Récit de la course : Semi-Marathon de Paris 2009, par ETRURIEN

L'auteur : ETRURIEN

La course : Semi-Marathon de Paris

Date : 8/3/2009

Lieu : Paris 12 (Paris)

Affichage : 902 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Dimanche 8 mars 2009.

 

Réveil difficile après l’anniversaire des 60 ans de ma mère.

L’objectif de la journée faire une sortie longue à bonne allure en essayant de voir en j’en suis de ma forme.

J’ai perdu de la vitesse depuis quelque temps et j’ai du mal à m’atteler parfaitement à mon programme du premier marathon (le pas de l’inscription à Lyon a d’ailleurs été difficile à franchir).

La première difficulté de la journée a été de choisir ma tenue. Finalement j’ai opté pour un débardeur, un short puis des manchons (là je me suis inspiré d’Agnès) pour ne pas avoir trop froid et des bas-chaussettes de contention pour voir l’efficacité sur la fatigue des mollets-cuisses. Sans oublier la touche essentielle le buff kikourou !

En clair je teste du matériel en course pour la première fois si comme je me souviens bien est très fortement déconseillé.

 

J’arrive à trouver une place à 2km du départ (il faudra la prochaine fois que je propose du covoiturage) et j’hésite 2 fois à partir déjà habiller. Finalement je pars avec le plastique sur le dos pour ne pas être glacé et du coup je loupe la photo matinale des kikous.

Au passage je croise Franck-Ostéo94 et Agnès son coach qui semble imprimer le mouvement pour aller se mettre en tenue. J’espère qu’il s’est fait plaisir et que le marathon s’annonce bien.

Un petit bonjour et je file direction le parc floral pour voir si je croiserai des collègues de bureau qui vont courir.

Là je tombe sur Mysterjoe et toute sa petite famille avec lesquels je suis désolé de ne pas m’être attardé et avoir fait preuve d’une hospitalité toute parisienne d’autant que l’on a toujours un pot de retard.

Après ce ne sont toujours pas les collègues mais Marioune et Jihem qui me font un accueil chaleureux et Marioune pense même à me faire déplacer pour que je ne finisse pas gelé. Après un petit moment je pars voir les collègues et y retrouve un compagnon de foulées avec qui je vais faire la course des fugitifs dans deux semaines (entre autres courses) où nous courrons attachés aux poignets.

 

On part faire l’échauffement et on se disperse ensuite dans nos sas respectifs. Cette année je profite du sas moins d’1h35 et apprécie les quelques dizaines de mètres de gagnés pour un peu plus d’espace sur la chaussée.

Il reste 15 minutes avant le départ mais l’attente ne se fait pas sentir car je reste dans ma bulle sans stress que pour n’en sortir que pour un agréable moment ludique dispensé par Marioune qui me fait revivre les habitants du rocher du zoo de Vincennes.

Elle ne rencontre pas le succès escompté auprès des autres coureurs, trop stressés peut être ? mais me fait bien rire.

 

Hop s’est parti j’ai comme vague objectif de tenir une allure de 4’25’’ au kilomètre soir un bon 13,5 sans me faire mal et on verra (objectif décidé 40’ avant le départ).

Le but faire mieux que l’année dernière mais ne pas aller chercher un temps sur semi car de toute façon je ne l’ai pas préparé, je ne suis qu’au début de ma préparation marathon (2ème semaine sur 9) et la sortie de 2h en côtes avec allures marathon de dimanche dernier va certainement se manifester.

 

Je déroule gentiment et prend un peu d’avance sur tous les kilomètres ce qui m’inquiète un peu je prends donc le temps de bien m’hydrater à chaque ravitaillement.

Pourtant je gère bien les réserves et ralenti suffisamment dans les faux plats qui viennent à partir du 12ème kilomètre pour ne jamais être essoufflé.

Je me permets même de dérouler dans les quelques portions descendantes.

La douleur sur les mollets arrive mais je la gère sans trop de difficulté je sais que je serais largement dans les 1h32 en accélérant sur les deux derniers kilomètres.

J’accélère donc mais sans me brûler pour une fois sur une course je ne ferais donc pas trop mon souffle du sanglier et n’arriverais pas ruiné sur la ligne !

 

La ligne franchie je fais 1h31’37’’ en temps réel et 1h32’02’’ en temps officiel je suis content.

La tenue a été appropriée et ce fut un plaisir même si je suis trempé jusqu’aux os par contre les quelques minutes du ravitaillement suffisent pour me geler et je décide donc de repartir en courant à la voiture !

 

En clair une sortie bien agréable où je sens que j’aurai des douleurs musculaires mais qui n’aura pas entamé ma préparation je suis content et rassuré.

Quant aux photos « officielles » elles me montrent que ma foulée n’est pas du tout rasante mais me donne une impression d’amplitude et de dynamisme un bon espoir pour aller plus vite ? (à la différence du collègue Pascal qui lui a une foulée économe rasante, résultat de ses marathons et de son 100km? et est arrivé seulement un peu plus d’une minute derrière moi en s’étant peu entraîné)

C’est certainement quelque chose à étudier avec une vision extérieure.

 

Prochaine étape encouragé Marioune sur l’écotrail (qui est prête mentalement à 10h d’efforts une paille ! chapeau bas rien déjà que de relever le défi) les fugitifs dans deux semaines (avec des poursuivants cette année, argl….mais je suis sûr que le marshall sera sympa....) puis encourager mon beau père mangeur de bitume et les kikous pour qui la préparation du marathon de Paris semble s’annoncé sous les meilleurs auspices. Sans compter leur bonne humeur qui est vraiment une bouffée d’oxygène.

6 commentaires

Commentaire de mysterjoe posté le 09-03-2009 à 20:12:00

une entrevue courte mais toujours aussi plaisante, tu as bien assuré ta course avec un temps qui ressemble pas à une perte de vitesse ;-)
merci pour ton récit et bonne prépa pour ton marathon.

Commentaire de agnès78 posté le 09-03-2009 à 20:43:00

super sympa de t'avoir ENFIN croisé, même si c'était très (trop) bref! ehehe he c'est bien les manchons, heing??? ;-) bon, j'suis pas le coach de francky mais bien sa supportrice number one mais c'est vrai qu'on avait un peu froid dimanche matin alors on marchait d'un bon pas ;-) BRAVO pour le semi!
Bonne récup et à bientôt

Commentaire de loicm posté le 09-03-2009 à 23:10:00

Nous ne nous sommes pas croisés ce coup ci, dommage !! mais ce n'est que partie remise.
Bravo pour la course, c'est de bonne augure pour ton prochain mara.

Commentaire de hellaumax posté le 10-03-2009 à 17:54:00

Bravo Cyril, très belle course; Dommage qu'on se soit râté, mais ce n'est que partie remise. Amitiès

Commentaire de hagendaz posté le 10-03-2009 à 18:14:00

je t'ai vu dans le sas de départ tu étais 5/10 mètres derrière moi et sur le côté. tu ne m'as pas vu... mais à l'arrivée je t'ai revu pour sortir du "village" d'arrivée tu étais bien 10mètres devant, lol
tu m'as mis une belle grosse minute dans la vue, lol

encourage marioune pour moi ce WE!

ps:sinon agnès était bien supportrice car elle n'est en effet pas mon entraineur

Commentaire de marioune posté le 10-03-2009 à 22:01:00

Bravo pour ce super chrono!!! d'après ton CR de 2008, tu as mieux géré l'habillement que l'année précédente..
Bien oui, il y en a qui font le lièvre, moi, je fais le singe....
Super contente de t'avoir revu, à bientot, peut etre samedi, si tu nous fais la joie de venir nous "supporter".

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran