Récit de la course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km 2009, par Francis31

L'auteur : Francis31

La course : Trail Blanch' Font Romeu - 23 km

Date : 18/1/2009

Lieu : Font Romeu Odeillo Via (Pyrénées-Orientales)

Affichage : 2397 vues

Distance : 23km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail Blanch 2009

Récit et photos également sur mon blog : audeladudela.blog4ever.com

 


Trail Blanch' 2009

Petit récit d'une course à laquelle j'ai failli ne pas participer; en effet vendredi, une méchante lombalgie m'empechai presque de marcher. Mais mon inscription et mon hébergement sur Font-Romeu étant réglés, je me décide à venir en me disant que si je ne peut pas prendre le départ, j'encouragerai les coureurs du 24 et du 51 kms.

Donc pendant 2 jours, j'utilise mon tout nouveau Compex programme lombalgie + Voltar... et miracle, la douleur s'estompe et est pratiquement nulle le dimanche matin.

C'est néanmoins avec quelques appréhensions (est-ce que je ne prend pas un risque ?) que je rejoint la ligne de départ où je retrouve Steve :

 

Le temps est clair même si quelques nuages troublent le ciel.

je décide de partir léger : 2 petites gourdes de 33 cl + 4 barres gerblé amandes car les ravitaillements sont suffisants. Je chausse les fameux Yatrax.

Photo Steve

Et nous rejoignons le sas de départ ;

 

 

Ca y est nous sommes partis pour 24 kms et 1350 m D+.

 


Mon départ est catastrophique : je suis ralenti par l'embouteillage qui se forme car la trace n'est pas large et dès que l'on tente de passer par la droite ou la gauche, on s'enfonce à mi-mollet; le ton de la course est donné.

 

Vu l'énergie et l'effort à fournir pour essayer de dépasser les concurrents devant moi, je préfère prendre mon mal en patience et attendre le moment propice ( un peu de dur sous les pieds) afin de ne pas me fatiguer inutilement. La suite me donnera raison.

 

Imself dans le mouv :

 

Je croise Véro ,avec qui nous ferons chassé-croisé jusqu'aux lacs , qui me gratifie d'un beau sourire :

 

Nous continuons notre montée vers le 1er ravitaillement :

 

Nous abordons enfin une portion de piste qui permet de dérouler une foulée plus naturelle; les paysages au loin sont magnifiques.

 

 

Nous arrivons au 1er ravitaillement au refuge de la Calme (il y en aura 4 au total).

 

 

Nous continuons notre montée vers le Roc de la Calme dans une neige qui  est maintenant terriblement poudreuse. Et nous commençont à brasser, brasser...le rythme ralenti, l'énergie déployée augmente. Ce sera comme ça pratiquement jusqu'au retour.

 

 

Nous atteignons enfin le 1er point haut à 2200 m d'altitude, le soleil est radieux, le souffle est court.

Nous attaquons la fameuse descente sous les télésièges encouragés par les skieurs.

 

 

Descente que je ferais en empruntant plus ou moins aux alpinistes la technique dite de la "Ramasse";

 

d'autres participants innoveront également de nouvelles techniques telle que celle dite "sur le cul"...

 

Nous arrivons au 2 ème ravitaillement dont je repart rapidement.

 

 

Direction les lacs :

 

Nous traversons le lac de Pradeilles, qui ne ressemble plus du tout à la patinoire de l'an passé.

 

 

S'en suit la traversée d'un deuxième lac tout aussi magnifique :

 

 

Après un troisième lac nous entamons la remontée d'une bosse assez raide qui fait chauffer les cuisses.

 

La neige est toujours aussi profonde. Amusant au début, cela commence à devenir pénible.

 

 

Après le troisième ravitaillement, je regarde les gars du 51 km sur le lac des Bouillouses (ils doivent vraiment en baver, vu les conditions de neige )

 

Après le barrage, c'est sur une large piste que nous nous dirigeons vers la remontée du Roc de la calme que l'on aperçoit au loin

 

Je me fait dépasser par un concurrent inattendu :

 

Nouveauté inattendue : un bon gros rapaillou casse pattes dans la poudreuse avant le dernier ravitaillement

 

 

Et enfin le gros morceau : la montée du Roc de la Calme intégralement dans la forêt, intégralement dans la profonde (pas de bord de piste comme l'an passé).

Certains concurrents s'arrêtent pour récupérer, premières défaillances. Pour ma part, mon dos se rappele à son bon souvenir mais la douleur est supportable.

Cette montée est interminable, impression de gravir une dune de sable.

Un pas en avant, 2 pas en arrière. Chausses trappes et glissades : ce n'est plus du tout de la course à pied.

Malgré tout, je fais appel à mes expériences sur des trails plus longs pour positiver : "il fait un temps superbe, la montagne est magnifique, ce ne sont que 24 kms : pas de quoi fouetter un chat, ne pense plus à l'effort..."

Et je continue à monter, là où d'autres callent. Ma prudence du début me permet de trouver l'énergie que d'autres ont épuisé en voulant dépasser à tout prix.

Arrivé en haut, je suis reboosté et je trottine allégrement sur les pistes.

Et c'est la descente finale :

 

Quelques portions de poudreuses me ralentirons à nouveau mais je sais que je tiens le bon bout. Mon dos tient, le moral aussi donc tout va bien. Je dépasse encore quelques concurrents avant de franchir la ligne d'arrivée en 4h48min02s. 356ème au scratch sur 590 arrivants.

Sur le coup, je suis un peu déçu d'avoir mis 36 min de plus que l'an passé, mais je relativise rapidement en tenant compte des 300 mêtres de dénivelée positive supplémentaire et des conditions de neige éprouvantes.

Avis partagé avec Steve, Kozo et bien d'autres concurrents qui auront tous mis entre 30 et 90 min de plus (y compris le vainqueur de l'épreuve).

Pour conclure : une épreuve "éprouvante", parfaitement organisée (à la limite du surbalisage contrairement à l'an passé), des paysages somptueux.

Mon blog : Au dela du dela

 

11 commentaires

Commentaire de caroux posté le 19-01-2009 à 14:21:00

Bravo Francis,
Rapide en course et au clavier !!!
Belle course, beau CR, belles photos...
Bravo et à bientôt

Commentaire de chorizo13 posté le 19-01-2009 à 15:12:00

décidement je l'aime cette région,superbe photos il faudra que je la fasse un jour cette course.
bonne récup
yves

Commentaire de lule posté le 19-01-2009 à 18:35:00

hello,
Bravo pour ta course, ça devait être difficile à vue de cette neige.
Vive compex :P
@+ lule

Commentaire de macoco junior posté le 19-01-2009 à 21:28:00

bonne course et beau récit (avec de belles photos)
faut être fou pour faire truc pareil, moi j'aime que la glace à la vanille !!!
mais côté folie, je crois et même j'en suis sur, j'opte pour les cailloux de la clape ...
RDV le 15 fev à gruissan sur le 50 km ???

Commentaire de frankek posté le 19-01-2009 à 21:48:00

salut Francis,

bravo pour ta course et encore une fois tes photos sont trop belles...récupère bien.

Commentaire de BENIBENI posté le 19-01-2009 à 23:16:00

Bravo pour ta course ! Dommage qu'on ne se soit pas croisé (bah on se vera aux Citadelles ! ). J'espère que ton dos restera un mauvais souvenir, moi sur le 51, j'ai été arrêté à 39 bornes par la barrière horaire, tant pis. J'en gardrai un de mes meilleurs souvenir montagneux où j'ai eu un accueil formidable !

Commentaire de agnès78 posté le 20-01-2009 à 07:55:00

t'a pas le droit francis, c'est pôôôôôôhhhhh juste! Toutes ces belles photos et ce récit tip top qui donne trop envie! Cela devrait être interdit! ;-)))) BRAVO msieur pour ta course, dans ces conditions de départ, vraiment Chapeau! Bon, récupère bien pour nous revenir tout neuf pour ta prochaine course! Grosses bises
agnès

Commentaire de Cawito46 posté le 20-01-2009 à 10:27:00

Comme toujours, les récits de Francis31 sont très attendus. Belles photos, beaux commentaires et surtout bel esprit de course.
Tu as peut être mis plus de temps que l'an dernier mais tu gagnes tout de même la médaille du meilleur reporter.

Merci à toi.

Commentaire de ampoule31 posté le 20-01-2009 à 21:20:00

Salut Francis, je ne sais si tu es au courant, mais depuis quelques dizaines d'année il existe un sport qui s'appelle le ski ! Merci pour le récit, et à quand une petite virée à Bouconne, c'est beaucoup plus plat et roulant je t'assure.

Commentaire de Cawito46 posté le 22-01-2009 à 16:15:00

je viens de regarder les résultats des épreuves et je suis toujours impressionné par les différences de temps entre les concurrents.
Ce qui permet de confirmer que ceux qui finissent ce genre de course, quelque soit leur temps, sont vraiment à féliciter.

Bravo à tous.

Commentaire de Gibus posté le 22-01-2009 à 17:25:00

Super Francis, toujours dans la trace.
Que c'est beau la neige au soleil.
A bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran