Récit de la course : Cross des Châtaignes 2008, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Cross des Châtaignes

Date : 12/10/2008

Lieu : Bresson (Isère)

Affichage : 1731 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Cross des châtaignes 2008

Après le magnifique raid orient'alpin, retour aux sources, une bonne course aux saucissons comme je les aime.

Tainngg ça fait quelques mois que j'ai pas couru un petit cross de village, il faut remettre les pendules à l'heure !!!

Au programme une des doyennes de la région grenobloise j'ai nommé le cross des châtaignes, 31ème édition.

3ème édition pour le kéké j'avais participé en 2004 et 2005.

C'est un nouveau parcours par rapport aux versions que j'avais fait, un peu plus long (14km annoncé et presque 15km au GPS) avec 600D+ annoncé mais plutôt 500D+ en vrai.

Perception d'une superbe casquette qui a toutes les chances de rester au fond d'un tiroir on pose les sacs chez Christophe qui habite juste en face et on va s'échauffer un peu.

On voit quelques cadors locaux et quelques visages connus et on se place sur la ligne de départ.

Aucune idée sur mon niveau actuel en CAP, à force de faire le couillon sur des raids ou en CO à 2 à l'heure ça fait longtemps que j'ai pas envoyé en posant le cerveau!!!

Cette course permettra de faire le point sur l'état de la machine avant de se préparer pour la sainté.

Je tente un truc en mettant le mp3 sur les oreilles, j'aime bien courir en musique, mais rarement en course alors aujourd'hui je teste.

Avec Christophe on est un peu par hasard bien placé sur la ligne, dons ça va pas améliorer la tendance naturelle du kéké de partir à fond les ballons.

Pan c'est parti, ça va chier et on va aussi (en chier)


Une première butte dans le village histoire d'étirer le peloton et les mollets, et voila le cœur est à son régime de croisière.


C'est parti pour le kéké!!!

Un faux plat et on rentre dans les chemins de la frange verte, chemins que je connais par cœur pour m'y entrainer si souvent entre midi et deux.
Un coureur (et kikoureur) mardouk me double à 20km/h, RDV est pris à l'arrivée.


C'est parti aussi pour Christophe qui salue la foule en délire

Ensuite un petite descente technique ou je double pas mal de concurrents plus prudents.

En bas quel con j'ai le lacet de défait, bien joué le kéké, une quarantaine de courses aux saucissons à mon palmarès et je ne sais toujours pas qu'il faut faire des double nœuds.

Une quinzaine de places de perdus sur cette belle action et c'est reparti.

Petit zone de plat sous les bois où je fais parfois des fractionnés (enfin c'est tellement rare ...) et on attaque la montée droit dans la pente.

Le début est vraiment raide et je passe une zone en marchant comme tous les gars autour de mois.

Ensuite ça monte, ça monte, ouf je connais la fin de cette première cote n'est plus très loin.

Arrivé en haut c'est les montagnes russes.


Le kéké déboule en haut et c'est groupé (photo orga)

Certains commencent à décliner et d'autres ont bien géré leur début de course.

Je me situe entre 2 eaux, je double et me fait doubler, je reste globalement à la même place.

Enfin on arrive à l'antenne, ce qui veut dire la première grosse descente.

Je monte le son de la musique, maintenant il va falloir se faire mal c'est maintenant que ça se passe.

Dans la descente je lâche le frein à main mais autour de moi il envoie bien aussi pourtant elle est assez technique cette descente.

On est un bon petit groupe à se tirer la bourre.

On est en bas, c'est la séparation pour les relais et le petit parcours, nous il nous reste encore une boucle du même style que celle que l'on vient de faire.

En bas un gars me double en poussant des grands cris pour s'encourager ...

Maintenant c'est reparti pour la remontée sur le plateau.

Quelle idée de retourner une 2ème fois là où on était il y a 5-10 mn.

Tiens voila les supporters, je demande la position de Christophe perdu dans la bagarre du début, bonne nouvelle il est derrière.

Dans le faux plat plus loin je me refais le gars qui crie en poussant moi aussi un cri d'encouragement (je suis con parfois)

On monte sur le bitume direction le golf de Bresson.

Là c'est tout plat et ceux de devant on une centaine de mètres d'avance sur moi.

J'allonge la foulée encouragé par rage against the machine et sonic youth dans les écouteurs.

Je reviens bien sur les 3 ou 4 cocos là devant.

On quitte la route pour retrouver les sentiers à châtaignes et les montées.

Là ça remonte fort, 2ème portion de marche forcée, je double un des gars qui a du mal à encaissé cette montée à 30%.

On retrouve le haut du parcours et les montagnes russes qui vont avec.

Je suis en tête d'une groupe de 4, dont 3 morpions sur un petit monotrace bien sympa.

Personne ne veut passer devant, j'essaie d'accélérer mais derrière ça s'accroche.

On retrouve un chemin large puis la route pour retourner vers l'antenne.

Ca sent l'écurie tout ça, reste à bien négocier cette montée finale et la descente.

Enfin en haut on se jette dans la descente.

J'envoie les dernières cartouches et j'en double deux.

Encore un peu de plat et c'est l'arrivée, je sens le souffle des 2 gars derrière moi plus à l'aise dans les plats que dans les descentes techniques.

L'arrivée se fait dans le parc de la mairie, petite remontée et c'est la dernière ligne droite.

Un des 2 me fait l'extérieur en lançant un sprint à minimum 40km/h, OK OK, vazi.

Mais le 2ème il est moins véloce alors je le contrôle dans le rétro et fini en crachant mes poumons.

Bien joué, le kéké, c'est trop bon le cross, surtout quand ça s'arrête.

Petite discute avec le fort sympathique mardouk qui envoie du bois il m'a mis 6mn.

Christophe fini 2mn derrière, il en a chié, c'est un bon baromètre de la forme que j'ai car il est souvent devant moi sur les courses.

Classement :

je finis 55ème sur 168 candidats au podium.

1ère fille

2ème espoir (le sprinteur final est le 1er)

26 ème senior

23ème V1

4ème V2

1er V3

C'est pas demain la veille qu'on va voir un kéké sur le podium (ou faudrait que j'aille au maïs avec Davidou ??)

Maintenant on arrive à la 2ème mi-temps d'une course aux saucissons qui se respecte.

On commence par la course des enfants.

Petite photo des coureurs, échauffement du grand (10s).


Team kéké !!!

Le grand (bientôt 8 ans) s'élance pour son tour d'honneur de 1km.

Celui là la course ça le fatigue pas trop, il sourit, il salue le public en avançant à 2 à l'heure.

Si je suis pas là à le motiver un peu il va bientôt aller ramasser des fleurs.



Avance feignant
 

Dans la fin du dernier tour je cours à coté en poussant de la voix "avance feignasse".

Il commence à accélérer un peu (enfin) pour en doubler 2 ou 3 et faire apparaitre un peu de rouge sur les joues.


Arrivée du nain

Classememt du petit kéké : 23ème sur 30 nains

Enfin la course de la dernière, bientôt 5 ans, qui normalement a un peu plus d'envie de courir vite que son frère.

C'est parti pour un tour de 500m.

Les pitchounes partent à fond et il y a de la casse de belles chutes et les pleures qui vont avec.

Dans la 2ème partie on la retrouve et on l'encourage avec son frère sur la fin de course, elle est toute sourire.


Bon la famille du kéké ils courent pas vite mais en souriant.

c'est un peu mieux mais c'est pas avec la progéniture non plus qu'on va voir des podiums :

classement de la miss kéké 2003 : 40ème sur 62 minus.

En tout cas on dira ce qu'on veut mais c'est le plus vieux qui s'en sort le mieux ..

Ok enfin la 3ème mi-temps de la cours aux saucissons, remise des prix (bof) et buffet offert par chsépaki (ouaiiii).

Et là chsépaki il rigole pas.

Petit orchestre heavy metal, sympa pour mettre l'ambiance !!!

On va commencer par une bonne tartine de terrine arrosée d'un kir à la châtaigne.

Ensuite je prendrais bien de la flammekueche (fort apprécié aussi par le petit kéké), un peu de pizza, de la tome au pain de campagne.

Ah ça m'a ouvert l'appéti tout ça.


Bougez pas j'arrive !!!!
 

Après ce petit apéro, un bon repas chez christophe, une bonne journée de course aux saucissons comme on les aime.

Bon c'est clair, la forme est là, direction une 4ème sainté en solo d'affilé, il va falloir ralonger un peu la distance à l'entrainement ...

14 commentaires

Commentaire de Davidou le minou posté le 14-10-2008 à 19:29:00

Y a comme un hic dans l'affichage du texte de ton récit. Bravo pour ta course, mais on sent que c'est plus sérieux le cross, car même le récit est moins drôle. T'envois le paté, c'est cool... mais sache que ce sera jamais assez pour me battre, même au Maïs !! =;-)

Je serais aussi sur la sainté, mais en relais à 3, sur le 2e relais.
Sinon y a joggiles mi novembre avec un 30km... j'y serais peut-être également.

Allez, à +

Davidou

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 14-10-2008 à 19:50:00

"En bas un gars me double en poussant des grands cris pour s'encourager ..." ENOORRRME

J'étais pas à 20 km/h, j'étais subjugué par la légère publicité que tu faisais pour kikourou !

Bon ben je remarque une chose, tes récits sont encore plus poilants quand on parcourt la même course que LE KEKE !! Enfin celui-là mérite d'être collector. L'orchestre était surtout heavymetal grâce à leur Rob Halford from Bresson !

Vivement que tu te remettes aux courses à saucissons ! En tout cas ton peloton de coureurs avait l'air animé !

A bientôt sans doute,

Julien

Commentaire de taz28 posté le 14-10-2008 à 20:50:00

Dans la famille Kéké ça rigole pas !! Même les petits courent !!! Bravo à toi et ta little family !

Merci philippe pour ce récit rafraichissant (j'aime bien le groupe heavy métal, c'est du lourd !!)

Taz

Commentaire de peno38 posté le 14-10-2008 à 22:00:00

Bien vu le Kéké, sympa le Christophe de t'avoir invité malgré la branlée que tu lui a mis :)

D'après ce que j'avais compris, il me semblait que tu étais interdit de Sainté par Mme Kéké ...

Belle course et beau CR comme d'hab, t'as la caisse c'est bien.
Philippe.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 14-10-2008 à 22:54:00

Bon, on va surtout féliciter les petits, le Papa, il s'est pas défoncé ! 55ème, t'étais avec les V2 ?

Commentaire de seapen posté le 15-10-2008 à 10:41:00

De te lire, ça fait travailler les Zygomatiques. Récit vraiment sympa quoi ! Salutations.

Commentaire de the dude posté le 15-10-2008 à 10:48:00

Ouais! encore un recit dans le pur keke style.

La jeune generation est prometteuse.


Par contre y a un truc que j'ai pas bien compris: sur l'avant derniere photo, c'est Sonic Youth ou Rage Against the Machine???
En tout cas z'ont toujours la peche!

Commentaire de agnès78 posté le 15-10-2008 à 15:42:00

c'est un réel plaisir de te lire philippe! Ils ont la pêche les pichounets! BRAVO et merci!
bises
agnès

Commentaire de L'Castor Junior posté le 15-10-2008 à 18:03:00

Méfiez-vous : ce gars est nettement moins drôle dans la vraie vie (sauf en CO) que dans ses récits.
Si si, j'vous jure : il est incapable de faire se plier en deux un régiment quand vous le voyez en vrai (sauf en CO). Alors qu'à le lire...

Bon, dis, tu me feras sentir ton souffle rauque dans la nuque à l'O'Castor ? :p

Commentaire de flapi38 posté le 15-10-2008 à 22:59:00

Je suis d'accord avec le castor, dans la vraie vie, il est d'un chiant (mais se déride un peu en CO)...;-)

Par contre, ces récits sont toujours aussi savoureux....

A la SaintéLyon alors ??? si madame Kéké te lache l'oreille droite, si j'ai bien compris...;-)))

Commentaire de Souris posté le 17-10-2008 à 00:28:00

Comme dirait le Boss, les courses aux saucissons, c'est bon mangez en!! du saucisson, des kms, miam miam... ça donne envie...

A bientôt sur l'O'Castor

Commentaire de Tercan posté le 17-10-2008 à 11:00:00

Excellent de pouvoir faire courir les enfants !!!
ça doit être super pour un papa poule :)

A+

Commentaire de Olycos posté le 17-10-2008 à 20:36:00

Excellent... :-)

Bonne fin de prépa pour la sainté

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 19-10-2008 à 19:55:00

Ouais... Ouais... pô mal... pô de quoi se la péter non plus, hein ?
Et pis, bon, le saucisson, faudrait peut-être penser à arrêter, non ?
Tu sais, si tu veux retrouver ta superbe ligne de mannequin
dont tu nous as si souvent parlée, mais qu'on n'a jamais vue...
Enfin, heureusement, les récits, tu maîtrises bien, c'est toujours ça. ;-))

Sans rancune, l'escargot.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran