Récit de la course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km 2009, par Sebyhein

L'auteur : Sebyhein

La course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km

Date : 18/1/2009

Lieu : Font Romeu Odeillo Via (Pyrénées-Orientales)

Affichage : 1682 vues

Distance : 25.5km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Me voilà parti pour mon premier trail de 2009 soit le 2eme à mon actif depuis mes débuts après celui du Canigou en août 2008.

L'idée est partit d'un ami à moi qui souhaitait faire un trail sur neige; curieux et aventurier je me suis dit pourquoi pas.

Dimanche 18 janvier, nous voilà arrivés au stade 3/4 heure avant le départ du 23km afin de prendre température; je décide de partir sans camelbak, guêtre et yaktrax. Juste des gants et un bonnet pour le début de course.

9h28: nous rejoignons le départ apres qq tours de piste complètement derrière le peloton..... en file indienne en suivant le peu de trace déjà faites sur la neige (une 30aines de cm au départ, on va éviter d'avoir les pieds gelés avant le top .

9h30: le départ est donné, les 600 coureurs s'élancent tels des caribous...... première impression: je suis vraiment très loin et me dit: "j'espère que les pistes sont larges et damées afin que je puisse rejoindre le premier quart de course"; rien de tout ça bien au contraire des pistes étroites et le peu de coureurs doublés m'épuisent à cause de l'épaisseur de neige à mi-mollet voire genou... je décide de rester derrière la file indienne interminable et de doubler au fur et à mesure dès que l'opportunité se présente.

J'ai du attendre le 3eme km pour enfin doubler réellement en déroulant dans la montée sur piste damée jusqu'au km 6 au premier ravitaillement éphémère. Je continu mon ascension jusqu'au Roc de la calme au km 8 en rattrapant pas mal de coureurs.

Km 8: début de la descente sous les télésièges sur environ 1 km. Perte de repères vu l'épaisseur de neige et les cailloux, je cherche une technique pour doubler mais j'ai attendu de voir un coureur sur ma droite qui dévalait la descente comme un sprinteur.....et oui c'était une piste de ski fermée, et là je me suis en mode skieur: jambes fléchies, talons-fesses je dévale la pente en glissade jusqu'en bas sans bobos; bilan de tout ça: une bonne trentaine de coureurs dépassés.

Ensuite je réussis à maintenir une bonne cadence en déroulant sur la partie peu sinueuse jusqu'à Pradeilles km 16,5. Durant cette chevauchée seul j'ai le temps de prendre qq abricots au ravitaillement km 16 et d'en proposer un à un coureur qui me demandait dans combien de mètres allons nous nous attaquer au fameux roc de la calme une nouvelle fois; je lui dis 800m environ et au loin je l'apperçois, et comme son nom l'indique ça calme, je décide de prendre alors mon seul gel énergétique que j'avais pris et j'ai bien fait; montée interminable dans la poudreuse en suivant les traces des prédécesseurs sur environ 1km, moyenne de 3-4 km/h, quelques coureurs suivent ma cadence.... montée coupe-pattes et je pense coupe-moral pour certains; me voilà en haut du roc et commence la longue descente d'environ 7km jusqu'au lycée climatique.. descente mi-damée, mi-poudreuse impossible de dérouler tranquillement jusqu'à l'arrivée, de plus je me trompe d'itinéraire à un moment ce qui m'a valu 500m de plus au compteur .

Sur les 2 derniers km apparaissent les premiers signes de fatigue, surement dûs aux dépassements de début de trail, presque inutiles et une dizaine de concurents me dépassent dont un qui m'était familier, "monsieur abricot", avec qui je finis tranquillement ce 23km.

13h14: Arrivée de ce 23km. 3h54 et une honorable place: 93ème. Ma femme me rejoinds à l'arrivée ravie comme tout et surprise de mon temps. Je partage ce bon résultat avec elle.

Bilan positif et mitigé: beau temps, jolies vues sur parcours, résultat honorable. Par contre la neige au rendez-vous nous a bien ralentie et freinée notre progression, dommage, le kilométrage annoncé de 23km s'est transformé en 25km sur mon garmin et surtout ce départ loin derrière........à ne pas réitérer.

L'année prochaine si motivation est, je reviendrais avec une poche d'eau d'1,5l largement suffisant vu les ravitaillements et je me mettrais dans les premières lignes au départ; me concernant je n'ai pas ressenti de gêne au niveau des pieds sans les guêtres.

 

 

4 commentaires

Commentaire de Francis31 posté le 21-01-2009 à 09:57:00

Bravo et belle perf pour une première . Effectivement mieux placé au départ, tu aurais certainement explosé ton chrono...

Commentaire de macoco junior posté le 21-01-2009 à 14:29:00

bonne course et bon récit.
ne regardes que le positif de ta course, pour le reste c'est l'expérience qui rentre, le métier !!! je suis certain que tu ne referas pas tes erreurs...
la performance d'accord, le plaisir d'abord.

Commentaire de caroux posté le 21-01-2009 à 22:36:00

Oui belle course
Belle perf de ta part.
A l'année prochaine, peut-être sur le long ?

Commentaire de Sebyhein posté le 23-01-2009 à 12:50:00

Oui nous verrons pour le 51km l'année prochaine pourquoi pas mais avec une densité de neige moins importante car ça pique les jambes :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran