Récit de la course : Semi-Marathon du Lubéron 2008, par CROCS-MAN

L'auteur : CROCS-MAN

La course : Semi-Marathon du Lubéron

Date : 5/10/2008

Lieu : Pertuis (Vaucluse)

Affichage : 2136 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Faire un temps

10 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le semi marathon du Luberon

  Bonjour les amis,

Au programme ce dimanche, après une petite entrée en matière hier à ST Martin de Crau , http://www.kikourou.net/calendrier/course-22354-la_foulee_de_la_crau_-_5_km-2008.html

direction le LUBERON pour un semi qui n'en est pas vraiment un puisque ne faisant que 20,4 km; nous sommes un peu déçus car nous partions pour faire une course référence.

Quand je dis nous, il s'agit bien sûr de kikous: KEKE013, EPILOBE, RIRI51 et un nouveau comparse fort sympatique TEKTOKRIS.

Dans la semaine, nous avons préparé la course en définissant les allures et temps de passages, où se retrouver et comment s'organiser vu que départ et arrivée ne seront pas au même endroit....

Nouveautés 2008:

Les 3 distances emprunterons des chemins:

MARATHON 12 km

SEMI 4,6 km

10km: 2,3 km

Il y a grand foule, plus de 2000 coureurs mais tout est parfaitement organisé.

Après un bon échauffement autour du stade qui se trouve à proximité de la ligne de départ, nous nous mettons en piste dans les premiers rangs.

Nous avons prévu, RIRI, TEKTOKRIS et moi de faire les 10 premiers km ensemble sur une base de 12,7 km/h afin de travailler le respect d'une allure spécifique en préparation du marathon de Nice.

Le semi était donné roulant mais j'ai connu mieux, des cotes et faux plats jamais bien longs mais bien casse pattes.

C'est parti, ça double de tous cotés mais nous ne nous emballons pas et prenons de suite la bonne allure, nous avons bien noté nos temps de passage tous les 3 km.

 

3 premiers kilos en 13'59 comme prévu, et je vois que RIRI aimerait bien aller plus vite mais il se contraint à rester à nos côtés, c'est pour son bien.

Nous traversons de superbes paysages que j'essaie de prendre tant bien que mal sans m'arrêter.

Tout roule pour le moment et nous avonsbien le rythme, nous passons le 3 à 6 en 14'15,

nous sommes bon avec quelques secondes d'avances mais avons attaqué le parcours vallonné qui use petit à petit, j'ai mon petit coup de mou habituel au 6ème et je commence donc à me ravitailler, les copains m'encouragent et je m'accroche.

 

Nous avons passé KEKE013 mais ne voyons pas EPILOBE qui est parti devant au feeling, il est fort ce Roger!

Nous restons ensemble jusqu'au 9ème km que nous passons aussi dans le chrono prévu en 14'21 mais je suis alors obligé de laisserles collègues car j'accuse le coup et paye certainement ma course de la veille mais on ne se refait pas et je ne regrette rien.

Je profite d'une descente pour bien me décontracter et faire tomber mon compte tour qui est monté à 170 bpm, signe de moin bien. Je branche mon MP3 pour me changer les idées et laisser passer l'orage.

Je fais le 9 à 12 en 15'07, rien de dramatique et je prend le temps de m'arrêter quelques secondes au ravito pour bien faire descendre mon cardio et boire de l'eau.Je commence à me sentir mieux, nous bifurquons alors en sous bois sur chemin et là je revis et accélère et double des coureurs.

Le 12 à 15ème km est bouclé en 14', je me remets du coup dans mon objectif et reprend du poil de la bête, comment penser que ce n'est pas grace à ma pate de fruit et à ma boisson énergétique sur un tel écart de vitalité?!

Nous longeons ensuite une étendue d'eau et courrons dans le sable, c'est bien sympathique, les paysages sont toujours aussi beaux et je n'oublie pas les photos pour vous faire partager mon plaisir.

Je mets ma montre en mode partenaire virtuel et constate à ma grande satisfaction que j'ai repris de l'avance et je n'en demande pas plus, réaliser mon objectif, inutile de se griller à aller chercher les autres qui doivent être loin. Je m'arrête à chaque ravito depuis le 11ème kilo et ça fait du bien, la fin approche.

Je cours le 15 à 18 en 13'56 mais je commence à sentir une douleur au mollet queje connais trop bien et immédiatement je relève le pied vers le haut pour étirer le mollet tout en courant, j'arrive à maitriser le phénomène et continue.

ca descend à présent et je fais un effort dans le dernier kilo pour grapiller quelques places et quelques secondes, ça fait du bien au moral et je finis même à plus de 18 km/h.

1h36'15, je suis content de moi, les autres étaient plus en jambes.

Je finis 227ème sur 1102 arrivants.

Mes amis sont bien sur déjà là, arrivés quelques minutes avant moi. RIRI aussi me dit avoir souffert de crampes.

TEKTOKRIS et EPILOBE ont Très bien fini.

 

18501:34:251552EPILOBEV2M23VC LA POMME17912.96
18601:34:251472TEKTOKRISV1M84AIL ROUSSET18012.96

 

20201:35:161351RIRI 51SEM69MARSEILLE TRAIL CLUB19512.85

 

22701:36:152213le solitaireV1M97KIKOUROU21812.72

 

43001:44:321551KEKE013V2M72VC LA POMME40111.71

 

 

 

Le site d'arrivée est magnifique:

Nous récupérons nos affaires et retirons notre belle bouteille de vin "CELLIER VAL DURANCE, côtes du Luberon 2006 de 14°, cuvée officielle du Marathon.

 

Nous avons de plus une vue imprenable sur les alentours.

imag0581.jpg

Voilà les amis, un bon week end sportif bien rempli.

La semaine prochaine, le OFF DE L'ETOILE concocté par DJ GOMBERT.

Alors à bientôt.

 

10 commentaires

Commentaire de calimero posté le 05-10-2008 à 22:17:00

Je t'ai salué en te donnant un verre d'eau au ravito du 19éme mais tu était sans doute trop dans ta course pour me reconnaître, une autre fois peut être!!!

Commentaire de Alex1970 posté le 06-10-2008 à 07:35:00

Bonjour !

Merci pour ce superbe compte rendu. Comme d'habitude les photos et les donnees GPS sont un vrai plus.
Cela nous permet de nous donner envie et de mieux aprehender une course pour eventuellement l'inscrire a nore calendrier l'an prochain.

Je trouve que cette annee de nombreuses courses ne respectent pas la distance annoncee (semi d'aubagne 20/21.1km, tour pedestre de puyloubier 12/13km, semi du luberon 20.4/21.1km... Bizarre. Ou alors peut etre est ce la premiere annee que je m'en apercois ?

En tous cas bravo pour ta course !

A+

Commentaire de agnès78 posté le 06-10-2008 à 07:59:00

ces photos font vraiment rêver... merci pour le réit, au top comme toujours et BRAVO
bises
agnès

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-10-2008 à 08:09:00

Et bien, on a fait le même temps sur semi le même week-end ! Bon, on a peut-être pas eu la même météo ! A plus.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 06-10-2008 à 10:05:00

Merci Jean Louis pour ce récit très documenté. Ce fut une course quand même difficile surtout sur la fin avec des montées bien cassantes. Tu as bien géré ta course, bonne récup et à dimanche.

Commentaire de gdraid posté le 06-10-2008 à 13:23:00

Bravo Jean-Louis, tu as la forme et tu cours avec beaucoup de sérieux, en prévision de Nice.
Merci pour ce récit accompagné de si belles photos de ton Sud ensoleillé.
JC

Commentaire de kkris posté le 06-10-2008 à 20:33:00

merci jean louis pour ce cr,en plus les photos sont magnifiques.
je garde un excellent souvenir de cette course,
l'ambiance,le temps,le parcours,tout était nickel.
et surtout la rencontre de kikourous fort sympathiques.
pour ma première course 'kikourou',c'était parfait.
à bientôt pour marseille cassis

christophe

Commentaire de NICO73 posté le 06-10-2008 à 20:54:00

227 ème en prenant plein de photos.. Terrible. Tu avais encore ta course de la veille dans les jambes. Je pense que Nice - Cannes sera réussi. A dimanche au OFF de DJ GOMBERT

Commentaire de Pat'jambes posté le 06-10-2008 à 23:19:00

1h36 tout en prenant des photos, en réglant une montre du futur ("partenaire virtuel"... fichtre! mais qu'est-ce donc?) ou un MP3, moi je dis bravo!

Pour les distances approximatives, mon coach (qui se nomme 38) m'a toujours dit que si on veut un temps de référence, il faut viser les courses "labellisées FFA". Sinon... c'est juste pour le plaisir!

Commentaire de Le CAGOU posté le 09-10-2008 à 20:56:00

bonjour je suis le cagou duong moni nouveau kikourou
j'ai aussi participé au semi marathon de pertuis j'ai encore les grosses douleurs après un arrêt de sport d'une durée de 20ans, pour ma part je suis très content de ma 699ème place et du temps 1h54''21
bravo à toi et peut être pourquoi pas au marathon de marseille
sportivement le cagou

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran