Récit de la course : Cross des enfants malades de l'hôpital - CE 2008, par Belet

L'auteur : Belet

La course : Cross des enfants malades de l'hôpital - CE

Date : 13/12/2008

Lieu : La Tronche (Isère)

Affichage : 1297 vues

Distance : 7km

Matos : Collant long, maillot court + maillot long + polaire, buff & plastron tour de cou, chaussures route

Objectif : Balade

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Cross des Enfants Malades 2008

Ce matin, réveil pour une bonne cause. En fait pas plus envie que ça de faire une course, mais vu que les bénéfices sont à destination du pôle enfance du CHU de Grenoble, ben ca motive quand même. Ma reprise d'entrainement depuis 2 semaines commence à se faire sentir dans les jambes, du coup la veille j'avais décidé de faire les 7km en récup.

Il y a 2 courses organisés par les étudiants du Bois Fleury, une pour les "CE" et une pour le grand public, à 1h d'intervalle. C'est bien pensé parce que ca limite le nombre de participants à chaque course, donc les embouteillages. Et accessoirement pour un couple comme nous, on peut courir en gardant chacun notre tour notre enfant, sans avoir à tirer à la courte paille qui aura la chance de courir ce jour là :)

Il fait super beau. Bon ca caille un peu, mais à quelques jours près la course aurait eu des airs de foulée blanche, alors le soleil est apprécié par tous. J'arrive un peu à la bourre sur le site, chope un dossard, et c'est déjà l'heure du départ, pas d'échauffement. Pour une récup c'est pas très grave.

Sauf qu'assez bizarrement alors que je discute avec des gars du club, je me retrouve sur la ligne en tête de peloton, ça c'était pas vraiment prévu. J'sens bien qu'avec tous les furieux derrière moi, si j'pars tranquille à 10km/h je vais m'faire marcher dessus. Pan! Effectivement ca cohute pas mal. Tant pis pour le temps de chauffe, je sprint à fond comme tout le monde pendant les 100 premiers mètres, et ralenti dès qu'il y a un peu plus d'espace pour ne pas gêner les autres.

Petit à petit je baisse jusqu'à mon rythme de croisière. C'est un peu plus haut que prévu pour de la récup, mais avec tout ce monde qui me double, j'arrive pas à descendre plus bas, l'effet course me boost malgré moi. Qu'importe, les jambes vont bien, le souffle aussi, je profite.

On suit les bords de l'Isère. C'est très légèrement boueux, ya même encore de la neige par endroit, et le pont qui nous fait changer de rive est limite verglacé. M'enfin le terrain est quand même facile, ultra plat. Etant à l'aise à ce rythme, j'observe mes concurrents, ca me fait passer le temps. Tient, Pascaline me passe en m'encourageant, tient des gars du club, et ainsi de suite. 

A mi course mon échauffement est terminé. Les jambes vont bien alors j'accélère un tout p'tit peu, pour voir, toujours facile. Des panneaux annonce tous les 500m la distance restante, c'est pas mal pour controler régulièrement son rythme. Et justement, en passant devant le panneau "3000m" je me rends compte qu'en terminant à mon allure "10km" je pourrais faire un chrono sous les 30mn. L'hésitation n'est pas très longue, le démon de la course m'a rattrapé, c'est parti pour un 3000m.

C'est assez rigolo parce que je repasse une grosse partie des concurrents qui m'ont doublé précédement. Re coucou à Pascaline, re coucou à ceux du club, le rythme me va bien alors je continue. Grace aux panneaux et à la vitesse affichée sur le cardio, je gère mon chrono, je vise les 30mn, ni plus ni moins. Deux filles me hèlent d'un "allez kikou, pour Lolo! (enfin c'est que je crois comprendre)". Pas le temps de distinguer si ce sont des concurrentes ou spectatrices, je réponds à l'identique, une p'tite pensée pour elle...

Les derniers 1000m arrivent déjà. Un pont à négocier près du cimetierre, et une longue ligne droite qui nous ramène vers l'arrivée. Je gère toujours, j'ai normalement une quinzaine de secondes d'avance sur l'objectif. L'approche de l'arrivée est légèrement en montée, je ne fais pas attention mais dois baisser un tout petit peu de rythme (ou le dernier 1000 est un peu plus long qu'annoncé). Quand j'arrive face à la ligne, le chrono affiche "29'55", et c'est finalement sur un mini-sprint de 20m que je termine pour passer en 29'59, contrat remplit

Je récupère mon troll et c'est au tour de madame d'aller faire sa p'tite course. L'attente près de la ligne d'arrivée me permet de rencontrer Pat'Jambes, puis un peu plus tard Béné et Inouk (orthographe?). L'ambiance est vraiment bonne parmi les spectacteurs, une course agréable en somme, quel que soit le côté de la barrière où on se trouve. :)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 commentaires

Commentaire de Pat'jambes posté le 13-12-2008 à 23:56:00

29'59" c'est millimétré ça... Bravo.

Comme tu dis... quand le démon de la course nous tiens...

Content de t'avoir rencontré.

Mon CR suit.

Commentaire de Pascaline posté le 14-12-2008 à 11:22:00

Contente de t'avoir croisé, belle course, pour une bonne cause, avec une petite pensée pour Lolo....

Commentaire de kailasa posté le 14-12-2008 à 13:21:00

Impressionnant ! 29'59 pour 30' annoncés, ça, c'est de la précision. Bravo pour la course et merci pour ce cr.

Commentaire de RORO38 posté le 14-12-2008 à 19:13:00

Très belle course, pas mieux pour moi.

Commentaire de Gibus posté le 17-12-2008 à 08:45:00

Bravo l'ami
bonne gestion de course
c'est un divin plaisir de partir doucement pour doubler ensuite
a bientot

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran