Récit de la course : Semi-Marathon de Paris 2009, par romano76

L'auteur : romano76

La course : Semi-Marathon de Paris

Date : 8/3/2009

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 787 vues

Distance : 21.1km

Matos : cuissard NB, short kalenji,Asics Gel DS Trainer 14, chaussette run80 climacool de chez nike et sweat climacool de gosport, GEL framboise aptonia(bon gout mais emballage de merde )

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

SEMI DE PLUIE SOUS PARIS

7h30, départ de l'Oise, avec mes 2 comparses de CAP que sont Matthieu et Arnaud(nouveau SH et EH) et leurs amies, ma femme étant résté avec mes filles.

Il est 8h20 quand on arrive, garé le long du zoo de Vincennes,on part de suite prendre la température afin d'évacuer le stress éventuel, perso, cette prise de température n'évacuera pas mon stress, et oui je flippe de faire une crise d'asthme comme pendant 2 de mes 3 séances dernières et d'avoir cette saloperie de point de congestion.

Bref,changement rapide, l'heure tourne.

9h35, on se sépare et chacun regagne son sas, obligé de faire le tour du coté chateau de Vincennes, mes amis dans le sas 1h50 et moi celui des 1h40, au début de mon entrainement, il y a 2 mois je prévoyais 1h31.Aujourd'hui, si je fais 1h35, je serai content.

En tout cas, pour le moment, la question qui se pose pour 21000 runners, c'est " Pluie ou pas Pluie ", mal barré...

10h00 Le départ est lancé, comme toute les grandes courses, pietinement, passage de la ligne, je suis loin d'être confiant, je me concentre,je passe la ligne, c'est parti croisons les doigts... Et là, mal partie pour la concentration, 1 micro crampe au mollet à 1"53 du départ.pfff

 Dans la grande descente, j'entame un slalom entre les gens, les voitures, passant d'un trottoir à la route, jusqu'a la rue Daumesnil, j'aime bien faire ce genre de truc, même si s'est plus dangereux ( passants, bitte en fonte,trottoir ) et surtout plus éprouvant.

Du reste, je vois un type au KM4 s'étaler de tout son long sur un séparateur de bus, AIE...quelques centaines de mètres plus loin, 1 type au physique de coureur en PLS avec des convulsions entourées par la croix rouge et moi pour le moment pas d'asthme, juste du vert plein les bronches que j'évacue plus ou moins proprement. 

Le Premier ravito, mal indiqué est à deux doigts de passer à la trappe, rien ne le signalait il survient comme ça, POUF, comme par magie.J'arrive au KM 10 en 43"59 , j'avais prévu 42"20.Et puis au KM 12, une pluie fine et froide commence à tomber, je me tape un gel décathlon, une vraie merde l'emballage, difficile à déchirer, et en plus on rape de l'imprimé avec les dents pour aspirer le gel. KM15, je le franchis en 1h05, et je perds 3 minutes de plus par rapport à mes prévisions.

Les 3 derniers km passent rapidement malgrés les crampes qui commencent à me flinguer les jambes mais l'essentiel c'est de ne pas avoir eu d'asthme et c'est bien là le principal pour moi. Les 100 derniers mètres j'essaie de mener une accélération, qui reste plutot lourde au final, je franchis la ligne en 1"34"50. Et la galère comme au départ, comme pour les ravitos, continue pour la sortie des grilles; où aller sous la pluie ?, je me caille,suis raide comme un passe lacet et je mets près d'1/4 d'heure pour retrouver les filles, un tee-shirt sec et mon kway.

Mes potes de courses finissent eux la course en 1"52 envion.

PS : Une course que je referai certes, malgré une organisation plutôt moyenne à mon sens.

4 commentaires

Commentaire de hagendaz posté le 10-03-2009 à 23:01:00

bravo pour ta course

Commentaire de wil14 posté le 11-03-2009 à 21:13:00

Difficile de faire un chrono sur un semi avec autant de concurrents, bravo donc tout de même pour cette honorable performance, les 1h31 seront pour la prochaine fois!

Commentaire de mysterjoe posté le 19-03-2009 à 08:57:00

bravo pour ta course, 1h34 c'est un joli temps,surtout en ayant fait l'effort de courir plus vite que la masse commune et du slalom .
je te souhaite une bonne récup

Commentaire de romano76 posté le 03-07-2010 à 20:59:00

reflexion faite, le point de congestion était peut etre en faite un mini-pneumothorax...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran