Récit de la course : La Piste des Seigneurs 2009, par caroux

L'auteur : caroux

La course : La Piste des Seigneurs

Date : 21/2/2009

Lieu : Rodez (Aveyron)

Affichage : 1235 vues

Distance : 65km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La dernière étape de ma "trilogie hivernale"...

 Après l'Hivernatrail le 14/12, le Trail Blanch, le 18/01, la Piste des Seigneurs a conclue mon premier enchainement en cette période où mon planing professionnel me permet "à coup sûr" de programmer des courses.

 L'Hivernatrail ayant été très "aquatique", le "Trail Blanch, très blanc... je m'attendais au pire concernant la PDS. C'est pourquoi j'ai été très agréablement surpris, le jour J de constater que la météo allait être excellente...

 15h30, nous passons prendre RTTH à Millau et en route vers Rodez. Notre club alligne 2 relais de 3 (dont 1 mixte) et 4 solos.

 Dans l'amphithéatre de Rodez c'est la foule des grands jours... RTTH et moi retrouvons d'autres Kikous (le Castor, Corto, Benoit11, Phyléa, Tom la case, Tounik...), l'ambiance est sereine, nous nous attendons à une course assez "roulante" et sommes assez nombreux à envisager d'arriver en 8 heures...

 18h30 nous nous dirigeons vers la cathédrale devant laquelle le départ est donné, la tension monte ...."...Il parait que le dernier tronçon est redoutable, faut surtout pas partir trop vite ..." est le leitmotive du jour, ou plutôt de la nuit qui commence à poindre.

 19h15 après les speech habituels, le départ est donné au son de l'incontournable "Ameno" d'ERA ! Une dernière photo avec RTTH et c'est partiiiiiiii.

 AHHH, les bonnes résolutions... ...la sortie de la ville se courre à 15km/h minimun, difficile de ne pas s'enflammer, d'autant plus que le début est en descente. Ce premier tronçons est comme prévu assez roulant et nous sommes nombreux, je pense à l'avoir courru plus vite que prévu, et c'est le "piège"... je rejoins Pont-de-Salars en un peu moins de 2H (20' d'avance sur mon programme pour 8H).

  Au ravito je prends 1litre de boisson énergétique, quelques morceaux de pain d'épices et repart décidé à gérer cette avance....

 Jusqu'à ce moment, je n'ai jamais eu le mondre problème avec les boissons énergétiques (je suis d'ailleurs parti avec 1,25L de Maxim) mais il fallait bien que ça arrive ........ à la 1ère gorgée j'ai compris mon erreur... ça passe carement pas !!! Ni le goût (dans un 1er temps), ni l'effet (n'ayant rien d'autre à boire...) après 3 ou 4 gorgées, j'ai l'estomac en vrac ... Ce 2ème secteur, heureusement lui aussi roulant est interminable !!! (Bon, quand je dis roulant...je n'oublie pas les très nombreux passages boueux qi te casse autant l'allureque les jambesd'autant plus qu'ils alternent avec des passages de terrains gelés et donc durs comme du béton.

 Peu de temps avant d'arriver à Curan, je vidange ma poche à eau... (on ne m'y reprendra plus à prendre une boisson que je ne connais pas !!!!). Au ravito, je bois 2 verres de soup, fait le plein d'EAU et repart avec mon stock de pain d'épices (misons sur les valeurs sûres).

 Les 5-6 km qui suivent sont plats et me permette de retrouver un estomac en état de fonctionner normalement et j'attaque donc la côte qui nous conduits aux ruines romaines en de meilleurs dispositions. C'est le point culminant de la course le vent, bien que léger, est vif et je n'envie pas les bénévoles de ce secteurs ......nous traversons les ruines illuminées et la descente enchaine aussitôt. 3KM plus loin c'est la traversée du cloître Comberoumal : Génial La descente continu pour atteindre, enfin, St Beauzély : 3ème et dernier ravito.

Bon, nous y voilà à ce fameu dernier tronçon ...gérer, encore gérer les dernières forces et puis on vera ...

A peine la 1ère bosse passée, la seconde, plus dure, enchaine aussitôt, puis une longue, très longue descente vers Peyre. Là, c'est le début de la longue, très longue montée vers la P1 du viaduc puis la longue, très longue traversée en dent de scie et souvent en dévers ça n'en fini plus... Et enfin la route, et 3km de descente vers l'arrivée.

J'arrive rincé au dernier degré mais super content.

J'ai souffert mais pris aussi beaucoup de plaisirs dans la découverte de la course de nuit. J'ai adoré les très nombreux hameaux de belles vieilles pierres que l'on a traversés. La vue du viaduc (d'en dessous) est magique, et le public beaucoup plus nombreux que ce que j'imaginais.

C'est une course à faire mais l'année prochaine j'irai plutôt au Vigan pour la course aux étoiles....

 

 

9 commentaires

Commentaire de Francis31 posté le 23-02-2009 à 06:46:00

Belle gestion de course et CR qui donne envie.
Bonne récup

Commentaire de CROCS-MAN posté le 23-02-2009 à 10:45:00

Bravo pour cet enchainement de courses et merci pour ce CR. Bonne récup.

Commentaire de peky posté le 23-02-2009 à 10:54:00

bonjour,

Belle course et bon récit.

La récup va être importante maintenant.

Commentaire de steph821 posté le 23-02-2009 à 14:13:00

bravo à toi!je te tire mon chapeau car faut se la faire la distance et puis avec tous ces abandons!

J'y ai pas participé mais une équipe de 4 furent présentes.

Bonne récup et @bientot.

voici le lien si ça t'interesse.
www.cabirac.org

Commentaire de Yvan11 posté le 23-02-2009 à 18:30:00

Félicitations pour ta course et merci pour le CR..
Yvan

Commentaire de bruno12 posté le 23-02-2009 à 18:57:00

Bravo, bel enchainement de courses hivernales. Ravi d'avoir pu échangé quelques mot avec toi à Curan même si ce fut très bref.

Commentaire de tounik posté le 23-02-2009 à 19:51:00

Quand tu m'a doublé, j'étais dans le rouge après un départ trop rapide.
Tu donnais une impression de grande facilité !!!
Bravo pour ta course et peut-être à l'année prochaine sur la course aux étoiles

Commentaire de claude41 posté le 23-02-2009 à 20:40:00

Super ton Cr, aussi vite que sur les sentiers, bravo!

Commentaire de gazelle81 posté le 27-02-2009 à 12:57:00

Bravo ! :) Quel hiver bien rempli ! C'est à se demander ce que tu prévois après ça ...?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran