Récit de la course : La Route des 4 Châteaux 2008, par germaine

L'auteur : germaine

La course : La Route des 4 Châteaux

Date : 23/11/2008

Lieu : Chevreuse (Yvelines)

Affichage : 946 vues

Distance : 18.5km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 

 Après les photos de Jac sans récit,  voici mon récit sans photos …. du bon travail en d’équipe …..Je connaissais le parcours, je l'ai déjà faite deux fois, et cette fois je voulais vraiment faire mieux que mes précédents chronos ( 1h36 et 1h37 ) un copain qui a fait 1h35 l’année dernière m’a mise au défit de faire mieux que lui, va donc pour un objectif de 1h35 ....je viens de traverser une période de ma vie assez perturbante pendant laquelle mes modestes chronos avaient baissé,et  je me demandais si j'allaisencore être capable d'améliorer un chrono ou allaient ils continuer inexorablement à chuter ..... Voilà pour l'objectif, et pour le mental avant course ....

Nous sommes 4 filles et 4 garçons de mon club ( d'autres athlètes ont envoyé leur inscription mais l'organisation leur a retourné car ils étaient complets) et notre sortie programmée en grand nombre s'est retrouvée en sortie à 8 seulement.Une de nos copines a retiré nos dossards la veille, nous arrivons  à Chevreuse plus d'une heure avant le départ, nous nous garons tout près du gymnase ( chut ! c'est un endroit secret, que pour nous, je me garderai bien de vous le dévoiler ...) et il fait un froid de canard, on grelotte si bien qu'on décide d'aller tout de même faire un tour au gymnase. Je regarde l'heure, 50 mn avant le départ, je commence à leur mettre la pression " ben, on y va oui ????? " ..... Parait que je suis stressée .... moi ???? ..... on hésite longtemps sur la tenue finale à adopter, trop chaud, trop froid, ben moi je déteste avoir froid, alors ce sera bandeau, gants, caleçon long, maillot manches longues sous le maillot du club .....Nous nous  dirigeons vers le départ, le long des lavoirs ( voir photos de Jac ), petit footing tout doux au départ puis un peu plus rapide pour chauffer les gambettes, puis des talons fesses, montées de genoux .... il ne faudrait pas se claquer avec ce froid .....je demande à notre coach qui court aussi à quel km il compte me rattraper, (en fait il finira troisième de la course ) j'espère pas avant la côte, ça risque de me casser le moral .....

Top départ, je me dégage de la masse en donnant un coup franc d'accélération ce qui fait que je me retrouve devant deux de mes copines qui doivent être devant moi .... ben, ma cocotte, tu rêves là, je vois un copain sur le bord du parcours je l'appelle, lui crie coucou .....je réduis l'allure et surveille mon cardio, du calme !

La première partie du parcours est très vallonnée et déjà ça monte, j'entends des pas lourds qui me rejoignent, c'est mon copain !  il compte faire la course avec moi ! J’aime pas trop, ça me perturbe, ça influence mon allure, j’ai l’impression que je ne suis pas à mon aise, mais je ne vais pas lui dire « tire toi tu m’em…. » alors je le laisse. Il me pose de questions en plus ! j’ai la réputation ( à tord il faut le dire ) d’être bavarde, mais je ne vais pas user mes batteries …..je réponds poliment, enfin, faudrait pas que ça dure comme ça toute la course ….dans les montées, il se retourne «  qu’est ce que tu fous ? » «  ben, je suis nulle en côtes »….. et on continue ainsi, finalement c’est pas si mal d’emboîter le pas à quelqu’un …. je surveille mon cardio, ne pas s’emballer avant la côte surtout. Justement la voilà ( et toujours pas rattrappée par les garçon hi ! hi ! ) Les 6 premiers kms sont très vallonés, petites grimpettes, petites descentes, continuellement, à partir du 6 , cette traite de côte (mais je la connais bien ) commence tout doucement, en serpentant entre les arbres, petit virage par ci, petit virage par là, insidieusement on se retrouve vite sur une pente qui impose le respect ( enfin à moi, car je me fais doubler par des wagons entiers de filles ……. je déteste les côtes !!!!!!!! )

Je me fais doubler aussi par deux  filles d’un club voisin, l’une d’elles est en principe derrière moi, mais l’autre je n’avais pas réussi à l’accrocher à un 10 kms en septembre mais je l’avais eue à un cross récemment, elle avait d’ailleurs été surprise de ma progression. Bouuuuuuu ….. c’est même pas la peine d’essayer de les accrocher, c’est raté, tant pis, je ne les rattraperai pas je suis trop nulle, je fais avec mes petits moyens, et je gère la côte comme je peux, sans me mettre dans le rouge, je veux en garder sous la semelle pour la deuxième partie du parcours plus adaptée à mes capacités, arrive enfin le haut de la côte, tiens le maillot Kikourou rouge, une dame essaye de se réchauffer, la pauvre, j’ai envie de lui crier « j’suis Germaine » mais pas de force,  et mon copain va encore se moquer de moi « Germaine ! où t’a été chercher un pseudo pareil ….. » Je récupère, vite, et je relance illico, j’accélère franchement, ça répond bien, c’est agréable, et je me mets à doubler les wagons qui m’ont doublée dans la côté. Mon  copain se retourne, «  t’es enragée tout à coup » «  le plus dur est passé, c’est fini ! Maintenant il faut juste dérouler »  Woauh ce que c’est agréable ! Je me rapproche progressivement de mes deux voisines de club, et je finis par les rejoindre, je leur dit « allez ! on accroche …. » Mais je doute qu’elles aient pu le faire (c’était pas le but non plus, faut pas décon ….. )  Le premier de la course me double après le 9é et non ce n’est pas mon coach, arrive le 2è, toujours pas lui et voilà qu’il arrive en 3 position, juste avant que j’atteigne le 10 è kms  « Allez Patrick ! » «  c’est bien je t’ai rejoint au 10 è »  Eh oui, même à cette vitesse là il parle …..Mon accompagnateur quant à lui veut encourager le 4 è qui est un de ses potes et me plante là pour le suivre, je ne le reverrai plus de la course, c’est pas plus mal …j’aime bien être concentrée sur mes sensations et la présence de quelqu’un me distrait. Arrive une section du parcours à travers champs, le sol est jonché de gravats, j’aime pas du tout, ce tronçon débouche sur une portion de route goudronnée, mais le vent m’oblige à fournir un effort plus important, je me concentre sur les genoux, sur les bras, ne pas lâcher, mais le vent comme les côtes ont un effet magique sur moi, je vois immédiatement des filles qui me doublent ……. et notamment mes deux voisines que j’avais lachées quelques kms avant ( du moins je le croyais) Je ne vais jamais arriver à les accrocher, mais il faut que j’essaye, je leur colle aux runnings, je me mets dans leur foulée, ça me demande vraiment un effort mental et physique important. Heureusement on arrive dans une zone abritée du vent, et le parcours se prête encore une fois à mes capacités, je récupère, je reviens au niveau de la meilleure de mes deux voisines, et nous continuons ainsi pendant quelques kms, soit j’ai un coup de moins bien et elle passe devant, soit c’est elle et je passe devant, c’est agréable de  courir avec elle. Elle a une allure que je trouve dynamique et légère et on dirait que je la copie, dynamique et légère …. je calcule brièvement le temps restant, bouuu encore dans les 1h37, ça sert à quoi de se faire violence. Je suis perdue dans mes pensées maussades lorsqu’une bénévole indique 3 kms restants avec les doigts, je dis à ma voisine, elle se plante, il en reste au moins 4, elle me dit que je me trompe, je crois que non lorsque je vois le panneau du 16 kms.  QUOI !!!!!!! il reste 2,5 kms !!!!!!! Je fais un rapide calcul, ce qui est très périlleux pour moi en course, mais faut bien se rendre à l’évidence que je suis bien en-dessous de 1h35, alors ni une ni deux, hue cocotte, lâche les chevaux ( heu, enfin, c’est l’impression que je me donne …..et plus de copine, plus rien n’est dans mes pensées sauf ce chrono magique qui m’attend à l’arrivée si je ne m’écroule pas, alors je ne lâche rien, je donne tout, je me concentre sur la foulée, j’arrive sur la fameuse piste cyclable, plus que 1,5 kms, punaise qu’elle est longue et puis elle ondule tout le temps, et moi la moindre petite bosse me cloue sur place, mais je me concentre, je me penche en avant je travaille la foulée, les appuis, j’accélère, j’accélère, je déboule ( bon ok c’est encore vachement exagéré comme adjectif mais encore une fois c’est l’impression que je me donne ….. ) sur la zone d’arrivée, coup d’œil au chrono 1h17 … euh, non c’est les garçons ça … coup d’œil à l’autre chrono : 1H33 WOUAAAAHHHHH !!!! Je sautille de joie sur place, quelqu’un me regarde d’un air amusé «  elle n’est pas fatiguée de sa course » …… mais si, mais si, j’ai tout plein de courbatures aujourd’hui ……

 

9 commentaires

Commentaire de ouster posté le 24-11-2008 à 23:46:00

Bravo, pour cette course super bien gérée, pour ton nouveau chrono et pour ce beau récit - ton premier :)

Commentaire de MOZ posté le 25-11-2008 à 00:08:00

Se fixer un objectif et faire encore mieux, c'est vraiment le top.
Merci pour ce CR.

Commentaire de guirlande posté le 25-11-2008 à 15:40:00

J'ai vu tes temps de référence. On est assez semblable. Je te souhaite sincérement d'atteindre ton but et de devenir centbornarde à Millau. En attendant super course ici (mais des côtes à Millau il y en a quelques unes et des longues hein hihihihi).

Commentaire de Le Bagnard posté le 25-11-2008 à 18:46:00

Superbe recit Germaine !!! et tres beau CHRONO ,mais je suis sur que tu peux faire mieux ;-) alors à l'année prochaine et merci pour le gâteau au gymnase .
au plaisir
Laurent

Commentaire de JLW posté le 25-11-2008 à 21:12:00

Très marrant ton récit et plaisant à lire, continue à nous faire part de tes exploits comme ça et bravo pour ta perf, comme quoi les séances de qualité qui remplacent les sorties T3P ca paye aussi !

Au fait, je suis très fier de la photo de ta fiche perso... C'est moi qui l'ai prise !

Commentaire de germaine posté le 25-11-2008 à 22:40:00

Pour Millau,je vais attendre encore un peu, le temps de travailler les côtes ( mais je crois que c'est un cas désespéré ...) En 2009 je fais NY, et je ne vais pas faire Millau juste avant, donc ce sera certainement pour 2010 ....eh oui, j'ai une vision à long terme de ma vie sportive ....
Concernant mon chrono des 4 chateaux : le plus réconfortant est de savoir maintenant que je peux encore améliorer un chrono, je croyais que c'était fichu pour moi et que maintenant, inéluctablement, course après course j'allais voir des secondes, des minutes se rajouter à mes chronos, je commençais à mettre en cause ma fcm qui a baissé ..... eh ben non ! je ne suis pas encore totalement fichue et hs ....... yes !!!!!!!
Je me suis aussi consolée de ne pas avoir participé à votre sortie des 3 pignons, ça a payé, il fallait vraiment que je retravaille la vitesse. Les sorties longues en forêt sont très agréables, comme les courses vertes de 47 kms, on croise de gentils photographes qui prennent des superbes photos, tu as vu comme je t'ai souri alors même que je ne te connaissais pas encore ???
...on fait de ces trucs en course tout de même ...
Merci à vous tous pour vos gentils messages .....
Je continue mes fractionnées pour essayer de faire mon meilleur chrono sur 10 kms au printemps, c'est le nouvel objectif .....

Commentaire de Bikoon posté le 26-11-2008 à 09:30:00

Bonjour Germaine, et bravo pour ta course.
Moins d'1h30 pour le 10ème anniversaire de la R4C me semble un bel objectif non ?
Merci pour les encouragements quand je t'ai passé vers le 15 ou 16ème km.
Bikoon

Commentaire de germaine posté le 26-11-2008 à 14:28:00

Bonjour Bikoon, et bravo pour ton chrono ... j'en suis encore à soigner le rhume que je me suis pris avec le courant d'air que ton passage a provoqué, j'étais dans "un" des bons moments lorsque tu m'as doublée, c'est pour ça que j'ai pu t'encourager .. d'ailleurs c'était bien avant le 15 è, je dirais que tu m'as doublée juste avant le passage jonché de gravats dans les champs ... c'était pas vers les 12-13 KMS ??? D'ailleurs j'ai oublié de le raconter dans mon CR : comment j'ai vu débouler un grand gaillard tout de noir vétu avec un bonnet rouge Kikourou, et comment j'ai osé t'interpeler de la sorte ... car je suis une grande timide, d'ailleurs au gymnase il m'a fallu un certain temps pour oser aller aborder le bagnard, très sympa d'ailleurs, ainsi que le deux autres kikous présents.
Pour l'objectif de moins de 1h30 l'année prochaine, je ne crois pas non, il faut rester lucide .... et puis je fais NY juste avant et en 2010 je fais Millau ..... donc je ne la referai pas avant 2011, et là j'espère que j'aurais pris conscience et me serais fait une raison qu'à mon age on ne progresse plus.

Commentaire de Trotteuse94 posté le 27-11-2008 à 15:28:00

Super sympa ton CR. Bravo également pour ton chrono... et j'imagine la joie que cela t'a procuré de voir que tu étais dans le timing souhaité... Ca motive n'est ce pas ?
Bon courage pour la suite de tes entrainements et tes objectifs 2009.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran