Récit de la course : Les Foulées du Rivelin 2005, par pierrot34

L'auteur : pierrot34

La course : Les Foulées du Rivelin

Date : 17/4/2005

Lieu : Gignac (Hérault)

Affichage : 1059 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La course aux fraises

La course aux fraises

Changement d’esprit aujourd’hui dimanche 17 avril. Je me suis inscrit de nouveau pour les foulées du Rivelin(petite rivière) à Gignac,chez l’ami Jean-Marie, le président du bien nommé « Bol d’Air ». Jean-Marie, c’est l’un des rares hommes, que je connais ici, qui ne cache aucun travers. Le sourire qu’il porte en permanence est pur, sincère et vivifiant…
J’ai pris une demi poire en plus au petit-déj ce matin. J’innove ! Et ce, même si j’étais à 2,68 de glycémie au lever .Le vent est encore fort et frais ce matin et le ciel un peu couvert.
Le tenue longue est alors de rigueur. Je repends ma place de stationnement de l’an passé. Aux dossards la préposée me prévient que les 8 et 15km sont mélangés. Tiens, c’est curieux.
Je lui tends le certificat médical et lui montre mon nom (impossible depuis 60 ans, même s’il est bien français !). Elle cherche et ne trouve pas mais elle cherchait…le nom de mon cardiologue !Après elle me demande deux fois mon certificat….que je lui tendais depuis une heure ! Mais bon, je l’ai mon dossard, puis le chouette T-shirt et la belle bouteille de rosé.
Tiens , deux copains de mon club ! Je ne savais pas qu’ils venaient…Et je pars trottiner. Tiens un autre collègue du village. Nous conversons un peu mais l’heure du départ approche. Il doit s’échauffer aussi. Puis l’omniprésent Jean-Marie, au four et au moulin, pour SA course de l’année. 10h, c’est parti. Peloton fourni, pour les deux distances et pour une suite de montées descentes, virages, relances, avec le vent dans le dos d’abord puis de face, sûrement pour le retour, malheureusement.
Petit tour en ville puis le fameux Rivelin et la campagne. Il faut slalommer entre ceux et celles qui barrent la route , à un rythme moindre. Au 2èkm, cela se décante. Je peux passer. J’avais décidé de partir léger.Ca ne va pas trop mal. Une main sur l’épaule :c’est Christophe Médard, l’organisateur de Montpellier-Valence (bientôt), de mon village aussi, qui revient sur moi. Un petit mot. Mais il fait le 8 et moi le 15. Nous nous séparons au 5è km. Là, deux jeunes femmes et deux vélos suiveurs. Lièvres et abris, pour moi, l’ancien coureur cycliste, qui aime  cela! Je les tiens un peu. Pas de problème pour eux apparemment. Un petit dextrose, tiré de ma casquette à la mi-parcours. Mais ou c’est moi qui ralentis, ou ce sont eux qui vont mieux et je les vois s’éloigner. Des chemins de terre ont été goudronnés. Un mas en pleine nature, au milieu des pins. Comme j’aimerais habiter là…Puis le retour vers Gignac. Le vent de face, par rafales. Les jambes s’alourdissent. Le manque de massage avant ? (quand il fait froid, je me masse). Le manque d’entraînement ? (rien fait dans la semaine). Ca revient derrière, par petits paquets. Il n’y en a qu’un qui n’arrivera pas à me rattraper. Et puis les premiers, qui reviennent ,à rebours, chercher des copains du club (ou nous narguer ?!). Un peu énervant quand même ! Toujours pas de montre et aucun point de repère à l’arrivée. A vue de nez, dans les 1h15 ou 20. On verra bien.. Les fameuses fraises sont là avec le plus grand assortiment possible de chocolat, abricot secs, pâtes de fruits, oranges, pain d’épices…Deux verres d’Oasis aussi(du sucré pour la route, on ne sait jamais avec les diabétiques…)
Je revois le copain du village arrivé peu après moi. Je ne traîne pas trop. Fait pas chaud, malgré le soleil revenu sur la fin de parcours. Pas trop éprouvé toutefois.. De retour à midi, je prends la glycémie : 1,08g ! Formidable . Ce fut donc une belle matinée.. Je fais une sieste d’une heure, par principe, avant d’aller faire des photos du corso du village, mais vraiment pas envie de dormir. C’est bon signe. Cette semaine, les vacances. Je vais essayer de sortir un peu, pour faire les 10km de Pignan dimanche 24 dans de bonnes conditions et…fêter l’anniversaire de mon fils dignement !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran