Récit de la course : Trail de Moussan - Le Boër 2008, par macoco junior

L'auteur : macoco junior

La course : Trail de Moussan - Le Boër

Date : 14/12/2008

Lieu : Moussan (Aude)

Affichage : 1470 vues

Distance : 25km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail du Boër 25km

Dimanche 14 décembre direction Moussan pour le premier trail du Boër organisé par la sympathique équipe des Moussanots.

Le début de semaine précédent la course a bien été arrosé et il a plu toute la nuit de samedi à dimanche et au levé du jour miracle il ne pleut plus !!! Alors direction Moussan qui se situe à environ 1/4 d'heure de la maison (ça c'est génial!!!) avec mon ami christian, un spécialiste du trail (UTMB, Citadelles, tour et challenge du canigou, trail-blanc de font-romeu, gruissan phoebus trail, .....................la liste est longue) alors que moi qui suis plutôt route (enfin macadam, goudron quoi) même si chaque année je me fais plaisir sur le Gruissan phoebus trail !!!

Donc départ de la maison 7h15 arrivée à Moussan 7h30, jusque là pas de surprise, par contre il ne fait pas chaud (4°C), le vent du nord s'est levé ! ça fourmille devant la salle Pépy, il y a du monde, c'est rassurant, l'équipe des moussanots est en plein travail, des inscriptions au café bien chaud, ils sont efficaces. Une équipe bien rodée qui organise chaque année un 10km au mois de Mai depuis plus de 10 ans (La Moussanaise).

Beaucoup de coureurs locaux: l'ACNarbonneMéditerranée (ou je suis licencié) est bien la (21membres !!! pas mal) Lézignan, Sigean .... et beaucoup de coureurs qui viennent de loin et bien sur quelques Kikous (GAE11, Petitju, Phylea, Benoit11, MIC31, CAT2513,.......). Petite précision, certain avaient effectué la veille une sortie OFF à quelques kms de là, dans la clape pour se mettre en jambe et bien se restaurer derrière (notamment au niveau des desserts !!!) 238 inscrits pour cette première après avoir croisé et salué tout ce beau monde j'enfile ma tenue et j'épingle mon dossard dans un froid glacial, le short est de rigueur (d'ailleurs, je n'ai même pas de pantalon de CAP, donc pas le choix) et le sac à d'EAU, alalala 2kg de plus, moi qui en avait perdu 1,5 pour faire cette course! Mais la bonne humeur est là, comme dans toutes les courses dirais-je...

8h25 petit débriffing de l'organisateur et 8h30 pétante (foi de cheminot) départ pour ce 25km soit disant roulant !!! je l'ai entendu dire et je l'ai lu sur ce site !!! Même départ que pour la moussaise, sortie du village et petite côte pour échauffer les mollets dans le 1er km (pas de problème) puis on quitte le bitume sur la droite pour la nature, c'est génial !!! pas de voiture, pas de magasin ou autres usines, c'est super!!! un vrai privilège d'être là, on court, on monte , on descent, on discute, on rigole et le peloton s'étire doucement et tranquillement. Le balisage est bien la et j'ai (au cas ou!!!) mon Garmin 205, sais t'on jamais... il me sert aussi de référence pour le kilométrage et me permet de dosé mon effort. Je décide donc dans cette optique de sagesse de courir aux côté de mon ami Francis, V4 très expérimenté (1er V4M au dernier marathon Nice-Cannes en 3h48) Après 4km, les premières difficultés arrivent, des raidillons comme si il en pleuvait, successions de montées et descentes et pour courronner le tout ça glisse un max... donc pour un poids lours comme moi(1,66m 78kg sans le camelbag!!!) la prudence est de rigueur. Heureusement que j'ai mis mes petits gants pour m'accrocher aux branches ou bien pour me réceptionner en cas de chute . Bref ces passages oh combien difficiles sont entrecoupés par des passages autour de vignes et la c'est boueux à mort, chaque passage c'est 1,5kg de plus à chaque chaussures (pas la peine de faire des efforts de diététique pour le trail, ça ne sert à rien ???) mais bon on rigole quelque chose !!! Certain dont je tairais le nom et qui nous doublaient en nous traitant (amicalement) de randonneurs, nous redoublent à nouveau héhéhé, ils s'étaint égarés, le plus marrant c'est qu'ils avaient participé à la reconnaissance un mois avant, hihihi.

Les kilomètres se succèdent et nous continuons dans la joie et la bonne humeur, on double, on se fait doubler et toujours avec des encouragement les uns pour les autres. Puis on est rejoint par Mari-Jo une spécialiste du trail (1ère V2 à l'UTMB 2007en moins de 36h)et la je me dis que je suis dans un bon wagon (mon côté cheminot encore) la première heure sera bouclé après 9,2km la deuxième heure me verra passer presque au 19ième km et on ira de surprise en suprise comme ce passage sous un pont où il valait mieux ne pas avoir oublié d'attacher correctement ses chaussures (d'ailleurs je ne les reconnaissais plus après ce passage) mais toujours dans la bonne humeur. Les derniers km seront quant à eux un peu plus ROULANT et le retour vers le village très attendu avec encore une difficulté (synonyme de montée, tiens ça rime !!!) et la visite de quelques petits passage bien cachés dans le village très agréable et enfin un retour aux pied de la salle Pépy OUFFFF

Résultats: que du Bonheur, ça rime avec Boër, tiens je n'ai pas vu son fantôme ??? peut être était ce Henri GaliBOËR ??? Donc je retrouve les 136 coureurs arrivés avant moi plus ceux qui me suivent. La on a plus besoin d'un coup de karcher que d'une douche !!! Mais le ravitaillement proposé par les moussanots me remet d'applomb. Malheureusement je ne peux rester plus longtemps car mon weekend est surchargé et je dois quitter tous les compagnons de galère !!!

les résultats, ça c'est important !!! belle perf des coureurs de mon club 5 dans les 10 premiers

www.acnm.fr  voir dans les pages résultats

allez dans 2 mois 50km à gruissan le GPT

Bonnes fêtes de fin d'année à tous !!!

et surtout n'oubliez pas : "la performance d'accord, le plaisir d'abord"

 

4 commentaires

Commentaire de bigpeuf posté le 18-12-2008 à 00:17:00

le plaisir, il y a que ça de vrai
belle course
A+
le BIG

Commentaire de petiju posté le 19-12-2008 à 16:07:00

Coucou et merci pour ce cr qui nous fait revivre ce trail difficile. Il parait que la boue c'est bon pour la peau ...
Bises
Julia

Commentaire de cat2513 posté le 19-12-2008 à 18:03:00

Merci pour ton récit qui nous fait revivre ce trail difficile mais superbe. Rien de tel pour oublier les tracas de la vie... Petiju a raison, la boue rend la peau douce, parole de mon chéri !
à la prochaine

Commentaire de jimp posté le 19-12-2008 à 19:22:00

Les moussanots te remercient pour ton excellent billet qui nous encourage à faire encore mieux l année prochaine.
à bientôt
PS : au fait :j'ai gagné, je n'avais que 131 coureurs devant moi!!
jean-marie

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran