Récit de la course : Semi-Marathon de Paris 2009, par mysterjoe

L'auteur : mysterjoe

La course : Semi-Marathon de Paris

Date : 8/3/2009

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 2351 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 

Un an déjà, c’est passé très vite, certaines choses ont changées (je ne quitte plus mon déguisement de kikou, buff, casquette, tee-shirt ( l’ourson), mais je m’apercevrais que ce semi est toujours humide et le 1er ravitaillement toujours aussi mal organisé)

Après ma promenade à Gruissan en février, ce semi est ma première « compétition » de l’année, si j’ambitionnais 1h30 en décembre, j’ai depuis du me faire une raison, je n’ai pas su m’entrainer correctement et avoir une hygiène de vie suffisamment saine pour obtenir une telle progression, des cinq kilos pris pour les fêtes il me reste des traces, le temps exécrable cet hiver à amputé mon programme, mon régime alimentaire est un bonheur gustatif mais une catastrophe nutritionnelle, j’ai fait passer des projets avant la course à pied (permis moto :-D)…….  Viendras se greffer sur ces petits points négatifs un alea au travail le jeudi précédent la course, qui me vaudras quelques brulures sans gravité, et surtout des courbatures énormes sur tout le haut du corps, principalement les deltoïdes, donc j’ai revu mon objectif qui est d’obtenir une progression en privilégiant une course régulière et non pénalisante pour la poursuite de mon plan marathon.

Parigny, réveil à 2h, nous partons cette année à quatre, je serais accompagné de Cécile,  Johan et Jessee (mon épouse et mes deux garçons) les filles étant occupées, nous commençons à être très bien rodés pour les trajets, nous effectuons un roulement toutes les 2h environ et suivrons un itinéraire bien préparé, le voyage n’en est que plus agréables et se passe sans aléas, comme l’année dernière, nous avons prévu de nous garer vers le parking exposant du parc floral, pratique car à proximité et facile d’accès .

Nous y arriverons vers 7h, nous irons directement chercher mon dossard, dossier complet et lieux repérés l’année dernière ce n’est qu’une formalité, puis retour à la voiture pour déjeuner (café et pain au chocolat) le temps est couvert mais pas de grand froid ni de pluie pour l’instant, cool pourvu que ça dure. Après avoir enfilé ma tenue, puis un survêt’, vérifié mes accessoires, casquettes kikous vissées sur la tête, nous nous dirigeons vers le château de Vincennes  pour la photo ou nous espérons croiser un max de kikous, il est déjà 8h20, nous ne serons pas si nombreux sur les marches mais c’est avec grand plaisir que nous reverrons Loicm, Christellem, Agnés94, Osteo94 et rencontrerons Hellaumax, Berdaguer, Sebinfo, puis nous nous séparerons vacant à notre préparation.

 

Alors que je me prépare à m’échauffer je croise Etrurien.

Puis après un échauffement progressif, j’enfile la tenue de combat  (j’échange la casquette pour mon buff, je mets le GPS en route, j’enfile les ceintures (oui, les ceinture ;-) j’ai trouvé une ceinture tissu de quelques grammes ventrale dans lequel je mets mon téléphone et j’ai ma ceinture porte gourdes et gels à laquelle j’accroche également mon baladeur.) Un sympathique kikoureur dont j’ai oublié le pseudo (tu m’excuseras) passe me saluer.

Et rejoint par ma team

 

Je pars trouver mon sas de départ, en l’occurrence le sas Bleu (objectif 1h40), en chemin je croiserai Jihem

Puis prendrais place parmi ces quelques 22 000 participants.

 

-

 

Alors que Cécile va se placer après le départ pour essayer de me prendre en photo.

Je patiente en prenant quelques clichés et en me faisant photographier par un coureur sympa ,-)

Au milieu de tout ce monde au moins je ne sens plus le vent froid, et moi qui suis un brin ochlophobe je me surprends à prendre plaisir dans cette foule, au point de trouver jouissif la communion des coureurs dans le mouvement de départ.

10h00

Le départ est donné, il me faudra 3 minutes 50 pour franchir la ligne. J’ai quitté mon poncho plastique jogging (que j’ai inséré plié dans ma ceinture pour m’en resservir à l’arrivée, je sais qu’il m’y sera utile, et pour les courses à venir, j’ai intelligemment demandé à mon Johan de m’en récupérer quatre ou cinq en très bon état après le départ, toujours ça qui étoufferas pas la faune parisienne)

Je pars guilleret, pas très vite dans une foule dense (qui  le restera jusqu'à la fin, incroyable !), avec le meneur 1h40, à ce moment je me dis encore que je serai capable de le lâcher avant la fin, utopiste que je suis.

Les premiers kilomètres se passe est je me sens bien, j’ai un bon rythme, après un 1er kilomètre à 5’20 mon GPS c’est calé à 4’48 de moyenne au kilomètre et je n’aurais de cesse de le maintenir jusqu'à l’arrivée.

Arrivée au ravitaillement du cinquième km, aillant prévu le nécessaire pour l’éviter, je me dis que je ne me ferais pas avoir comme l’année dernière et je ne suis pas la ligne idéale mais serre complètement le trottoir de droite et là, stupéfaction, j’ai le spectacle de nombreux coureurs qui traversent la chaussée de droite à gauche faisant fi de la course !!!

Ensuite je passerai la tour Eiffel ?

Et continuerai sur la même sensation de bien-être et bonne cadence pour passer le dixième km en 47’49 (GPS) 48’29 (réel)

La seconde partie se passera toujours dans cette foule compacte gênant toute tentative d’accélération sans effort injustifié et risquant de ruiné une course régulière et un temps honorable, d’autant qu’au treizième mon épaule gauche commence à me faire souffrir, je sais que je finirai avec la douleur, le deltoïde me brule comme si je voulais faire une dernière série après une grosse séance de muscu, j’opterai pour ne pas ralentir mais ne pas chercher à slalomé pour grappiller à ce moment là des secondes inexistantes.

 

 J’apprécie le décor, les monuments, les rares supporters, la compagnie de kikoureurs comme Karllieb  que je regarderai partir ne me sentant pas apte pour moins de 1h40 (ce que je regrette aujourd’hui, sic !  )

Passage au quinzième en 1h12’, la cadence est bonne toujours pas de peine, juste mal au deux épaules mais je ferais avec, cela ne me ralenti pas.

Au 17eme kilomètre, un coureur prendra un malaise et tombera dans les bras d’un coureur sur ma droite, je serai quitte pour un p’tit sprint de 600m pour allez alerter les secouristes. Je sais pas pour ceux qui y était si ils ont pu voir comme moi, mais j’ai vu au moins quinze personnes en soin sur le goudron, chapeau au secouriste qui était très présent mais autant de personnes en détresse alors que la température n’était pas extrême et les ravitaillements largement suffisant ça m’interpelle quand même… ?

18, 19 km etc.…..    Route de la pyramide, je passerai devant la voiture, mon amour n’aura pas de chance un parapluie venant me masquer sur ces photos, si prés de l’arrivée je ne referais pas mon passage, mdr  ! Mais elle photographiera un kikou que je n’ai pas identifié... ?

Puis je croiserai toto38, qui a fini en 1h23 et remonte la course à l’envers, tellement rapide que même mon appareil n’a pas suivie, lol !

Et enfin accélérant (21eme km en 4’30, dernière ligne droite à 4’23/km) je passerai la ligne tout sourire en 1h43’06(GPS)  1h 43’06 (temps réel) 1h46’56 (temps total)  5587/21761 participants.

En progression de 8’52 sur mon record de l’année dernière, je suis confiant sur le fait que même si mes espoirs de réaliser de très bons temps cette année ont fondus avec la neige, sniff ! Je vais quand même pouvoir engranger de bons progrès et faire évoluer mes records perso.

Quittant le parvis de Vincennes jonché de détritus, médaille en poche, restauré et appréciant au passage le powerade, je réalise que la pluie omniprésente ne m’avais même pas interpelé

 

et alors que je rejoins Cécile et ma voiture pour me changer, j’aperçois et encourage Franchic

Puis Christelle et Loïc, qui visiblement ont fait une bonne course

Et enfin chouchou et sa tour Eiffel, il me dira qu’il a pesé le bébé (16 kilos), sur un semi-marathon chapeau gars, pour moi c’est un exploit !(et un poil de folie !)

Le temps de s’essuyer, se changer puis casquette vissé sur le crane

nous sommes retourné au village espérant retrouver quelques kikous pour échanger un peu, arrivé devant la porte nous avons renoncé à rentré dedans, la pluie ayant conduis tous le monde à l’intérieur c’est plus que la cohue, nous irons alors voir l’arrivée mais sous la pluie n’apercevant pas le moindre kikous, nous nous retournerons à la voiture ou nous assisterons à l’arrivée des deux derniers avant de reprendre la route.

Retour au GPS, 2h/2h, escale à la cafet’ (une ch’tiote entrecôte pour la récup’), arrivée vers 19h 30 à la maison, tout le monde bien ereinté mais heureux.

Voila le résumé de ma 4eme courses parisiennes (2x 20km, 2x semi) maintenant reste plus qu’a assurer la cinquième , la plus grande ……………………….. Le mythique MARATHON DE PARIS.

  Bye paris

 

12 commentaires

Commentaire de toto38 posté le 19-03-2009 à 07:10:00

Bravo! Et il n'y a pas à dire,tes CR sont un plaisir à lire! Il y a plein de photos! A plus tard sur une autre course... Théodore

Commentaire de CROCS-MAN posté le 19-03-2009 à 07:23:00

ça c'est du reportage, Bravo Joe. Allez, prépares bien ton marathon et à la prochaine.

Commentaire de hagendaz posté le 19-03-2009 à 08:59:00

beau récit!
je te souhaite un beau marathon, on se verra là bas

Commentaire de lule posté le 19-03-2009 à 11:14:00

Merci pour ton récit et les photos Joel, dommage qu'il pleuvait, mais en même temps, ce n'est pas Gruissan :P
A+ lule

Commentaire de hellaumax posté le 19-03-2009 à 12:47:00

Très chouette récit, Joël! Super bien illustré.
Content de t'avoir enfin rencontré, mais il faut qu'on se revoit, afin que tu puisses m'identifier sur les photos en course : c'est moi sur la photo de la route de la Pyramide!
Je viendrai sans doute t'encourager pour le MDP!!

Commentaire de laurent05 posté le 19-03-2009 à 13:59:00

merci pour ton récit très très bien documenté
bonne fin de prépa pour le marathon de paris
a+
laurent

Commentaire de loicm posté le 19-03-2009 à 19:27:00

un recit une nouvelle fois tres agreable à lire, et une belle course malgré les conditions.
Nous vous reverrons avec plaisir prochainement, sur le MDP

Commentaire de agnès78 posté le 21-03-2009 à 00:03:00

super contente de t'avoir croisé! Bonne fin de prépa pour PARIS !!!
bises
agnès

Commentaire de patcap21 posté le 21-03-2009 à 00:05:00

Tu es un vrai métronome Joël, les 1h40 n'ont plus qu'a bien se tenir...Merci pour ton ce super récit et au plaisr.

Pat

Commentaire de marioune posté le 21-03-2009 à 07:07:00

Bravo à toi pouor ta course!!Arg je vous ai ratés, toi et ta tribu. C'est marrant ces coureurs qui n'ont pas senti la pluie!!
C'est super pour ton marathon ça, alors, bonne fin de prépa. Bisous

Commentaire de chrystellem posté le 21-03-2009 à 21:43:00

Bravo mister jojo lol
Contente de vous avoir revu tous les deux .
Bonne fin de prépa et à très bientôt sous le soleil de Paris :)

Commentaire de zakkarri posté le 03-03-2010 à 16:36:00

Super cr qui met dans l'ambiance ! j'y participe dimanche et je languis d'y être ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran