Récit de la course : L'Hivernatrail - Relais 2008, par McFly

L'auteur : McFly

La course : L'Hivernatrail - Relais

Date : 14/12/2008

Lieu : St Come Et Maruejols (Gard)

Affichage : 1140 vues

Distance : 35km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Que d'eau...

Pour finir la saison en beauté, RDV à l’hivernatrail pour la 3eme année. Et cette année, en relai car je n’ai fait que du court ces derniers temps et pas eu le temps de rallonger.Vu la météo annoncée, on sait que ce sera dur, et pourtant, on est loin d’imaginer…On arrive tôt avec mon coéquipier, et notre placier dans le parking nous rassure, la course est maintenue malgré la pluie qui continue à tomber.Accueil  toujours aussi chaleureux au retrait des dossards mais forcément, pas la même ambiance que s’il faisait beau. Rencontre avec quelques kikous sympathiques…Malgré tout, le peloton qui va s’élancer pour les 34km est assez conséquent. Je fais le 1er relai. Je me place assez haut sur la ligne de départ avec l’intention de partir sur un bon rythme, je ne suis pas très loin de Caroux et d’ailleurs, nous nous retrouvons peu après le départ sur le 1er kilo bitumé.Mais très vite, on rentre dans le vif du sujet. Le chemin est submergé très souvent et il s’agit de rester debout ! Mais on ne voit pas où l’on met les pieds dans l’eau boueuse.  Et manque de chance, je trébuche dans une ornière pour un 1er bain et je sens une douleur au pied droit. Pas la cheville, mais sur le coup de pied. Je repars toujours motivé pensant que la douleur passera. Les 1eres montées arrivent et le peloton s’étire mais je maintiens le rythme bien que mon pied soit toujours douloureux. La pluie ne cesse pas et avec le passage des concurrents, les appuis sont de plus en plus difficile, ça glisse tout le temps. Et cette douleur qui ne passe pas. J’ai de moins en moins confiance en mes appuis, quand ça devient plus technique, je n’y suis plus, je suis presque arrêté. Et il me reste encore 15km pour sortir de là.Quand le chemin est plus praticable ou dans les montées, j’ai une bonne allure, mais les descentes deviennent un calvaire, je laisse passer mes poursuivants qui vont 2 fois plus que moi. Allez, je serre les dents, faut que ça le fasse. A chaque traversée de « cours d’eau », j’appréhende de revivre mon expérience du début alors que les autres se lancent là dedans comme dans un jeu ! Et une descente en dévers, c’est le toboggan assuré, re-gamelle… Mais enfin, c’est le ravito qui se profile et pour moi, la fin de ce chemin de croix. Le temps de trouver mon binôme et il s’élance pour suite.Comme beaucoup de relayeur, j’attends la navette pour retrouver le village, mais le petit quart d’heure d’attente me transit de froid et visiblement je ne suis pas le seul. Je me change avec du sec avant de retrouver le généreux ravito d’arrivée…et chauffé. Je retrouve Gazelle81 qui a fait un bon relai et n’a pas trop l’air marquée. Pour ma part, je m’assoie, j’ai de plus en plus mal au pied.Mon coéquipier fait un super relai dans un partie plus technique qui lui sied visiblement et nous permet de finir en 3h21’37, 19eme relai. La plupart des solos arrivent à présent mais je n’ai pas trop le goût à rester et n’attends même pas les podiums. Je croise Zak venu en reporter qui me dit que j’ai une sale tronche, je veux bien le croire !

Lendemain je boîte bas, je ne me suis pas casser quelque chose ? Toubib, radios, mais plus de peur que de mal, ce n’est qu’un coup, ouf. Enfin, on pourra dire on y était…une édition qui restera dans les mémoires !

2 commentaires

Commentaire de cedre posté le 19-12-2008 à 09:41:00

Belle course dans des conditions extrèmes.
Content de t'avoir croisé (avant le départ parce que dès le coup de pistolet tu es parti trop vite pour que je suive).
Récupère bien en comptant que ta douleur soit temporaire.
a+

Commentaire de calimero posté le 20-12-2008 à 22:59:00

Tuas été plus que courageux de la faire tout en sachant être raisonnable sur la in!
J'espère aussi que ta blessaure ne sera que passagère!

Bravo et à bientôt j'espère!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran