Récit de la course : Marathon du Beaujolais Nouveau 2008, par kiki38

L'auteur : kiki38

La course : Marathon du Beaujolais Nouveau

Date : 22/11/2008

Lieu : Fleurie (Rhône)

Affichage : 1884 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

un joli et difficile marathon qui vaut le coup d'étre couru

J'ai connu KIKOUROU par hasard;vos récits,votre état d'esprit m'ont donné l'envie de rejoindre votre communauté.

Voici donc mon 1er récit : ma participation au marathon du beaujolais nouveau.

J'appréhende un peu ce 8ème marathon car je l'ai couru l'an dernier ( en 4h11 ),je l'ai trouvé difficile car trés vallonné et j'ai souffert.De plus je ne suis au top dans ma préparation car j'avais un objectif plus eloigné et moins difficile : la saintélyon en relais de 3.Pour diminuer la fatigue et le stress je part vendredi aprés midi.Arrivé à VILLEFRANCHE ,il pleut ,sale temps pour demain.Je récupére mon dossard,c'est vite fait car il y a peu de monde mais l'accueil est trés sympa.Départ pour l'hotel à BELLEVILLE car il n'y avait plus de place à VILLEFRANCHE ,c'est dommage car je ne croise aucun coureur.Mon dernier plat de pates sera vite expédié.Couché de bonne heure et stress aidant,réveil de bonne heure.Aprés un petit déj copieux : il faut prendre des forces car le départ est à 10h30,je rejoint VILLEFRANCHE.Les organisateurs ont eu la bonne idée de prévoir des parkings couverts gratuits à proximité des navettes et surtout de la ligne d'arrivée.

Heureux présage :la pluie a cessé,le vent assez fort dégage les nuages et le ciel bleu apparait. 8H30 :je prend la 1ére navette qui nous conduira au départ.Je retrouve sylvie de l'A.C.P. CROLLES comme moi.Nous voilà à FLEURIE,point de départ du marathon.Accueil chaleureux,et surtout attente dans un gymnase chauffé ce qui est trés appréciable vu le froid qu'il fait dehors.Le ravitaillement est varié et copieux comme tous ceux que nous trouverons sur le parcours.Certains goutent déja au beaujolais nouveauC'est aussi l'occasion de découvrir des déguisements originaux et assez nombreux.Je donne à sylvie et à 2 coureuses sympa qui nous ont rejoint des renseignements et des conseils car c'est leur 1er marathon.

10H20 : nous quittons le gymnase pour la ligne de départ.Il y a du vent mais le soleil fait son apparition.

10H30 :Départ des 1300 coureurs dans une ambiance trés bon enfant et festive.Pour commencer une descente et nous partons sur de petites routes au travers le vignoble du beaujolais.J'ai décidé de partir cool car j'ai envie d'arriver au bout....j'ai prévu environ 4h30.Je rejoint rapidement mon 1er kikou : laurent,de la région parisienne et spécialiste du trail ( et oui ! ),nous discutons,traversons un passage assez boueux et voila la 1ére montée,heureusement  courte.5éme km:ravitaillement au chateau de corcelles,quelques instants de répit et je repart en abandonnant laurent qui attend son épouse.Le parcours est légérement vallonné,tout va bien.Voilà le 10éme km avec le magnifique chateau de pisay,le ravitaillement se fait dans le caveau,il faut faire attention à la descente des escalliers et à ne pas se tromper de gobelet car il y a aussi du beaujolais.Je prend mon temps avant de repartir et rejoindre la voie verte. 5kms de plat,au milieu de la verdure.Je rencontre 2 jeunes frangins ,ils sont du coin et courent leur 1er marathon.on discute,ils me disent,grace à leur GPS, que nous sommes sur un temps de 4h;je suis sceptique et leur fait remarquer que les 10 derniers kms ne se feront pas à la mème allure.Voila une petite montée assez raide avant d'atteindre le ravitaillement de saint lager.Je laisse les frangins et passe le semi en 1h58.A charentay,nous traversons,sur un tapis rouge le hall de la M.F.R. et son joli parc.Le parcours est assez plat et tout à coup j'entends et je vois rappliquer 4 pom pom girls qui chantent et qui ont une peche d'enfer ! pourtant elles me disent qu'elles ne carburent pas au beaujolais ! j'essaie de les suivre avec mon voisin du moment et soudain l'alerte de son cardio se déclenche....je lui conseille de ne pas courir aprés les jeunes femmes car ça fait monter les pulsations ....celà visiblement flatte  le quatuor féminin qui m'indique qu'elles sont tout de mème vétérantes !

30éme km : ravitaillement au village d'arnas,je prends mon temps pour me ravitailler et récupére un peu car les choses sérieuses vont bientot commencer.Je fait route avec un anglais sympa qui m'accompagnera une dizaine de kms et nous nous encourageons mutuellement.Un faut plat montant commence,il est suivi au 33éme km d'une montée pas trop raide mais qui fait prés de 2kms.Je prend mon 1er gel.Quelques flocons de neige font leur apparition.Au passage un groupe d'acordèonnistes nous encourage.Ouf !nous voilà au sommet,nous continuons avec une légére descente puis du plat ,et soudain se profile à l'horizon une montée.Nous voilà au 38éme km avec un vrai mur devant nous! 300m environ mais ça fait des dégats,beaucoup marchent.Je serre les dents et m'accroche et me voilà au sommet,au chateau de vaurenard pour un dernier ravitaillement.J'en peux plus mais c'est maintenant la dernière descente,ça fait trés mal aux jambes mais l'arrivée approche.Me voilà à VILLEFRANCHE avec un petit tour dans le centre ville,je reprends des forces et termine un peu plus rapidement. Le chrono annonce 4h05 ,c'est inespéré et je suis heureux.On m'accroche une médaille tastevin autour du cou,je reçois une bouteille de beaujolais et une couverture de survie bien utile compte tenu du froid.Sylvie m'attend,elle a mis 2 mn de moins que moi et est beaucoup plus fraiche,elle a pris ses repaires pour un futur marathon car elle est jeune et a une bonne marge de progression.Je récupére mon sac aprés un copieux ravitaillement et je repart rapidement sous la pluie qui a refait son apparition.

Conclusion :ce marathon du beaujolais est vraiment un joli marathon,difficile,mais dans un joli environnement,des ravitaillements dans des sites pitoresques,ene super organisation et des bénévoles souriants,serviables et efficaces.

Maintenant  je lève le pied en attendant de prépare le marathon de PARIS.mais ce sera une autre ambiance !

Celà tombe bien car la neige arrive et je vais pouvoit ressortir les skis.

    A bientot et bonne fin d'année à tous.

5 commentaires

Commentaire de martinev posté le 23-11-2008 à 23:24:00

récit sympa , pour une jolie perf..Bravo

Commentaire de CROCS-MAN posté le 24-11-2008 à 07:43:00

bravo pour ton chrono et ta course bien gérée, au fil des rencontres, que du plaisir. Merci pour ce CR bien sympa.

Commentaire de kikidrome posté le 24-11-2008 à 09:10:00

Bravo pour ton chrono, merci pour le récit. Un petit regret, celui de ne pas avoir fait ta connaissance au départ ! Une prochaine fois !

Commentaire de jcdu38 posté le 24-11-2008 à 20:41:00

Bravo Christian et bienvenu sur Kikourou.

Finalement tu n'as pas eu à regretter ton choix et l'année prochaine, inscription dès septembre pour les relais de la Saintélyon !

A+

--
JC

Commentaire de bluesboy posté le 25-11-2008 à 22:15:00

Bravo pour ta perf ,sur un parcours qui n'est pourtant pas facile ,dommage de ne pas t'avoir vu avant ou aprés la course

bonne récup

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran