Récit de la course : 10 km de Tournon 2008, par Pat'jambes

L'auteur : Pat'jambes

La course : 10 km de Tournon

Date : 23/11/2008

Lieu : Tournon Sur Rhone (Ardèche)

Affichage : 1025 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Ce dimanche 23 novembre se courait le 10km de Tournon sur Rhône.
C'est une petite ville située entre entre Lyon et Valence, juste en face de  Tain l'Hérmitage (connu pour son vin).

Cette course classante et labellisée fait partie des dernières de la saison et se courait le même jour que le 10km de Vénissieux (banlieue de Lyon) expliquant, peut être, le nombre de participants peu élevé (400 environs).

Ceci dit, rien à redire sur l'organisation: un gymnase pour l'accueil, un parcours sur 2 boucles plutôt rapides, les kilomètres bien signalés, le ravitaillement d'arrivée bien fourni et sous tente pour se protéger du vent froid.

Le temps: beau, froid (), un peu venteux.
Nous étions 8 coureurs du club CMI à prendre le départ.

Après un footing d'une vingtaine de minutes, quelques éducatifs et étirements, quelques arbres et bosquets arrosés ici et là () et des accélérations () nous nous plaçons sur la ligne de départ.
On remarque durant cet échauffement le froid bien présent et un vent régulier qui, sans être très fort, risque de gêner ou ralentir l'allure...

Aucune cohue et pas de stress pour se positionner proche de la ligne. Appréciable.

Je viens avec un double objectif:
- Faire moins de 38' (absolument)
- Viser les 37'30 (record personnel à 37'33" l'an dernier)

Sur la ligne, je m'inquiète (un peu) de mon calme. Je me suis préparé à cet objectif en suivant scrupuleusement le plan d'entraînement de Coach38. En général, j'ai une petite boule au ventre, un minimum de stress. Là, quasiment rien. Excès de confiance?  Gare à toi, c'est dangereux ça... J'essaie de me mettre un peu de pression... Pas facile avec Pedro38 qui déconne à plein tube  !

Pan! C'est le départ
Je cherche dès le premier kilomètre à me caler sur 3'45 au kilomètre. Ayant bien travaillé mes repères (respiration/foulée), le 1er kilomètre passe en 3'42".
Pedro38 qui a fini de s'échauffer derrière moi, décide d'aller tenir compagnie à Coach38 devant. Il prend le large. Je verrai leur maillot vert et jaune durant toute la course... de loin et de dos!

Bien. Il n'y a plus qu'à tenir l'allure... 3'45"... et c'est là qu'il va falloir que j'ajuste en permanence!
2ème en 3'50 ( oups!), 3ème en 3'38 ( ouf! mais pas trop vite mon gars), 4ème avec le vent de face en ... 3'54 (arg!) Je relance fort pour me remettre dans le rythme: 3'42 au 5ème et 18'48 au total... 3 secondes de retard à mi course.

La seconde boucle commence et j'ai un début de fatigue générale.
Pendant les 5 kilomètres restant je me surveille et relance en permanence. 
A chaque baisse de régime je me rappelle les séances de fractionnés, au moment où le temps de récupération est terminé et où il faut repartir pour un tour. Me mettre dans l'état d'esprit de ce moment précis m'aide à garder l'allure.

5ème-7ème en 7'35 (pas vu le 6ème kilomètre). 5" de retard sur ces deux kilomètres... Relance (3'39" le 8ème). Vent de face (3'51" le 9ème). J'augmente l'effort; plus qu'un kilomètre. J'attends la toute fin avant de lâcher tout ce qui me reste d'énergie (vous savez, celle que seule la vision de la ligne d'arrivée arrive à générer...)

A regarder uniquement les temps au 1000, je n'ai pas regardé le chrono cumulé depuis un moment...
Je ne sais pas exactement où j'en suis.

Ca y est, je vois l'arrivée, il reste environs 200m, j'augmente carrément la foulée pour passer en ce qui me parait être un sprint (en est-ce un? pas sur...). 
Je double un ou deux concurrents, j'allonge encore me disant qu'il y a sûrement un seuil sous lequel passer: 37'30? 37'40? aucune idée, je m'accroche à cette idée d'un temps à faire...

Sur la ligne, je me jette sur mon Chrono: 37'33" (dernier kilomètre en 3'37).
1ère perf de la saison assurée () et record... égalé à la seconde!

Je suis plutôt content car, aux sensations, pas de doute, j'ai fait ce que je pouvais faire de mieux aujourd'hui.
Pour la performance, j'ai un sentiment légèrement mitigé: je n'améliore pas mon record alors qu'il fallait que je gratte juste une ou deux secondes (gasp!). Et en même temps je suis très content de ne pas avoir fait moins bien.
La satisfaction l'emporte en me coulant dans l'affirmation de Coach38 que j'ai "confirmé ma progression" (ils sont vraiment trop fort ces coachs...).

Coach et Pedro terminent en 37'11 et 37'15. Certains des arrivants CMIstes suivants jurent leurs grands dieux que "c'est fini les 10km"... On rigole car on est bien certain de les voir se pointer aux premiers 10km en sortie d'hiver... 
D'ailleurs... je commence à y penser à celui là... 4 secondes à gratter... aller disons 13" pour prendre une marge... 

2 commentaires

Commentaire de hemerodrome posté le 25-11-2008 à 09:19:00

bravo pour ta course, les conditions étaient malgré tt pas si facile et tu réussis à égaler ton record.

A+
Bertrand_aussi_à_tournon

Commentaire de agnès78 posté le 25-11-2008 à 15:41:00

super belle première perf qui annonce une bonne saison! BRAVO pour le record égalé! Les 37min30 pour bientôt, j'en suis sure!
bonne récup'
bises
agnès

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran