Récit de la course : Le Tour pédestre de Carnoux 2009, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : Le Tour pédestre de Carnoux

Date : 25/1/2009

Lieu : Carnoux En Provence (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 2396 vues

Distance : 11km

Objectif : Pas d'objectif

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

FLOFLO ma championne

SUPER  FLOFLO

Samedi 24 janvier : challenge cross FSGT, Floflo finira 2ème poussine  et 3ème au scratch. Une glissade sur un pont alors qu’il venait de pleuvoir lui fera perdre tête de la course.

 

 

Dimanche 25 janvier : Nous voilà à Carnoux pour son TOUR PEDESTRE L'épreuve phare de 11 kms (mesure GPS en 2008) est précédée de quatre courses réservées aux catégories enfants.Sortie en famille kikous : FLOFLO, le Crapaud (mon petit), mon frère FAB72 et moi-même. 

 

Un peu d’histoire régionale

 

…avril 1957, MMr Prophète et Cabanieu entrepreneurs venant du Maroc découvrent 270 ha de vignes et garrigues au cœur du triangle Aubagne, La Bédoule, Cassis et initient le processus qui aboutit à la création d’une 119° commune dans le département des Bouches du Rhône : Carnoux-en-Provence.Cette vaste terre n’abrite alors qu’une bastide du 18°s. qui devient très vite le siège de la coopérative Immobilière Française CIF dont le Président fondateur porte le nom prémonitoire de Mr Prophète… En effet à la suite des évènements ayant bouleversé la situation des Français au Maroc, une poignée de pionniers avait pour idée de bâtir une ville nouvelle sous le soleil de la Provence avec déjà une vision de ce que serait à terme l’emplacement géographiquement stratégique de Carnoux en regard des liaisons autoroutières vers Marseille. Un lent combat administratif et diplomatique accompagnera la construction de Carnoux entre 1959 et 1965 : Après avoir acquis les propriétés de Carnoux et du Mussuguet à proximité de Cassis, Roquefort la Bédoule et Aubagne la CIF commence à bâtir le premier groupe d’habitation au deuxième semestre Mais dès 1961 les sociétaires de la CIF et ses dirigeants mènent combat pour faire reconnaître Carnoux comme une commune à part entière ; en 1962 de nouveaux pionniers Français arrivent d’Algérie et la première école est installée dans un garage de villa. Des bâtiments préfabriqués accueillent un groupe d’opposants au rattachement de Carnoux à la commune d’Aubagne : le comité des cinq, présidé par Mr Ignace Heinrich, vice champion olympique venant du Maroc, réunissant MMr Melchior Calandra, commerçant, ancien enseignant replié d’Algérie, Maître Paul Bonan, avocat au barreau de Marseille, originaire de Tunisie, André Laforest, entrepreneur de T.P. rapatrié du Maroc, Adolphe Faure, retraité de l’enseignement au Maroc.


Ce comité eut le soutien des Maires de Roquefort la Bédoule et de La Ciotat puis d’Aubagne et enfin du Conseil Général. C’est ainsi qu’après deux enquêtes préalables, la Préfecture lançait en septembre 1964 une troisième enquête, qui posait la question non plus du rattachement mais de la création de Carnoux en tant que commune distincte. La même année la première pierre de Notre Dame d’Afrique, l’église du souvenir était posée. 

Enfin le 26 août 1966 le décret de création de commune est prononcée et Carnoux est belle et bien la 119° commune des Bouches du Rhône après trois ans de combats administratifs. L’initiative du comité des cinq était récompensée et avait atteint son objectif, Carnoux comprend alors 1360 habitants. Une délégation spéciale désignée par ce même décret, composée de MM Verlet Président, Couston Vice Président et Cantaloup est installée pour mettre en place l’administration de la nouvelle commune et en janvier 1967 le premier Maire de Carnoux : Mr Maret est élu ; en 1970 Carnoux inaugure son hôtel de ville.Extrait du site web de Carnoux : http://www.carnoux-en-provence.com/  

 

 

Vers 8h40, nous sommes déjà sur place, tous les bénévoles sont en place pour accueillir les coureurs et il faudra seulement quelques minutes pour inscrire les petits et retirer les nôtres.Nous retrouvons rapidement Nico73 et Joe14 en pleine forme et en profitons pour faire la photo qui va bien.

 

 

Mais le temps passe vite et les courses enfants  doivent se faire avant celle des grands. Nous nous rendons donc sur la place pour échauffer Floflo qui sera la première à en découdre. Elle a l’air en forme et se n’est pas le petit 900 mètres qui lui fera peur, elle veut son podium et de préférence la plus haute marche.      Ils sont 41 poussins (28) et poussines  (13) à s’élancer, avec en première ligne un cordon de bénévoles pour modérer leurs ardeurs sur les premiers mètres.  

 FLOFLO finira 5ème au scratch et 1ère demoiselle. Heureusement     qu’elle est là pour ramener des coupes à la maison.        

             

 

                          

         

     BRAVO ma FLOLFO.

Viendra ensuite le tour du petit Crapaud, toujours aussi angoissé s’il ne me voit pas à proximité de lui avant le départ mais il fera tout de même sa course comme un grand aux couleurs Kikourou.  

   Au tour des grands à présent, il ne reste plus beaucoup de temps avant le départ et j’effectue donc avec mon frère un échauffement express, de toutes façons, avec le profil de la course, inutile de s’exciter, la route sera longue.

Nous sommes quelques 500 coureurs au départ. 10h15, c’est parti ! Nico et Joe détalent rapidement et je préfère partir tranquillement car je me souviens du premier kilo qui monte immédiatement et en calmera quelques uns.J’ai choisi de roder mes trabucco sur cette course et de les tester sur parcours mixte. Les premières impressions sont bonnes même si bien sur elles n’ont pas la légèreté de mes mizuno fortis.

Premier kilo en 4’35 puis 4’25 sur le 2ème, j’ai en contact visuel Nico 50 mètres devant. Ça monte, ça descend, une bonne mise en condition pour la suite.Vers le km 2,5, nous attaquons une jolie cote sur la route jusqu’au 3ème kilo. Je croise à ce moment Joe qui reprend son souffle  puis nous changerons de terrain tout en continuant l’ascension.

KM3 en 4’58, KM4 en 4’55, j’ai trouvé mon rythme mais j’ai déjà  une bonne cinquantaine de mètres de retard sur mon objectif de 50’.

KM5 et 6 en 5’, heureusement que c’est une petite distance car ce type de profil n’est pas à mon avantage et ma seule motivation est que les kilomètres s’égrainent. J’ai une centaine de mètres de retard mais me dit que j’en récupèrerai dans la longue descente que nous allons entamer.

KM7 en 4’27, je souffle enfin, ça fait du bien de descendre et le KM8 est encore plus roulant puisque je le cours en 3’53, je me sens bien………….mais je ne me rappelais plus de la suite ; nous retournons il est vrai vers le village mais le contournons pour retourner en colline et grimper de nouveau, ce que ne supporte plus mais jambes et c’est la misère. Je me traine et ne supporte plus le dénivelé et ces côtes qui me semblent interminables. S’en est fini de mon objectif et je me fais doubler inévitablement.

KM9 en 6’13, c’est l’horreur, je suis obligé de marcher car je ne peux plus monter, KM10 en 5’05 : ça se calme enfin et ça sent l’écurie, je me remotive et essaie de me décontracter pour finir ce parcours honorablement. J’en termine enfin avec le KM11 ou plutôt les 800 derniers mètres en 3’16 en me fendant d’une dernière accélération.

51’50 au final, pas génial puisque 45’’ de plus que l’an dernier et 2 places de plus. Je reste à 29% de résultat, une constante pour moi sur ce type de profil.

Un cadeau bien sypa en récompense: un beau porte gourde technique.

NICO lui a amélioré son chrono d’une minute et s’octroie une belle 73ème place en 48’11. Bravo.Suivront JOE14 en 52’45 (164ème) et  FAB72 en 55’29 (205ème), un bon temps pour lui qui débute.

Bravo mon frère.

 

 

                    

 

Voilà les amis, une difficile mais belle course que je vous invite à faire l’an prochain.La semaine prochaine sera plus calme avec les 10 km de la corrida de TRETS où j’espère pouvoir m’exprimer plus aisément.

 

 

 

 

Merci de m’avoir lu et à bientôt.

 

 

10 commentaires

Commentaire de RogerRunner13 posté le 25-01-2009 à 19:20:00

Merci Jean Louis pour ce petit rappel historique concernant Carnoux. C'est une belle course, très exigeante physiquement avec cette dernière côte terrible. Et bravo à toute la famille, beau weekend sportif. A dimanche prochain à Trets.

Commentaire de kkris posté le 25-01-2009 à 19:29:00

salut jean louis et merci pour le cr, je vois que tu as donné le virus de la cap à ton entourage...
à bientôt pour le semi de cannes.

Commentaire de NICO73 posté le 25-01-2009 à 19:59:00

Je n'ai plus rien à dire, tu l'as fait pour moi. Y
Toujours content de te voir.
Amitié

Commentaire de riri51 posté le 25-01-2009 à 20:48:00

Félicitations à FLOFLO pour ses performances!
merci jean Louis pour ce CR... (il va tout de même falloir travailler les côtes!!!)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 25-01-2009 à 22:17:00

Bravo à Floflo et bise au crapaud, il ferait une belle mascotte du site avec son T-shirt Kikouroù !
Bravo aussi au papa qui a la chance de partager son sport avec ses enfants.

Commentaire de hagendaz posté le 26-01-2009 à 16:06:00

bravo à tous mais surtout à flo
une belle coupe!

Commentaire de MC 21 posté le 26-01-2009 à 22:07:00

CR toujours aussi sympa.
Bravo à Flo mais aussi au fiston.
Ca me tue !! chez vous on trouve déjà des courses à faire.

Commentaire de gdraid posté le 27-01-2009 à 09:04:00

Merci pour ton partage de bonheur de courir en famille.
Félicitations à Floflo et au petit crapaud kikour !
JC

Commentaire de joy posté le 27-01-2009 à 11:25:00

Nickel mon poto, a bientôt...

Commentaire de Gibus posté le 30-01-2009 à 23:13:00

Toujours sympa ces courses en famille
a+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran