Récit de la course : Trail des Mingeux d'Maguettes 2008, par Francois dArras

L'auteur : Francois dArras

La course : Trail des Mingeux d'Maguettes

Date : 2/11/2008

Lieu : Givenchy En Gohelle (Pas-de-Calais)

Affichage : 1299 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Moi j'aime bien minger

Un petit trail à côté de chez moi ! Sautons sur l’occasion !

 

Pour sa deuxième édition cette petite course sans prétention est une bonne surprise.

Hormis une distance anormalement raisonnable pour un trail (14 km, j’en vois qui rigolent…), la dénomination de « trail » n’est pas usurpée avec un parcours privilégiant les chemins nature à travers bois et terrils (et oui dans le nord comme on avait pas de montagne alors on en a fabriqué, même à Dubaï ils font pas mieux)  avec une furieuse obsession de faire passer le parcours par toutes les côtes existantes dans les environs.

 

Donc au programme une boucle sur le terril des Pinchonvales qui est aujourd’hui boisé, puis deux petites boucles pour grimper par deux fois à l’assaut de la crête de Vimy qui constitue un relief suffisamment conséquent au regard du plat pays qui est le nôtre pour que quelques centaines de milliers d’hommes s’y entretuent entre 1914 et 1917 (une petite pensée pour eux en cette période de 11 novembre sera la bienvenue ………

..................après cette minute de silence reprenons le fil de ce CR), les organisateurs vicieux ont même ajoutée une dernière boucle d’1km à la fin où après être passé à côté de la ligne d’arrivé on redescend en bas du village histoire d’aller chercher une dernière côte avant de remonter sur l’arrivée.

 

Me voilà donc au départ de cette course avec de nombreuses connaissances autour de moi : collègues du club, collègues de travail et coureurs du coin régulièrement croisés sur les courses du même coin.

 

Objectif : se faire plaisir à courir un trail pour une fois sans économiser ses forces pour finir la fin du parcours.

J’essaie de partir vite pour ne pas être bloqué dans des bouchons mais pas trop car je suis quand même un feignant dans l’âme. Je me retrouve assez rapidement en compagnie de quelques coureurs que je connais sans vraiment les connaître et avec qui je vais jouer à « je te double, tu me doubles » durant toute la course. En effet dès que le parcours devient un peu technique (sentiers boueux, arbres à contourner ou enjamber, descentes glissantes…) je me fais un plaisir de m’y lancer corps et âme et prend de vitesse mes voisins et dès que le parcours devient plus calme et régulier je réduit l’allure car je n’ai aucune prétention chronométrique et que mon côté faignasse  reprend le dessus et mes voisins me rattrapent.

[Au détour d’un sentier de sous-bois glissant embouteillé, j’ai coupé hors sentier quelques mètres afin de doubler le bouchon de coureurs trop prudents à mon goût : tout le débat kikouresque sur « est-ce que couper c’est tromper (ou plutôt tricher) ? » m’est aussitôt revenu à l’esprit m’arrêtant quelques secondes dans mon élan pris d’un remord totalement ridicule en comparaison entre les circonstances ayant initiées ce débat et ma situation présente. Faut que j'arrête de penser quand je cours...]

 

Résultat final : j’ai pris beaucoup de plaisir à boucler ces 14 km en 1h06’41’’, avec une mention spéciale de plaisir pour les descentes totalement débridées dans les chemins boueux (aaahhh  l’odeur de la boue, pour un peu j’aurais eu envie de tomber la tête dedans comme au bon temps où je fréquentais modestement les terrains de rugby), je termine devant certaines connaissances qui se retrouvaient habituellement devant moi et j’ai réduit l’écart avec d’autres que je peux espérer rattraper dans les mois à venir. Encourageant !

 

Par ailleurs, mes collègues de club (qui sont pour la plupart des collègues) plus habitué(e)s aux 10 bornes sur route et qui découvraient le trail ont tou(te)s fortement apprécié.

  

PS : ceux qui ont fait cette course dans l’espoir secret d’y trouver la clef de LA QUESTION que le monde entier se pose… : Barak Obama court-il plus vite que Sarkosy ? Mais qu’est ce que c’est que ces « mingeux d’maguettes » ? , ceux-là donc seront bien à la peine car au ravitaillement d’arrivée pas « maguettes » au menu. 

 

Alors vous, amis lecteurs, je ne vous laisserez pas dans le doute et le désarrois plus longtemps : les « mingeux d’maguettes » est le surnom donné aux habitants de Givenchy-en-Gohelle où avait lieu la course (dans le coin toutes les communautés villageoises avaient leurs surnoms : les baudets, les cornalles, les guernoules, les piqueux d’grès, les pourchaux… mais ça c’est une autre histoire). Mais d’où vient ce surnom me direz vous ? Et bien il vient du fait qu’au 19e ont élevait dans le village des chèvres (les maguettes)  qu’on devait surement manger de temps à autre (vous n’avez jamais essayé le steack de biquette ?). Je sais la réponse est assez décevante mais c’est comme ça, et pour Barak et Nicolas je n’en sais pas plus, ils n’ont pas encore rempli leur Kikourou.

 

Alors voilà. Etant donné que techniquement je n’aurais pas 32 ans avant environ 23H30, ce soir personne ne pourra affirmer que je n’aurais pas écrit mon premier CR avant l’âge de mes 32 ans (au moins une chose que j'aurais faite).

 

Premier CR qui normalement aurait dû être le deuxième puisque cela fait 2 mois que compte faire celui du Trail de la Côte d'Opale (je l'ai déjà écrit dix fois dans ma tête), peut-être y aurait vous le droit un jour...

 

J'attends vos encouragements.

6 commentaires

Commentaire de phildeval posté le 09-11-2008 à 21:39:00

Premier cr plus que réussi ! françois d'arras courra t'il plus vite à 33 ans qu'à 32 on le saura dans le prochain cr.
Bon anniversaire

Commentaire de Fimbur posté le 09-11-2008 à 21:54:00

Ben voilà c'était pas si dur t'écrire ton 1er cr,
y a plus qu'à continuer après les 32ans

Bon anniversaire
Fimbur

Commentaire de francois 91410 posté le 09-11-2008 à 22:45:00

Bien sympathique comme on les aime ce petit compte-rendu. Félicitations pour ta course,ton récit et ton anniversaire.
Un autre François.

Commentaire de seapen posté le 10-11-2008 à 16:41:00

Salut françois d'arras. Pas de problème, tu as les miens. Et bien sûr pensées pour les poilus. salutations sportives.

Commentaire de Rag' posté le 10-11-2008 à 17:37:00

Ça donne envie d'y être! Sympa ton CR. Je vois que tu maîtrises les smileys, faudra qu'j'y pense...
A bientôt.

Commentaire de ch'ti vincent posté le 22-10-2010 à 18:01:00

Il n'est jamais trop tard pour laisser un commentaire :)
Sympathique cr, tout comme la course apriori.
Les petites histoires des communautés villageoises m'ont bien plus.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran