Récit de la course : La Sauta Roc 2009, par Francis31

L'auteur : Francis31

La course : La Sauta Roc

Date : 8/3/2009

Lieu : St Guilhem Le Desert (Hérault)

Affichage : 903 vues

Distance : 26km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Sauta Roc 2009

 

Récit et photos également sur mon blog : audeladudela.blog4ever.com

 

Nous voici donc à Saint-Guilhem le Désert, en ce beau dimanche de mars, à pied d'oeuvre pour ce trail de 26 kms et 1000 m D+.

 

Saint-Guilhem le Désert, village de l'Hérault, qui porte bien son nom :

"Allongé dans le Val de Gellone, Saint-Guilhem le Désert épouse  un méandre abandonnée du Verdus, petite rivière fougueuse qui le dévasta plusieurs fois en quelques siècles et dispersa même les restes de son fondateur jusqu'à l'Hérault.

Typiquement méridional avec ses ruelles étroites, serrées contre l'abbaye de Gellone le village est tout à fait pittoresque. Dans un écrin de rocaille, de pitons dolomitiques et autres éboulis croulants des montagnes au sein desquelles ils se blotti, il demeure insolite et  attachant au sein d'une pittoresque vallée fermée par le cirque de "L'infernet".  Dominé par le château du géant,,sentinelle imprenable aux portes du "désert", il s'impose parmi les plus beaux villages de France. Sa réputation lui vaut d'être classé au Patrimone Mondial de l'UNESCO. "

 


L'occasion également de retrouver Michel (Mic31) et Yvan (Yvan11)  (et d'avoir une petite pensée pour Steve qui cours le trail de Fontfroide au même moment) :

 

 

Flo, pour qui c'est le premier trail de l'année est également tout sourire :

 

 

Malgré le vent, la température est agréable et le départ est donné à 9h30sous un beau soleil printanier.

Les 500 premiers mètres sont en descente, donc départ plutôt rapide :

 

 

Je décide de rester avec Flo qui est sur un bon rythme. Suis la traversée du village en montée

 

 

avant d'attaquer le chemin qui montera sans relâche pendant 45 minutes

 

 

Flo maintient le rythme.

 

 

Ce rythme me convient bien pour l'instant. Et ça grimpouille toujours en rang serré ( nous sommes 480 sur ce petit sentier )

 

 

Nous arrivons enfin au sommet de cette première cote

 

 

Ce qui permet de relancer tranquillement

 

 

Les sites sont magnifiques :

 

 

et Flo garde bien le rythme :

 

 

Nous arrivons en vue du fameux passage de la falaise :

 

 

Passage très aérien :

 

 

Le moment également de profiter du paysage :

 

 

avant de s'élancer dans une descente avec végétation qui est dense sur cette portion :

 

 

Votre narrateur en action :

 

 

avant de s'attaquer à la deuxième grosse difficulté du jour : la montée au roc de la Vigne :

 

 

Une dernière petite relance :

 

 

et nous voici dans cette rude montée :

 

 

Flo lève un peu le pied; alors qu'en ce qui me concerne, mes jambes ne demandent qu'à galoper. Nous décidons donc de faire la suite du parcours chacun à son rythme.

Je regarde mon chrono et constate qu'à cet endroit j'ai 5 min de retard par rapport à l'an passé et il reste 17 kms pour réaliser mon objectif qui était de faire le même temps que l'an passé. Le moral est au beau fixe, les sensations sont bonnes et je commence donc à enclencher la vitesse supérieure.

Je commence également à rattraper des groupes de concurrents :

 

 

Le dépassement sur ces monotraces étroits est délicat. Je préviens en annonçant mon intention de doubler "JE PASSE A DROITE"...

Nous arrivons au 1er ravitaillement, je ne m'attarde pas : un quartier d'orange, un verre d'eau, 2 carrés de chocolat et ça repart :

 

 

Après une courte montée, nous nous engageons dans une première longue descente :

 

 

dans un superbe vallon :

 

 

Arrivés en bas, il nous faut bien entendu remonter.

Tout d'abord par un sentier en légère pente :

 

 

Quelques courageux spectateurs nous encouragent :

 

 

avant d'attaquer la dernière grosse difficulté

 

 

Une grosse montée dans laquelle j'alternerai marche et trot.

 

 

La vue au loin est toujours aussi splendide :

 

 

Arrivée au sommet :

 

 

Deuxième et dernier ravitaillement au 20 ème km, 1 km de piste et c'est la longue descente du cirque de l'Infernet qui nous attend :

 

 

Descente dans laquelle je met le turbo en route pour essayer de grapiller encore quelques places.

 

 

Saint-Guilhem est en vue,

 

 

je cours à brides abattues

 

 

Et double encore 2 ou 3 participants pour franchir la ligne d'arrivée en 3h14min42s (soit 4 min de moins que l'an passé) et en 262ème position.

Je suis super content de moi d'avoir mis 9 min de moins sur les 17 derniers kms et doublé environ 150 coureurs...

 

Je me change rapidement pour ensuite revenir en arrière assister à l'arrivée de Flo dans la douleur

 

 

Flo franchit enfin la ligne

 

 

avant d'être interviewé comme une star :

 

 

Aïe, aïe les genoux

 

 

Malgré sa souffrance, Flo a vraiment apprécié le parcours et les paysages. Elle me confie même son souhait de revenir l'an prochain!!

 

Nous retrouvons Michel et Yvan avec qui nous échangeons vécus de course et impressions ( Yvan me fait l'honneur d'écouter en avant-première sa composition musicale qui sonorisera le départ du prochain trail des Citadelles ).

Nous nous restaurons rapidement au buffet d'après-course avant de prendre le chemin du retour au bercail, des images plein la tête.

 

Mon blog : audeladudela

 

 

6 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 09-03-2009 à 13:31:00

Bravo pour ta course et merci pour ce super récit et ces magnifiques paysages.

Commentaire de agnès78 posté le 09-03-2009 à 13:47:00

ces splendides photos me replongent plusieurs années en arrière... que de souvenir sur ces chemins de saint gué... je vois que tu tiens la grosse forme mon cher francis! BRAVO pour ta course et bonne récup'
bises
agnès

Commentaire de Eric Kikour Roux posté le 09-03-2009 à 14:07:00

Belle course également que la tienne ... nous n'arrivons pas si loin l'un de l'autre, et avons du nous croiser, car j'ai trainé assez longtemps entre la place et la rue de l'arrivée à attendre comme toi les suivants, dont une copine qui est arrivée assez tard dans le classement.
Ce sera avec grand plaisir que je partagerai avec toi un moment de tchatche (en course ou pas) à Lavelanet.

Eric

Commentaire de Gibus posté le 09-03-2009 à 15:05:00

Super parcours
Quelle plaisir de doubler à la fin.
Salut à toi Francis le traileur !

Commentaire de JLW posté le 09-03-2009 à 22:21:00

Et si tu avais pris moins de photos tu aurais encore gagné quelques minutes mais au détriment de ton récit très bien illustré et qui donne envie d'y participer. Merci Francis.

Commentaire de Le président posté le 11-03-2009 à 08:31:00

Superbe reportage photographique qui donne bien la mesure de l'exigence et de la beauté de cette course.
Chaque cliché est un petit bout de mémoire...
Chaque image est un petit morceau de nous-mêmes laissé sur le parcours...
Merci pour ce beau regard dans le rétroviseur.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran