Bizzarement, je me rends compte qu'être parmi les 1h35, me permet de doubler pas mal de concurrents!!!

14éme, 15 éme, 16 éme, 17éme, 18éme km tout est ok, 4'25 à 4'38 au km je vais y arrivé!!!!!! Mais en regardant mon chrono je me rends compte que j'ai trente secondes de retard!!! Je ne sais pas à quels moments j'ai bien pû les perdre. Un moment de relâchement au 15ème km qui sera découvert après consultation de mon cardio. (5' au 15éme km)

Tant pis, il va falloir accélérer, 19éme km en 4'08, çà fait un peut mal, 20éme km en 4'09, çà commence à piquer un peu, 1100 métres restant en 4'21. Je passe la ligne d'arrivée avec un chrono officiel de 1h36'19 et un temps réel de 1h35'01''. Il était temps que cela se finisse car mes jambes commençaient à ne plus trop suivre le mouvement. Mais je les remercie tout de même pour leur participation!!!!!

Je suis heureux, et très fier de mon temps presque 11' de moins qu'en 2008 (1h45'53'') et près de 5000 places de gagner au classement. Je suis d'autant plus fier qu'un concurrent que je ne connais pas viens me taper dans le dos et me lance un "très belle fin de course, bravo!" et moi je reste là sans rien dire, intérieurement je suis en pleine extase.

Je franchis la zone technique pour donner ma puce, prends un léger ravitaillement et m'empresse de retrouver ma compagne et ma petite fille pour leur annoncer ma performance.

Pour leur faire plaisir et me faire plaisir après temps d'effort, nous décidons d'aller prendre un repas digne d'un sportif donc direction le Mac Do. Voilà comment passer un très bon dimanche sous une pluie très désagréable.

Je vous dit à l'année prochaine avec pour objectif 1h30 (et moins) mais cela sera une toute autre histoire ou plûtot un tout autre récit!!!!

A bientôt les Kikous.

3 commentaires

Commentaire de mysterjoe posté le 22-03-2009 à 09:30:00

bravo pour ta performance, une course bien gérée et une progression impressionnante, pour finir à ce rythme t'as l'air d'en avoir encore sous le pied, bonne récuperation

Commentaire de hellaumax posté le 22-03-2009 à 11:53:00

BRAVO!!!!
Superbe course et un récit vraiment très sympa!
J'étais aussi dans le sas 1h35, et moi aussi j'ai été un peu impressionné par les concurrents autour: à la lecture de ton récit, je me dis que peut-être finalement, on impressionne les autres aussi!
Dommage qu'on se soit râté à la photo, mais c'était pour la bonne cause :-)

Commentaire de romano76 posté le 24-03-2009 à 22:27:00

A 10 secondes pret et un maillot kikourou, on aurait pu se trouver, belle course en tout cas, et surtout belle progression

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran