Récit de la course : Les Foulées de Villeurbanne - 10 km 2009, par thunder

L'auteur : thunder

La course : Les Foulées de Villeurbanne - 10 km

Date : 15/3/2009

Lieu : Villeurbanne (Rhône)

Affichage : 1072 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 Pour la 3 ème fois me voilà à Villeurbanne, un parcours toujours aussi beau mais surtout un parcours roulant. Un peu d'émotions en souvenir de l'année dernière et du contexte de la course mais une année de plus, la roue tourne.

Le choix


Toujours dans l’esprit de valider un chrono, le 10km de Villeurbanne, reste un classique. On vient pas à Villeurbanne pour faire du tourisme mais pour donner son meilleur.

La prépa


La cross de Bron était dans la prépa et jusqu’à cette course sacrifiée j’ai suivi le plan de l’entraîneur en rajoutant un peu de vélo et de natation.
15 jours avant l’objectif on redevient sérieux et discipliné pour arriver au top le jour J. Manque de bol les conneries de la semaine précédentes ont laissé des traces et la fin de prépa se fait en luttant contre le rhume, et toutes les autres saloperies possibles en ORL.

Dernière semaine celle où on fait bien gaffe, j’obéis servilement au plan et allège encore en natation. La migraine m’incite à être sage.
Vendredi malgré le beau temps je réprime cette terrible envie de vélo et passe ma journée à lire allongé. J’ai plus mal aux cannes, moins de rhume.


Samedi 30’ et 5 lignes droites, direction le semi de bourg pour encourager et surveiller les coureurs du club. Je fais mon footing sur la fin de course et les lignes droites pour photographier les collègues.


Samedi soir gratin de pâtes copieux à souhait, un riz au lait et au lit à 21H30. Je prépare mes pieds comme la veille de l’ultra100, la creme renforçante pour les petons et la anti fatigue sur les jambes. Ça faisait longtemps que j’avais pas été aussi sage et pourtant je pourrais presque compter toutes les heures de la nuit, sans doute le stress.


Dimanche 5h rah ça faisait longtemps. Un réveil aux aurores le dimanche matin, j’adore. Omelette au riz, une pensée pour le Khanard. Retour au lit pour 30’  de sieste et il faut préparer les sacs. D’abord celui pour le 10km et ensuite celui pour l’aquathlon. Et oui aujourd’hui grosse journée de sport.
Direction Villeurbanne

Récupération du dossard auprès du service des sports de la fac, encore un bon moyen d’avoir la pression cette affaire
. En plus on récupère un beau t shirt de la fac, vert, magnifique. On retrouve les copains, les kikous, les gars qui font les formations d’entraîneurs et même le mec avec qui j’ai fait ma première course.


Petit échauffement de 20’  avec le rital et Arnaud. Une belle brune me saute dessus, sans doute l’effet lunette de soleil et buff. Puis changement de chaussures, un strip tiease pour révéler l’habit de lumière, une ligne droite et hop direction la ligne verte avec le traditionnel entassage par l’avant. Ça me fait rire toujours le même souck et en même temps ça à l’air plus cool cette année, sans doute l’effet France de cross.

La course


Entassé, j’attends le coup de feu, tout en déconnant légèrement, j’ai la main sur le chrono, prêt à gicler en avant et à jouer des coudes si je dois me dégager.

Pan

Et c’est parti pour une quarantaine de minute d’effort.

Dans la mêlée il s’agit de prendre son allure et ses jalons. Premier virage à gauche, comme d’hab je me dégage à l’extérieur pour éviter la bousculade. J’aperçois le dokko devant et je remonte, puis un gars de Lyon2 qui normalement est derrière moi, hop je prend sa roue, il m’indique le meilleur coureur de Lyon2 hop encore une autre roue. Dokko revient mais l’allure du gars de Lyon 2 me plait pas trop donc je me cale à la mienne. Et hop encore un autre wagon. Finalement je me cale dans les pattes d’un cent bornard et triathlète de l’Asvel. Il m’avait annoncé comme objectif 35’ cool. Sait on jamais, sur un malentendu je pourrais peut être passer sous les 36’ aujourd’hui.


1er kilo 3’33 heu allez soyons fou essayons juste de perdre 2 secondes dans le prochain kilo.
Je me maintiens dans les jambes de Boucif, premier virage à droite et hop cheveux aux vents, la course va être longue
. J’essaye de m’abriter dans un groupe mais ça souffle bien.
Encore un virage et on attaque la ligne droite. Je suis entouré de coureurs que j’aperçois régulièrement. J’accroche mais sans aller chercher devant.
On manque d’écraser une belle merde mais on continue notre ballade, Supersteph me signale le rital à 200m. Un virage à gauche encore du vent de face, c’est pas comme ça que je vais le bouffer Jerome
. Je m’abrite derrière le gros Boucif (enfin gros mais pas gras le bonhomme)


Passage du 3ème kilo
En 10’43 donc c’est tout bon 2 kilo en 3’35. Raideur69 nous encourage. Allez ça va le faire on s’accroche.
Maintenant il va pas falloir mollir.
Virage en direction du sud, le passage de trottoir un poil délicat, diadora+semelle = instabilité.


Bon direction le 4 ème, nous remontons sur un coureur de l’AS rispoli et Francine féminine du même club qui hier fait un podium en 1H20 au semi de Bourg.


Je passe et continu ma course avec Boucif. Ligne droite vers le ravito, photo pour Lyon3 et je me dirige vers le ravito. Un verre une douche et en avant. Virage devant le carrefour je me déleste de la ceinture porte gourde et en garde une à la main. Un oeil sur le chrono 18'10 bon ça peut le faire


J’ai du accélérer car j’ai perdu mon Bousif dans l’affaire. Je continue ma balade et du coin de l’œil dans une glace, j’aperçois que c’est bibi qui protège les autres du vent.

Retour dans cette rue avec le vent de face et Bousif mon sauveur revient.
Puis encore cette ligne droite où Steph attend au bout. « Jerome à 200m » Ho hisse mais non, j’essaye d’aller chercher devant mais je suis déjà à bloc. Je passe sur le mental, "pense à Monaco, tu avais mal et tu avançais, pense aux brûlures sur cross court". Là rien de ça, oups en parlant de brûlures, ça chauffe à l’entrejambes. Zut de Zut des semaines d’abstinence et voilà le résultat, l’entrejambe en feu.

Un groupe de vétérans nous remonte avec un vieux braillard. Je m’accroche avec Boucif à mes basques. Pas téméraire, j’ose pas aller me foutre dans le vent de face . A ce moment mon lièvre m’avoue avoir quand même 120km dans les pattes et être un peu fatigué, tu m’étonnes Alfred.


De mon coté je trouve que la blague commence à durer et contrairement à Monaco si je veux finir j’ai qu’à accélérer. Dans la pratique, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a
. Je m’accroche au gars de l’AS rispoli et je vais chercher devant mais le train s’emballe.


9ème kilo j’ai mis 22’22 pour faire 6km (après coup je réalise que je me suis pris un sacré éclat
). Dernier kilo la meute est lachée, le groupe explose, tout le monde va chercher devant.

Derrière depuis quelques centaines de mètres un vieux encourage Francine et la drive. Ça me gave comme si elle avait besoin des conseils du vieux. Enfin je m’accroche pour mettre de l’écart avec le vieux. Toujours plus fort vers le finish mais ça brûle de partout, j’en chie, je continue à aller chercher devant.


Dernier virage, le finish maintenant j’envoie, je remonte encore trois coureurs et finit au sprint comme on me l’a appris. Je casse sur la ligne et manque de fracasser un pointeur dans ma lancée.

temps officiel  36'40 temps à ma montre ravito compris 37'24

 

L’après course


Je me retourne, remercie mon lièvre. Je retrouve Jérôme qui a fini pas loin devant. Il a la forme l’animal. Un petit saut sur le ravito mais je ne mange rien mais fait quelques provisions. Quelques mots pour les copains, le feu dans mon short ne se calme pas. Une dernière bise, je vois Karine et Bicshow arriver et hop direction le parking pour repartir à Rilleux.

8 commentaires

Commentaire de raideur69 posté le 15-03-2009 à 20:20:00

Bien mon pti',continue..surtout avec tes "chaussettes"Monique te reconnait grace à elles...oui ,c'est Monique, heing!!!je crois que tu dois etre dans la boite..

Commentaire de Jerome_I posté le 15-03-2009 à 21:26:00

bravo mathieu, j'ai pas eu le temps de te saluer que tu étais déja dans la piscine de Rilleux!!! A bientot, et bien pas encore 35'!

Jérome

Commentaire de CROCS-MAN posté le 16-03-2009 à 11:50:00

ça va vite tout ça. Bravo et merci pour ton CR

Commentaire de Fimbur posté le 16-03-2009 à 13:53:00

Natation, 10km, vélo, ... bon ça semble clair l'évolution du Thunder !
Bravo pour ta course,
A bientôt
Fimbur

Commentaire de Matov posté le 16-03-2009 à 15:56:00

T'es pas venu faire du tourisme à Villeurbanne, et ça ce comprend!
Bravo pour ce joli chrono même si ce n'est pas à la hauteur de ce que tu espérais. Un jour j'essayerai de me caler derrière toi jusqu'au bout

Commentaire de pedro38 posté le 16-03-2009 à 18:33:00

bravo pour ta course et ton CR!
Boucif va être content d'être qualifié de gros! je lui dirai dans 15 jours à l'exam d'entraîneur!
bonne récup'
Pedro38

Commentaire de Génep posté le 17-03-2009 à 19:47:00

On est nombreux dans ton cas: on espérait mieux !
Bravo quand même, ça reste un super chrono.
Sympa d'avoir pu échanger quelques mots après la course.

Et ton aquathlon ;)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 17-03-2009 à 21:02:00

J'ai vu la vidéo sur laquelle tu te plains que ça chauffe. La classe !
Toi et tes copains, vous me faites rêver avec vos chronos, moi qui entre dans le troisième âge...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran