Récit de la course : Les Foulées de Villeurbanne - 10 km 2009, par Pat'jambes

L'auteur : Pat'jambes

La course : Les Foulées de Villeurbanne - 10 km

Date : 15/3/2009

Lieu : Villeurbanne (Rhône)

Affichage : 1176 vues

Distance : 10km

Objectif : Battre un record

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Pourquoi le 10km de Villeurbanne?

 

Certes, Villeurbanne est une ville magnifique, dynamique et tout et tout...

... n'empêche, quand on dit qu'on va faire un 10km à Villeurbanne... ben... ça fait pas rêver quoi... 

 

Oui, mais: le parcours est a priori rapide et en deux boucles ce qui est propice à battre son record.

 

Allez expliquer ça aux non initiés ou aux ayatollah de la course nature et du Trail... 

Le plaisir pur de l'allure indépendamment du décor qui l'entoure... que voulez vous, j'aime les deux (la nature et le bitume)!

 

L'objectif, la préparation... le doute

En progression constante (de 40'13 en septembre 2006 à Grenoble à  37'33 à Tournon en novembre dernier), ne me voyant tout de même pas sous les 37', mes objectifs étaient simples:

- Passer sous les 37'30 (disons 37'20)

- Dans tout les cas de figure assurer moins de 38' (pour valider la performance R3 pour le club)

 

Fin janvier je reprends donc le même plan d'entraînement que pour Tournons en ajustant l'estimation de VMA pour viser 37'20. Soit une vitesse spécifique ciblée de 3'44 au kilomètre.

 

... sauf que... les cross sont passés par là ainsi qu'une séance hebdomadaire de piscine en club (nouveauté pour moi cette année)... et du coup, dans mes séances à l'allure les compteurs s'affolent !!

Lors du classique 5x1000m je me retrouve entre 3'39 et 3'32!! Impossible de me caler sur ce foutu 3'44, je suis toujours plus rapide, m'y sens bien... 

 

Mais je me souviens du fiasco de mon semi de Chambéry en mai 2008 où j'étais parti trop vite et trop confiant dans mes capacités à tenir l'allure trop élevée... et de la consigne de Coach38: "les secondes gagnées au départ sont des minutes perdues à l'arrivée"... 

 

Il est samedi quand j'écris ce paragraphe... La course n'a pas eu lieu... J'ose croire que je peux cibler plus proche de 37' tout rond... mais tout de même pas... Rhoo noon... tout de même pas moins !

 

Bon, il faut décider d'une allure et quand je calcule les temps de passage sur une base de 3'40... La série magique apparaît: 11-22-33. Ce sont les temps de passage tous les 3kms... 

C'est pas beau ça! Un signe du destin (ouais...)!

 

La course

Rendez vous matinal sur un péage d'autoroute avec Genep, Vivalp, Obmnumber5, Guillaume et Annociade.

Le temps de s'égarer un peu dans les méandres routiers entourant Lyon, de griller un ou deux feux verts (oui, oui... j'ai bien dit vert... le conducteur se reconnaîtra...) nous voilà arrivés sur le parking de la course où, miracle, nous trouvons un place de suite. Ca commence bien.

 

Par contre, on constate un vent, pas très fort, mais présent et qui souffle bien sur certaines portions du parcours. 

Bon. On fera avec. A choisir, j'aurai préféré la pluie... 

 

Retrait des dossards, échauffement sur le stade de foot attenant au départ, quelques dernières accélérations devant la ligne, on fait semblant de pas entendre le monsieur qui nous demande de reculer et hop, tassés comme des sardines, on déclenche le chrono au BANG! 

 

Je n'ai qu'une obsession lors du 1er kilomètre: pas trop vite! Au loin je vois les deux tee shirts jaunes de genep et guillaume s'envoler.  

3'35". Ca va, un peu vite, mais avec l'aspiration du départ je ne me suis pas trop emballé.

J'essaie de ralentir un peu et je guette le 3ème kilomètre (les kilomètres pairs n'étant pas indiqués).

 

Et là me double un coureur que j'ai déjà remarqué sur d'autres courses: foulée heurtée, souffle très fort et surtout des incroyables accélérations sur 10-20 mètres. 

Un "coureur par à coup"... Il m'impressionne toujours ce gars.

 

11'07" au 3ème: Oulala! Il y a du laisser aller... 7'31 sur ces 2000m alors que je visais 7'20, je relance pour reprendre de l'allure, mais le vent est là et... et... je sens que ça va être difficile de faire mieux... 

 

Effectivement, les 2000 (de n'indiquer qu'un kilomètre sur deux fait passer la course assez rapidement) se suivent et se ressemblent: 7'33, 7'32, 7'36. 

Régulier en temps, mais les baisses de régime et relances sont légions.

Au fil de ces kilomètres, je vois s'éloigner l'espoir de m'approcher des 37 minutes, et la crainte grandit de ne pas passer sous les 37'30... 

 

Ah non, non et non! 

 

33'50 au 9ème. J'essaie de calculer ce qu'il me manque pour battre mon record... mais bon sang qu'on a du mal à calculer en fin de course... Mes neurones s'égarent me faisant croire un instant que j'ai 30" d'avance... Mais non bougre d'abruti, 33'50+3'40=37'30 !!!! Accélère, est arrête de réfléchir! 

 

Ce que je fais. La dernière ligne droite, je vois les barrières... je sais qu'il y a un virage à 90° et ce n'est que là qu'on voit le chrono, mais il ne restera que 50m tout au plus...

Accélère, mais accélère donc! 

 

Virage... je lève les yeux... De dieu! 37'22, 37'23, 37'24... J'allonge (bon sang de bon sang!), Biiiiiiip!

37'28"! Ouf! 

 Ceci dit... j'attends les résultats officiels... 2" c'est vite perdu...

 

Globalement tout les CMIstes ont fait en dessous des objectifs recherchés (même si les temps de genep et Guillaume me font un peu rêver...)

 

Bilan

Content et sur ma faim:

- Content d'avoir atteint mes objectifs (moins de 38 pour le club et nouveau record personnel)

- Sur ma faim de n'avoir gagné que 5 maigres secondes alors que j'espérais plutôt autour de 37'10 (présomptueux va!)

 

... le problème, c'est que maintenant j'ai la série magique (11-22-33) en rêve que j'aimerai réaliser...  Bon... Affaire à suivre...

 

La course manque un peu d'ambiance et il y a peu d'encouragements sur le parcours.

Un effort pourrait être fait sur le site internet (pas de plan d'accès ni du parcours, on ne sais pas si les résultats seront en ligne...).

Cependant, la course elle même est bien organisée (balisage, signaleurs, ravitaillement à l'arrivée, etc...).

 

Mention spéciale pour la brioche!

8 commentaires

Commentaire de Génep posté le 15-03-2009 à 23:11:00

Excellent ton CR Pat :)
Bravo pour ta perf et ton record !
PS:moi griller des feux (verts), jamais :)

Commentaire de Jerome_I posté le 16-03-2009 à 08:22:00

11-22-33 j'y avais pas pensé c'est ce que j'aurais du suivre... Allé, hier les chronos ne sont pas tombès, ca sera pour la prochaine fois!

Commentaire de thunder posté le 16-03-2009 à 09:38:00

joli ta suite, ça donne des idées de régularité

Commentaire de Matov posté le 16-03-2009 à 16:42:00

moi aussi je pense l'avoir vu ce gars qui avance par à-coups; trop bizarre...
bravo pour ce record!

Commentaire de pedro38 posté le 16-03-2009 à 18:29:00

Bravo pour ton cr et ton record!
Tu pourrais retenter qq chose à Montélimar le 5/4 avec moi, tu ne veux pas?
A +
Pedro38

Commentaire de Belet posté le 17-03-2009 à 00:01:00

Bravo pour la course et pour un chrono finalement plus que correct, t'as les points et l'objectif de départ...

Par contre si tu trouve le gel qui booste les neurones et les calculs de fin de course, tu m'fais signe?


Arnaud-

Commentaire de Baobab posté le 17-03-2009 à 13:06:00

Excellent la série magique ! ;)
Bravo pour ta course...et bonne revanche sur le semi.

Commentaire de hellaumax posté le 23-03-2009 à 22:35:00

Très sympa à lire ton CR! Et félicitations pour ton nouveau record, ça fait rêver (heureusement, parce que Villeurbanne, par contre... :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran