Récit de la course : L'O'Rigole - 28 km 2008, par Le Bulot

L'auteur : Le Bulot

La course : L'O'Rigole - 28 km

Date : 7/12/2008

Lieu : Le Perray En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1522 vues

Distance : 28km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

EAU RIGOLE

Tout avait bien commencé,

Des Kikous de partout, une visite de Domi et Sandrine,…il faisait si chaud dans ce gymnase et l’ambiance si bonne que sortir pour patauger dans la boue par 0°C n’était peut être pas la meilleure des idées que l’on est eu …..

 

Pourquoi suis-je là ????

 

Et bien c’est une très bonne question et je me remercie de me la pauser

 

Un avant goût de Raid28 …. Ou juste pour le plaisir….

 

Bon, il est 0H00 et ils viennent de donner le départ, 1.5Km de plat sur du dur profitons vite. Tout le monde part doucement, le rythme n’est pas super élevé et je me retrouve bizarrement en tête ???? Bon ben on y va alors, Jusqu’au pont Napoléon soit environ durant 2.5Km nous restons dans cette configuration. Ma hantise comme je suis en tête c’est de ne pas voir les balises, ma lampe n’est pas super puissante, je laisse donc un groupe de 5 passer devant à qui je laisse environ 50 mètres. Nous parcourons gaiement les chemins boueux voir vaseux de cette belle foret dont nous ne pouvons pas profiter.

 

Les 1ere montagnes russes, nous restons toujours sur la même configuration mais voilà que les balises se font rare et devant les lampes me font face ???  « y a un problème là !!! » ou c’est moi ou c’est eux !!

 

Qui est dans le faux ??

 

Et bien je ne voix plus de balises et devant non plus ….Nous faisons donc tous demi-tour et retournons en arrière .50 m, 75m, 100métres…….200métres enfin en contre bas un léger reflet , nous plongeons donc et retrouvons le chemin .

Impossible de dire si beaucoup sont passé devant le plus dur et de ne pas se démobiliser par cette erreur qui n’est pas grave en soit mais qui m’énerve quand même.

 

Allez on reprend le rythme montagne russe, glissade et miracle 50métre de bitume (qu’est ce que ça fait la ça ?? ) on antre dans le domaine du château des Mesnuls un coureur se porte à ma hauteur nous discutons et en passant devant le château on nous signale que nous sommes dans les 8 premiers .

 

Cool je suis dans l’objectif. Nous continuons a discuter et il s’avère que ce coureur est un UFO (pas grave on le pardonne) et que nous avons déjà couru ensemble cet été au tour de la grande casse…..Je le laisse partir devant et je reprend mon rythme parce que la partie qui nous attend c’est pas le plus simple….

 

Et je confirme « c’est pas la plus simple » les montagnes russe encore et toujours….. Mais bon  tout va bien on arrive à l’étang dont je ne me souviens pas le nom et la je sais pas ce qui c’est passé tout change je me tord une première fois la cheville droite, puis je glisse et me retrouve à terre, je me retord une 2éme fois la cheville droite et la j’explose  façon « puzzle » !!!!  Une crampe au mollet droit et en sautant un passage de chemin je me retourne une troisième fois la cheville droite et me prend une gamelle digne de « vidéo gag ».  

 

La c’est de trop je décide de marcher pour récupérer mes esprits.

Mais je me refroidi vite et quand je veux relancer l’envi n’y est plus nous passons les étangs de hollandes puis au loin les lumières du Perray  le mental n’y est plus pour me bouster je songe à la soupe qui m’attend.

 

Je me fait passé par un nombre incroyable de coureur on passe sous le tunnel je me remet a courir pour la forme. Je termine en 3h25 moi qui me fixé 3h10 maxi je sui déçu de ma course mais je crois que mon alimentation du midi et du soir y est pour beaucoup cela m’apprendra NA !

 

ALLEZ  C'EST PAS GRAVE ON Y RETOURNERA EN 2009

 

Puis vient la douche nous sommes un vingtaine et pourtant pas un bruit personne ne parle on est tous crevé , je retourne à mon sac et la ETRURIEN "kikoureur de sont état, me propose du vin chaud, trop contant j’accepte mais méfiez vous si jamais il vous en offre je suis sur qu’il rajoute quel que chose dedans parce qu’il est fort , très fort le vin chaud d’ETRURIEN.

le bulot

7 commentaires

Commentaire de ETRURIEN posté le 08-12-2008 à 18:19:00

L'écoutez pas il a foncé dans la nuit tel un phare avec sa couverture de survie!
et mon vin chaud il faut le goûter même en course........

Commentaire de lepidop posté le 08-12-2008 à 18:26:00

Sympa le CR,
Match nul, trois fois la cheville droite dans la première boucle, comme toi.
Le plus drole c'est que moi aussi j'ai fini la première boucle en 3h25... Etonnant non?

Commentaire de lepidop posté le 08-12-2008 à 18:28:00

Ah, la couverture de survie... Je me souviens maintenant t'avoir dépassé. Avec le bruit de la couverture!

Commentaire de la panthère posté le 08-12-2008 à 18:38:00

un regret:j'ai raté le vin chaud.......
on remet ça l'an prochain alors.....menu "3 boucles"?
comme quoi la couverture de survie ça sert parfois...soigne bien tes chevilles, à+

Commentaire de al27 posté le 08-12-2008 à 23:12:00

Mais Oui, je me souviens, je t'ai croisé à la sortie du chemin pour entrer dans le Perray. Boudiou j'étais loin d'être couché à cette heure là.
Quel courage de continuer à courir après tout ça!
A plus,
Al27

Commentaire de le G.G.O. posté le 09-12-2008 à 21:31:00

t'a bin raison l'bulot pas grave d'être Ufo !?

Commentaire de pouf_le_coureur posté le 16-12-2008 à 14:26:00

Bon repos
pour la cheville

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran