Récit de la course : Marathon de New-York 2008, par Jerome77

L'auteur : Jerome77

La course : Marathon de New-York

Date : 2/11/2008

Lieu : New York (Etats-Unis)

Affichage : 2695 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Bonjour à tous,

Voici venu l'heure du compte rendu d'une des plus formidable course que j'ai faite.

Le rêve a commencé début Novembre 2006, lorsque nous avons vu un reportage sur le marathon de New-York à la télé, nous nous sommes dit avec mon épouse (macoco)  : "Pourquoi pas nous ?". Très motivé, nous lançons notre inscription pour 2007, mais nous sommes en liste d'attente, et nous y resterons

Bien décidé à ne pas se laisser faire, nous comprenons qu'il faut reporter d'un an notre projet. Ca laissera plus de temps pour économiser pour se payer le voyage qui représente un budget important.

Au printemps 2007, j'en parle à mes 2 amis avec lesquels je m'entraine tous les midis de la semaine (ou presque) au club d'athlé de mon boulot. Et là aussi, ils sont partant pour venir avec leurs épouses qui courent également. Pourquoi pas ?

A l'ouverture des inscription 2008, soit le 16 Août 2007, on est tous derrière nos ordinateurs pour bloquer une préreservation chez Thomas Cook Marathon pour le Marathon de New York 2008. On s'y est pris assez tôt, et cette fois ci nos places sont confirmés.

Aprés avoir compris que l'épouse d'un ami ne fera pas le marathon pour des raisons de santé, mais sera présente à New-York, nous décidons d'y aller avec nos 2 enfants afin de concilier Tourisme et Marathon, avec l'épouse de notre ami qui pourra rester avec eux pendant le Marathon.

Nous organisons alors quelques bouffes entre amis pour mettre sur pieds les préparatifs du voyage et nous décidons de rester 6 jours à l'Hôtel Affinia Manathan sur le 31éme rue et 7éme avenue, au Sud de Central Park.

Je passe un été difficile, vivant des problèmes de dos douleureurx, j'imagine que je ne pourrais plus courir, mais j'ai finalement le feu vers d'un spécialiste. Pour plus de détail voir ici : http://www.kikourou.net/forum/viewtopic.php?p=161817&highlight=#161817

Arrivé a New-York le 29 Octobre 2008 vers midi,

 

 

nous passons donc 4 jours à faire du tourisme dans New-York avant de se lancer sur le Marathon. Nous marchons beaucoup pour visiter New-York, ce n'est certainement pas la meilleure préparation pour un Marathon, mais la visite de NY est tellement belle que nous ne regretons rien.

Pour les visites, je retiendrai surtout la vue du haut de l'Empire State Building et la croisière sur l'eau avec la vue sur la Statue de la Liberté et la quartier de la City.

Nous décidons d'aller au retrait des dossards dès le Jeudi 30 Octobre. Cela se passe dans un hall immense, où on nous remet en plus du dossard, un Teshirt Oasics blue super pour courir, de la boisson et du solide à manger, notre puce, des écarteurs de narines autocollants (j'ai essayé, ça marche mieux que ce que j'aurai cru), des cartes de la ville, des petits livrets avec tous les renseignements pour le marathon, le sac UPS a utiliser obligatoirement pour le transfert de ses affaires du départ à l'arrivé. Bref, il ne manque rien.

 

Nous décidons d'alller à la Pasta Partie Géante organisée sous chapiteau à Central Park. Organisation impréssionnante d'une Pasta Partie pour environ 40 000 personnes. Aprés avoir tourné 5 minutes dans le chapiteau nous arrivons à une table pour 8 personnes. Ambiance très sympa, à faire. En sortant de la Pasta Partie, Feu d'artifice dans Central Park pour le Marathon du lendemain. Géant !!!

 

Jour du marathon : Levé à 4h du matin, toilette et RdV dans le hall de l'hôtel à 4h30, Pour aller prendre un petit-Déjeuner pour les 5 coureurs à l'hôtel Pennsylvania à 100m, retour à la chambre vers 5h00 afin de prendre les dernières affaires et RdV devant l'hôtel à 5h15 pour prendre le bus. On voit enfin un bus arrivé à 5h30, on monte dedans et le bus se remplie, mais ne part pas de suite. On cherche à comprendre ce qu'attente le chauffeur. Il attend le Go de son chef. Quand tout d'un coup une personne du Staff de Thomas Cook nous dit que les bus étaient en fait à l'autre entrée de l'hotel. C'est pas grave, elle donne le Go au chauffeur, qui part vers 6h00 direction Verrazano Bridge où nous arrivons vers 7h00, pour un départ prévu à 10h00.

3h d'attente au pied du Pont de Verrazano, où nous nous sommes réfugier sous une toile de tente avec nos sacs poubelle sur le dos, car le temps est beau, mais il fait froid, environ 2 à 5 °C. Pas facile de se réchauffer, on en claque des dents. Nous perdons beaucoup de calories à se rechauffer...

Vers 9h00 nous accompagons les 2 filles vers leur sas de départ Orange, puis nous revenons vers le notre qui est bleu. Remise des Sacs UPS à 9h20 et nous commençons à nous diriger vers notre Sas. Qui se libère vers 9h40 pour avancer jusque la ligne de départ.

Et top départ à 10h00. L'objectif des 3 garçons que nous sommes est de 3h30. C'est un objectif fixé il y a plusieurs mois (tout début 2008), lorsque je pensais pouvoir m'entrainer normalement les 3 mois précédent la course. Malheuresement, des problèmes de santé au dos, m'ont privé d'entrainement tout l'été, et je n'ai eu qu'un seul mois d'entrainement. Donc je décide de rester aussi longtemps que possible avec mes 2 copains pour tenter de me rapporcher autant que possible des 3h30, mais je sais déjà que ça va être trop juste pour moi avec un seul mois d'entrainement. Je les ai prévenu de ne pas m'attendre si je traine trop.

La traversée du pont de Verrazano est magique !!! Vu mythique du Marathon de New-York, c'est vrai que c'est grandiose. Dés la sortie du pont, on comprend que ce n'est pas un marathon comme les autres, il y a une foule de spectateur impressionnante et sans discontinué de spectateurs des 2 côtés de la rue. Non seulement ils sont présents, mais en plus ils encouragent tout le monde, avec une ferveur que j'avais rarement vue, et cela durera jusqu'à l'arrivée... C'est réellement impressionnant, je n'ai jamais vu cela ailleurs. C'est au total 2.5 Millions de spectateurs pour 40 000 coureurs environ. Seul le quartier Juif ne comprends aucun supporter. Ca ressemble un peu à une traversée du désert de 3 kms dans Brooklyn. Sinon, les seuls moments de calme et sans cris sont les ponts car les spectateurs ne peuvent pas y aller. Cela fait en même temps une pause pour les oreilles, mais pas pour les jambes car à chaque pont, ça monte... Le pire pour moi a été QuennsBoro Bridge entre le 15éme et le 16éme Mile. Dur dur !!!

Mais juste aprés le pont je repére mes enfants avec l'épouse de notre ami qui sont venus nous encourager...

 

 

Et c'est reparti pour 4 miles à remonter la premiére avenue dans Manathan jusqu'au Bronx. Ici la foule est encore plus nombreuse, et ils ne sont pas avares de leurs encouragements. Sur mon Maillot, il est écrit en gros FRANCE. et j'entends des "Allez la France" très régulierement, je dis merci, je léve le bras pour remercier. C'est toujour trés sympa. 

C'est au 30 éme kilo (18.65 Mile) que je laisse partir mes 2 copains, qui veulent tenir l'objectif des 3h30. (il y arriveront en 3h28)

C'est pas grave, je continue moins vite, mais je continue, le passage dans le bronx est rapide (1 seul Mile) mais très coloré et très sympa. on revient sur Manathan au nord de la 5éme avenue pour 3 mile, Il y a de plus en plus de spectateurs, et on rentre dans Central Park où on monte et descend pas mal... C'est dur pour moi et je m'arrête un peu plus longtemps à chaque ravito pour boire.

Mais je repars et je vois à nouveau mon fils et ma fille entre le 25éme et 26éme mile (environ 41eme kilo).

A cet endroit (Est de la 59éme rue), c'est bondé de spectateurs qui vous encourage à s'en ettoufer. Impressionnat !!!

Je regarde le chrono, et je vois que ça va être dur de rester dans les 3h35, donc j'accelère jusque la fin pour passer le ligne d'arrivée en 3h35mn56s.

 

Pendant ce temps Mme fera sa course aussi :

 

Là il faudra plus d'une heure avant de ressortir de central Park et d'atteindre le 59 éme rue (au sud de Central Park). En effet, c'est plein de monde, on récupére une couverture de survie, une belle médaille, on marche encore plus d'un kilomêtre avant de récupérer son sac au bon camion UPS, se changer pour pas prendre froid. Je rejoins mes 2 amis au camion UPS. Puis il faut passer rendre sa puce, et enfin descendre la 8éme avenue qui longe la partie Ouest de Central Park, qui est noir de monde, on arrive tout juste à avancer, en plus avec les muscles qui tirent... Aïe !!!

Dans la foule je n'arrive pas à voir passer mon épouse (macoco) qui finira en 5h15.

Comme je veux avoir de ses nouvelles, j'appelle Lt'Blueberry à Grenoble qui suit tout cela sur internet, pour savoir si macoco est arrivée à New-York. Il me rassure sur ce point. On en rigolera bien. De new York, obliger d'appeler Grenoble pour avoir des nouvelles de ma femme sur le marathon de New-York. On dirait un peu le scketche à Fernand Reynaud !!!

Aprés une bonne nuit, et une autre course aux sacro-sainte cartes postales à envoyer juste avant de partir, nous décollons le Lundi soir de New-York pour arriver enfin à la maison en France à 13h30 le Mardi 4 au matin.

Premier footing de décrassage le Jeudi 6 Novembre avec mes 2 copains du marathon.

Il m'aura bien fallu 4 jours pour récupérer du décallage horaire et des douleurs dans les cuisses.

Conclusion : Si la distance ne vous effraye pas, que votre santé vous l'autorise et que vos finances vous le permettent, je vous recommande chaudement cette expérience formidable qu'est le marathon de New-York.

J'ai adoré la ville, j'ai beaucoup apprécié les New-yorkais qui sont chaleureux, sympas et très gamins. J'ai pu les voir pour Halloween, pour le marathon, et pour l'Ambiance pré-electorale de New-York (ils étaient tous pour Obama).

Au passage, remarqué sur les photos notre fidélité à Kikourou,  nous avons garder nos casquettes rouge Kikourou tout le long du parcours. Et même mon buff kikourou ne m'a pas quitté.

Merci d'avoir pris le temps de me lire.

A très bientôt.

Jerome77.

11 commentaires

Commentaire de Jerome_I posté le 09-11-2008 à 21:23:00

bravo pour ton marathon et ce CR, ca remet dans l'ambiance. Sympa aussi l'appel de Philippe pour savoir où était ta femme...

Jérome_qui_retournerait_bien_à_NY

Commentaire de francois 91410 posté le 09-11-2008 à 22:33:00

Merci pour ce récit prenant, qui nous fait bien regretter de ne pas y être allés !!
Mais ça viendra un jour...

Commentaire de NICO73 posté le 10-11-2008 à 08:43:00

Ton récit donne envie de participer. Bravo pour ton chrono avec si peu d'entrainement.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 10-11-2008 à 10:46:00

Bravo, c'est génial et surement à faire. Merci pour le CR

Commentaire de calimero posté le 10-11-2008 à 19:10:00

Bravo pour ce super CR et Marathon!!

Que de bonheur de revivre avec toi mon édition 2007!!!

Commentaire de RORO38 posté le 10-11-2008 à 19:29:00

Sans le savoir, je me suis retrouvé coincé entre toi et ton épouse (en tout bien, tout honneur) avec mes 4h26. C'était vraiment un très beau voyage et d'incroyables souvenirs.

Commentaire de unbretonagrenoble posté le 11-11-2008 à 10:58:00

Merci pour le CR qui nous fait réver!
Bravo pour le temps!

Commentaire de Olycos posté le 11-11-2008 à 18:01:00

Bravo à vous...

Oly

Commentaire de LtBlueb posté le 11-11-2008 à 22:04:00

joli récit et superbes photos
je suis bien content que tu aies pu finalement en être

bravo à tous les 2 ! coco impressionnante à son passage sur la ligne , même pas fatiguée : t'es sur qu'elle a couru ? :))))

Bises. L'Blueb_pro_du_suivi_internet

Commentaire de canoecl posté le 16-11-2008 à 18:26:00

Bravo pour ce super marathon couru avec aussi peu d'entraînement et les lombaires en vrac, bravo aussi à Madame....
Nous avons aussi fait ce marathon "backside" quoique cette année avec les trois vagues nous avons rattrapé beaucoup de monde et des marcheurs à partir du Verrazano !
Comme tu le dis si bien,c'est un marathon inoubliable ! Et si les problèmes d'intendance et de liberté sont réglés, on n'hésite pas à revenir.

Bravo encore...

Commentaire de JCDUSS posté le 17-11-2008 à 21:36:00

Effectivement ça doit être une bien jolie course.
Va va quand même 3h45 ..., avec peu de prépa.
bravo a vous 2.

a+ alex

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran