Récit de la course : Marathon du Beaujolais Nouveau 2008, par kikidrome

L'auteur : kikidrome

La course : Marathon du Beaujolais Nouveau

Date : 22/11/2008

Lieu : Fleurie (Rhône)

Affichage : 1730 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Terminer

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le marathon du beaujolais nouveau avec 3 anges gardiens

Introduction : 

C'est difficile de faire un récit après avoir lu celui de Françoise (super bien accompagné des photos de Xavier) vu que nous avons passé le week-end ensemble, et même la course entière ensemble...

Tout  a commencé au printemps alors qu'avec ma copine de club, Jo, me dit ok pour un marathon. On choisit le Beaujolais car pour un premier, on ne veut pas se mettre de pression de chrono. Le Beaujolais, ce n'est pas loin de chez nous, il est réputé festif, nombreux sont les coureurs déguisés, le choix est vite fait ! On en parle autour de nous dans le club et les inscriptions partent fin juin !

Françoise et Xavhië se joignent à nous avec quelques membres de leur club pour l'hébergement. On fait les réservations ensemble.

L'automne ne se passe pas très bien pour moi, je traine une douleur au mollet et j'ai un vieux coup de blues, je n'y crois plus. Un MP de Martine qui propose de m'accompagner me donne une lueur d'espoir mais je n'y crois toujours pas.

 Une consultation à Valence auprès de Nicolas (un grand merci à lui) détecte la déchirure, me tripotte le soléaire et m'envoie vers mon kiné pour faire des utltra sons et me garantit avec le sourire que si je ne veux pas faire un temps, je peux le boucler ce premier marathon. Je l'écoute, je recomme,ce à trotinner (30 minutes) le 20 octobre... Il me reste un mois, çà me parait impossible mais  çà passera ou ca cassera, j'ai envie d'essayer ! 

J'augmente la durée des séances mais je reste sur un petit rythme pour ne pas trop solliciter le soléaire (ce fameux muscle déchiré) et çà tient bon.... L'espoir revient, le moral remonte !

Les copains du Club s'entrainent et mon Patrice suit l'entrainement avec une assiduité qui m'épate. je suis fière de lui. Lui qui n'aime pas courir commence à y prendre goût !

J-1:

On part de Montélimar en fin d'après midi et on retrouve les copains du Club à Arnas pour la Pasta Party. C'est Françoise et Xavhië qui nous apportent nos dossards :

La pasta est sympa, on mange bien, et on rentre pas trop tard au gite, c'est là que je surprends Françoise en pyjama :

 

 On délire un peu en essayant nos costumes et le coach se lâche un peu :

La nuit n'est pas terrible, comme d'hab', c'est moi qui vait faire la chieuse et demander aux jeunes kinés de faire moins de bruit : il est 02h40 et je n'ai pas encore pu dormir...

Jour J

Petite photo de groupe avant de quitter le gite :

 

et c'est parti pour Villefranche je retrouve Pascal, alias photogone qui flash tout ce qui bouge et aussi Tine et Chris (Badgone) ! Chris est coincé au magasin mais il viendra nous chercher au 40ème !

On prend un bus pour Fleurie où se situe le départ. Le trajet me parait long, je commence à avoir de sérieux doutes... Bon, cette fois ci, je ne peux plus reculer... on arrive au départ, super ambiance, musique, ravitaillements gastronomiques, le ton est donné : on ne va pas s'ennuyer !

Tine fait de la pub pour le tout nouveau magasin "Endurance Shop" de Vilefranche sur Saône :  

 

 Je me régale à regarder les déguisements des uns et des autres, l'ambiance est sympa. La peur s'éclipse !

Vers 10h30, on est au départ et "pan", c'est parti !

Je pars avec mes 3 anges gardiens, Tine, Françoise et Xavhië ! Je veux respecter une allure cool d'environ 7mn/kil au moins sur les 5 premiers kil. On va un peu plus vite mais pas trop quand même. J'ai un peu peur que le mollet se réveille, je suis sur mes gardes... Et puis, les kilomètres défilent, on discute sans arrêt, on est souvent en compagnie de mes copines de club Jo et Christelle :

 

 On passe dans des chateaux magnifiques dont je ne retiens pas les noms :

 

certains ravitaillements ont lieu dans les caves :

 

les paysages sont divers et variés :

 

 

 

La météo aussi est variée... Au départ, soleil et froid, puis les nuages sont arrivés par l'ouest et nous avons eu doit à quelques flocons de neige suivis par la pluie...

Mais pas de problème, on garde le rythme, Stéphanos fait le yoyo entre Séverine son épouse (qui fait aussi son premier marathon) et nous (premier marathon aussi pour mes 2 copines). Il me donne des nouvelles de Patrice (mon mari) qui est avec Laurent (de mon club aussi, et tous deux également pour la première fois sur la distance).  Les autres (Christophe, les 2 Philippes, Isa et Alex) sont plus loin devant. 

Tout va bien, si çà continue comme çà, nous serons tous finisher.

Pendant les rares moments où on ne discute pas, je m'évade dans mes pensées. Les premières vont pour mon père qu'on a enterré il y a exactement 14 ans aujourd"hui. çà me semble si proche. Il aurait été fier de moi je pense mais il aurait aussi un peu râler en ayanr peur que j'aille au delà de mes limites comme lorsque gamine, je faisait mes courses de ski de fond. Et bien non papa, tu vois aujourd"hui, je suis raisonnable. 

Je pense aussi à Benoit qui aurait du avoir 45 ans aujourdhui et qui nous a quitté il y a 17 ans déjà. 

Je reviens à la course, on passe le semi en 02h18 environ, tout va bien. Puis c'est le passage du 25ème et je demande à Tine de faire  une photo :

 

 

Pour mes Christelle (le clown) et moi, c'est le record de distance qui s'envole ! A partir de là, que du bonheur ! (Jo a déjà fait un 33 km)

 

On rencontre des kikous en route, ici, c'est Jérôme :

Il y aura aussi le Blob, Thunder, le castord et puis badgone sur la dernière ligne droite, c'est lui la petite voix qui me dira "profite Kiki, c'est ton premier... " "allez les bibiches!"

Et puis aussi les copains du club, le coach, mes filles au bord du parcours qui nous encouragent :

 

Les kilomètres défilent, on passe Patrice et Laurent. Un peu bougons. Mon moral en prend un coup.

Le froid s'installe, jes les mains gelées, je ne peux plus prendre de photos. 

On arrive dans Villefranche, Patrick qui s'occupe de mes 2 filles me sonne "z'êtes où ?" "on arrive au 40ème" "merde, on est au Mac do! on va vous louper à l'arrivée" "ah le salop, je lui avait dit 'tout sauf mac do' !" il se marre...

 Les 2 derniers kilomètres passent à une allure un peu irréelle... Pourtant la petite voix de Chris me le répète "profite Kiki, c'est ton premier"...

On termine main dans la main, joie partagée, même pas fatigués :

 

J'ai envie de terminer le récit sur cette photo et je remercie Tine, Françoise et Xavier de m'avoir accompagnée et permis de terminer ce marathon sans souffrir !

Aujourd'hui, l'euphorie est retombée, c'est un peu comme une dépression post partum... Il manque un petit quelque chose pour que le bonheur soit total. Dommage. Il faut vite que je me concentre sur le prochain objectif, mais vais-je y parvenir... (à me concentrer !)

Avant de mettre le point final, je veux dédier ce marathon (pas d'ordre, vous êtes tous  à égalité) :

- mon père qui j'en suis certaine aurait été fier de moi (je m'étais promis de lui faire un petit coucou en passant la ligne... mais l'euphorie qui me gagnait avec mes anges gardiens m'a fait oublier cette promesse....)

- ma petite maman qui n'a plus trop goût à grand chose mais qui je le sais est contente pour moi même si je sais aussi qu'elle pense que j'en fais trop

 - Patrice, mon mari, qui m'a suivie malgré sa préférence pour le vélo

- mes filles qui nous suivent sans râler (pourvu que çà dure) dans ces week-end un peu fous

- mon kiné qui m'a permis lui aussi d'arriver aux bout de ces 42,195 km

- Nicolas de Valence qui a détecté le problème musculaire et sans qui j'aurais été spectatrice

- les copines et copains de mon club qui m'ont suivie sur ce projet

- Françoise, Xavier et Tine, mes 3 anges gardiens kikoureurs

- les kikoureurs rencontrés sur le bord de l'épreuve

- les entraineurs du club pour leur bon conseils

 

Merci aux organisateurs, aux bénévoles sans qui ces épreuves magiques ne pourraient pas exister !

 

 les photos : http://picasaweb.google.com/kikidrome/MarathonDuBeaujolaisNouveauCuvE2008

 

la video :


Marathon du Beaujolais Nouveau - cuvée 2008
envoyé par club26allan

12 commentaires

Commentaire de millénium posté le 01-12-2008 à 06:49:00

c'est avec quelques larmes aux yeux que nous lisons ce récit...
Bravo à toi , c'est bien tes jambes qui ont réalisé cette perf...Te voilà marathonienne !
Mais les images de cette course et ton récit racontent aussi une belle aventure "club-famille-kikous....".
Superbe

Commentaire de jepipote posté le 01-12-2008 à 08:49:00

eh ben y'a de l'ambiance!! félicitations à tous.

Commentaire de kailasa posté le 01-12-2008 à 09:25:00

Bravo pour ce premier marathon (et chapeau bas pour la motiv' avec ta blessure) et merci pour le récit. Tu nous donnes envie d'aller le faire ce marathon, l'ambiance a l'air vraiment sympa !
Bonne récup',
Eric

Commentaire de phildeval posté le 01-12-2008 à 10:11:00

Félicitations kiki, te voilà marathonienne.
Tu trouveras vite d'autres objectifs, fin juin je crois que ya quelque chose de bien.
Bises Phil

Commentaire de Jerome_I posté le 01-12-2008 à 14:30:00

bravo à toi tu es marathonienne maintenant... Bravo pour ce CR, en photos et Video...

Jérome

Commentaire de eric74 posté le 01-12-2008 à 20:07:00

bravo kiki super récit et super résultat

m'dame la marathonienne !

Commentaire de Françoise 84 posté le 01-12-2008 à 22:18:00

C'était un vrai plaisir de courir ce marathon avec Martine et toi, on n'a pas vu le temps passer! Merci à toi, Kiki, et bravo!!!

Commentaire de JLW posté le 01-12-2008 à 23:06:00

Beau reportage video ... mais suis un peu malade par la camera ki bouge à l'arrivée ...

Bravo pour ce 1er marathon, qui en appelle d'autres.

Commentaire de Xavhië posté le 02-12-2008 à 00:44:00

Encore bravo à toi... Quelle régularité, jamais fatiguée, pile-poil un demi-verre de beaujolais au km. Facile!

Commentaire de calimero posté le 02-12-2008 à 17:10:00

Très bau reportage pour une très belle sortie, bravo à tous!!

Commentaire de agnès78 posté le 02-12-2008 à 20:06:00

quelle forme et quel sourire omniprésent! 9 a fait vraiment plaisir de te voir ainsi! Un grand BRAVO pour cette première sur la distance mythique.
Bonne récup'
bises
agnès

Commentaire de bluesboy posté le 05-12-2008 à 14:21:00

Bravo pour ta course , pour ce CR et les photos d'un premier marathon qui en appelle d'autre ,en effet tu peux espérer une bonne progression sur un parcours plus facile ,un temps plus chaud et une préparation sans blessures

Peut étre à plus

Claude

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran