Récit de la course : 24 heures de Saint-Fons 2005, par Marmotte

L'auteur : Marmotte

La course : 24 heures de Saint-Fons

Date : 9/4/2005

Lieu : St Fons (Rhône)

Affichage : 1974 vues

Distance : 84.094km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Salut à toutes et tous,

Et oui.... c'est fini.... mais encore un grand week-end fait d'amitiés, de plaisir, de joie grâce aux 24H de ST FONS orchestrés de main de maître par notre Millepattes national et sa fantastique équipe : Christine, Lionel, Le Lapinos, Christian BOULE et tous les autres .... MERCI A VOUS TOUS de ce merveilleux moment passé en votre compagnie ...

VIVEMENT L'ANNEE PROCHAINE .....

Donc ... il était une fois un 24H qui se déroulait dans la banlieue Sud de Lyon ....

Vendredi 8 avril :

Départ CHAMBERY à 12h25 ... sous un temps pluvieux à souhait qui n'augure rien de bon ... mais arrivée LYON PERRACHE sous un temps relativement clément ...Quelques rayons de soleil distillant leur douce chaleur... Il faut en profiter... car ce sera la dernière fois avant Dimanche milieu de matinée ....
A la gare de LYON PERRACHE, je retrouve avec grand plaisir Pascal PELARDY et sa charmante compagne... Nous prenons ensemble le train pour ST FONS, tout en discutant... ULTRA.... comme de bien entendu... ;-)))))))) Notre train ayant un retard de "10 minutes environ", cela nous laisse le temps de papoter joyeusement....

Arrivée à ST FONS....

Nous nous dirigeons vers le Stade GIRARDET, mais sommes interceptés par une équipe de joyeux drilles forts sympathiques avec qui j'engage la conversation : Mollets49, Alain CHAMPION, et nos fidèles Basques avec leur éternels bérets sur la tête.... ;-))))))) Plus loin, dans l'enceinte du stade, ce sont les retrouvailles avec Philippe BOUET (Laloco) et Janique son épouse, puis, au fur et à mesure des arrivées de l'après-midi : Superfondu, Gérard CAIN (l'homme aux Cigarillos......... ;-))))), Bébert, Quantin91 et sa copine, et enfin Fredou, dans son magnifique costard "3 pièces - cravatte... ça fait bizarre de le voir comme ça, mais, bon....y sort du boulot, donc... on l'excuse de ne pas avoir sa panoplie de voyageur au long court.... ;-))))))) Nous retrouvons également, bien sur, tous les membres de l'équipe organisatrice dans une ambiance fraternelle comme on la connaît à ST FONS.....

Deuxième vague d'arrivée, et pas des moindres : les Bérets Bleus.... : Electron, L'Bourrin, L'Toutou, Gélébomollets (c'est l'équipe de "Franchir l'Horizon 2005), puis L'toro, Nicolas REMINDER, DidierP et Véronique sa compagne, .....

Et nous refaisons le monde de l'Ultra dans tous les sens : à l'endroit, à l'envers, en travers ...De la future "Badwater" de Gérard CAIN au périple Lyon-Turin de notre Fredou national, en passant par les souvenirs d'Ultra des uns et des autres....

Fin d'après-midi, la troisième vague d'arrivants, qui vient grossir notre bande de "pieds nickelés" : Laurent BRUYERE et Isabelle son épouse, mon ch'ti Furet, Mmi et Djorah, Le Sanglier, PetitCoureur, Andrea et Gérard DEHU .... Et là, ça commence à faire quelque chose quelque part de revoir autant d'amis qui partagent la même passion sur une si petite surface......

Mmi me signale que j'ais le grand bonjour de ... Zizou, le fameux matou du "Mmi's club", je l'ais d'ailleurs au téléphone peu de temps après, voici la conversation (bon... ceci est un gros délire virtuel)..... 8-)))))))))

Zizou: Miaou?? Miaou, miaou, miaou..
Marmotte : Salut Miaou, miaou, miaaaouuuu....
Zizou : Miaoouuuu, SMACK (heu... traduction du langage "chat" : "Bonne chance et amitié ")...
Marmotte : Couic....couic.... (heu...traduction du langage Marmotte :"Te fais pôôô de soucis, j'suis avec ton patron, Mmi ..... bouffe ta pâtée tranquillement...8-)))))

La seule déception que j'aurai à ce moment là, c'est d'apprendre, par Mmi, que Phil ne viendra pas, car il est malade...........sniffffff

Après une "pasta" "groupir", nous allons nous "pieuter" chacun dans ces "appartements" : pour certains l'hôtel (pfffffff..... bande de douillets..), pour les plus "guerriers"... le dortoir mis en place par l'organisation...

Nuit du Vendredi 8 avril au Samedi 9 avril :

ROONNN....ZZZZZZZ ..... ROONNN ....ZZZZZZ ..... no comment ...........8-)))))))))))))

SAMEDI 9 AVRIL : THE "D" DAY (Bon... Le Jour J, pour ceux qui ne sont pôôô anglophones ...) :

Christine rétablit l'éclairage de la salle des fêtes à 07h00... Ce qui n'empêche pas certains de "musarder" allègrement ( hein... PetitCoureur... un vrai Raton laveur, celui-là... pire... une vraie MARMOTTE....merde.... j'ai un concurrent sérieux sur ce coup là... Si on organisait un 48H sieste, PetitCoureur est vainqueur à coup sur...... 8-)))))))))

Nous prenons le petit déjeuner ensemble... C'est la que je fais la connaissance de Koline.

Dehors, il fait un temps désespérant.... vent, flotte, température d'automne.... ça promet....

INCOGNITO, Dossard 85 ... Vous connaissez, si vous avez consulté le listing des inscrits à ce 24H sur le site du Millepattes..... Et là, je vois arriver..... Léonard.... Je sus stupéfait, mais heureux de le voir parmi nous, après GRAVIGNY, une semaine avant ...

Et, là, avec Mmi, nous nous disons : "La bande des 4 mousquetaires des 24H de PLOUVORN est de nouveau réunie : Mmi, Léonard, Laloco et Marmotte".... Première fois que nous nous retrouvons ensemble, réunis, depuis ce fabuleux 24H, en Bretagne, d'un certain week-end d'Août 2004......;-))))))))))) Et il nous remonte beaucoup de souvenirs : Vanessa, pour qui nous avions modestement parcourus 601km, l'amitié née d'un engagement humanitaire, etc ...

Enfin bref .. revenons à notre sujet ... les 24H de ST FONS ...

Dernières arrivées : Zébulon et Simone son épouse, Léonard et Steph34, Patrak, BeaujolaisRunner, bien sur L'Shadock et Bibi (notre Championne de France, toujours aussi souriante et sympathique) et enfin... mes amis de CHAMBERY: Fab' ,accompagné de ses parents, pour son premier 24H.... Du pur bonheur...

Dans la salle des fêtes, c'est un vrai champ de bataille ...

Un déversement de crèmes en tout genre : échauffement (plutôt "camphrée" la bébête), sinon l'éternel NOK, des huiles à base d'Arnica..... enfin, un joyeux "patchwork" de chez "Casa Bio".... Il flotte dans l'atmosphère une odeur de pharmacie très caractéristique. Tout le monde se prépare, les pieds surtout avec de l'élastoplaste pour éviter les frottements et la chute des ongles des orteils, du NOK... On enfile religieusement ses chaussettes en prenant garde quelles ne fassent aucun pli, puis les baskets ou l'on vérifie minutieusement le serrage du laçage...
Des tenues de toutes les couleurs et de tous les acabits : qui en collant long (la majorité), qui en corsaire, très peu en short (peut-être un ou deux téméraires, ou alors ils sont "clonés" Ours Polaire.... ). Les gants et les bonnets en polaire sont de sortie.
En attendant l'heure fatidique du départ, chacun se concentre, reste allongé pour fatiguer le moins possible les jambes.

H - 15mn : Nous écoutons les dernières recommandations et consignes du Maître de Cérémonie : notre Millepattes.

H - 5mn : Nous sommes regroupés sur la ligne de départ, et sentons la première attaque du vent et du froid, après avoir quittés la douillette chaleur de la salle des fêtes.

H : 10h00 ce Samedi matin : C'est parti sur le coup de pistolet donné par l'Officiel de la FFA. Toute la petite troupe s'ébranle et s'élance en espérant atteindre, pour chacun, le but qu'il s'est fixé.
Le nouveau tracé du circuit des 24H de ST FONS est vraiment très agréable et ultra plat. la majorité du sol est en stabilisé et une portion d'environ 250 mètres en goudron. Un nouveau circuit vraiment chouette qui supprime la petite descente sur la pelouse et celle qui amène sur le goudron contre la voie ferrée.
Mais la longue ligne droite coté chemin de fer est l'endroit le plus venteux et deviendra, au fil des tours, la bête noire des coureurs, à cause d'un vent violent et continu durant tous ces 24H... Un vent à "décorner les chamois", comme on dit en Savoie.... 8-))))))
Au bout de 4 - 5 heures de course, le froid amplifié par le vent marque déjà certains visages... Nous voyons des coureurs déjà blancs comme neige et le visage crispé ...

Pour ma part, je parcours les 4 premières heures de course à un rythme qui me convient bien : 8km / h.... Je ne ressens aucune douleur musculaire ou tendineuse malgré les 24H de GRAVIGNY courus le week-end précédent ... Ca allonge bien et je suis content ... Mmi aussi me fait part de sa joie de me voir "bien dans mes baskets" après les Championnats de France ... Mais le froid va très vite faire son travail de sape ...

C'est vers la fin d'après-midi que la première surprise arrive : nous voyons arriver sur ces 24H notre ami Christian LEROUX (Chico)... Quel plaisir de te revoir, Chico, MERCI de ta visite et de tes encouragements....

Au bout d'environ 8 - 10 heures de course, je rentre dans la salle des fêtes pour me changer et enfiler des vêtements secs et plus chauds. la nuit arrivant, la température baisse rapidement et fortement, et ce foutu vent se renforce encore plus ... c'est déprimant, mais je continue en alternant course et marche ...

Deuxième surprise : Je retrouve avec grande joie Michel QUESTE au bord de la piste.... Génial... Toujours ce grand sourire et cette amitié qui donne chaud au cœur.... MERCI également de ta visite et de tes encouragements.....

Nous nous encourageons mutuellement. J'aurais droit, pratiquement à chaque fois qu'ils me doublent, aux petits gestes ou petits mots sympas de Fab, Oignon03, Furet, Gérard CAIN, Laurent BRUYERE, Fredou, PetitCoureur, et bien d'autres...
Ca réchauffe le cœur et permet d'oublier, pour quelques instants, les bourrasques incisives et pénétrantes...

Troisième surprise : Yoyo qui nous rend une ch'tite visite... SUPER.... Et toujours ce grand sourire et cette chaleur toute Provençale....

Comme à son habitude, nous croisons souvent notre Millepattes qui parcourt le circuit en sens inverse pour bichonner et surveiller amicalement tous ses coureurs. Un rayon de soleil sur le circuit avec son éternel sourire et ses petits mots sympas.... Le Zèbre également, qui n'arrête pas d'encourager les coureurs, le micro à la main pour des commentaires toujours aussi chaleureux et joyeux... Et Christine, Le Lapinos, Christian BOULE, tous armés de balais, qui essaient d'éliminer les flaques d'eau, recouvrir les endroits boueux de sable.... Un vrai travail de fourmis qui sera salué par tous les coureurs... vraiment une équipe organisatrice admirable et aux petits soins pour tous leurs protégés....
Vers 2 - 3 heures du matin, je suis frigorifié... Je n'arrive plus à lutter contre le froid, malgré les boissons chaudes, la soupe préparés amoureusement par des bénévoles enthousiastes et dynamiques ....
Je décide d'aller dormir un peu sous mon duvet ... Je dormirais 4 heures, mais je tremblerais de froid quand même, malgré la chaleur de la salle des fêtes et du sac de couchage ... Je n'arrive pas à me réchauffer et suis en début d'hypothermie ...
Je me réveille et sort de ma torpeur vers 5h00 du matin. Il ne reste plus que 5 heures de course... Certains ont déjà abandonnés, vaincus par le froid, et je croise leur regards tristes. D'autres sont assis, le visage enfoui entre leurs bras et essaient de se réchauffer et se reposer comme ils peuvent, en essayant désespérément de trouver une position qui les fera le moins souffrir musculairement...
Je décide de manger un peu et de repartir pour effectuer les 4 dernières heures en marchant... Pas question d'abandonner, mais le cœur n'y est plus... J'ais toujours aussi froid et grelotte comme un lapin de 6 semaines...
Je repars sur le circuit, et heureusement, les encouragements chaleureux des copains me font beaucoup de bien. Ils sont aussi frigorifiés que moi, mais tiennent le coup comme ils peuvent. Les muscles des cuisses sont durs et tétanisés par le froid... Mais je poursuis en évitant de penser à la douleur sourde et aux débuts de crampes....
Personne n'est à la fête, mais tout le monde continue avec un acharnement admirable et je suis, à mon petit niveau, fier de voir et faire partie de ces coureurs qui sont magnifiques de volonté.

Fab souffre, mais je voue une admiration sans borne à l'exploit qu'il est en train d'accomplir pour son premier 24H. C'est magnifique, beau, et je suis fasciné par l'homme et son courage.... MERCI Fab de nous avoir permis de vivre un grand moment....Et toujours ces petits mots sympas, à chaque fois qu'il me dépasse, malgré la fatigue et la douleur accumulées... vraiment, un Grand Monsieur de la course à pied....Et toujours avec cette simplicité, cette modestie, cette sensibilité à fleur de peau qui le caractérise... BRAVO, Fab , ainsi que tes charmants parents qui n'ont pas manqués de se joindre à tes encouragements envers moi.....

Même mon ch'ti Furet n'est pas à la fête en cette fin de course.... malade comme un chien... "J'arrête pas de vomir"... mais il tient le coup jusqu'au bout... BRAVO, mon copain rongeur.... ;-))))
Nous avons un rendez-vous commun le 8 mai, lors du Trail des Forts du Grand Besançon, et j'attends ce moment avec une grande impatience....

Dimanche 10 avril 9h59 : premier coup de pistolet qui indique la dernière minute de course... Pour certains, la course s'emballe pour encore grignoter quelques hectomètres supplémentaires, comme si tant d'efforts et de souffrances ne suffisaient pas à leur bonheur, mais aussi comme s'ils ne pouvaient se résoudre à inscrire le mot "FIN" à ces fabuleux 24H de l'AMITIE......

Dimanche 10 avril 10h00 : Pan !!! ... Deuxième coup de pistolet ... c'est fini ... tout s'achève sur ce simple "Pan".... C'est bête, cette grande ronde de la fraternité qui s'arrête sur un vulgaire "Pan" ... Ca laisse un goût de "reviens - y" , de se dire qu'il faudra ronger son frein et attendre le prochain 24H organisé quelque part en France, pour retrouver les copains et repartir pour une nouvelle ronde de l'amitié, des clins d'œil, des petits mots sympas, des petits gestes d'encouragement, des sourires complices., en toute simplicité, en toute sincérité ... On ne s'en lasse jamais.....

Dimanche 10 avril 10h10 : Je file dare-dare sous une douche bien chaude et nous papotons ensemble joyeusement, notamment Gérard CAIN qui met une sacré ambiance dans les vestiaires des douches avec son humour communicatif et son éternelle bonne humeur.....

Dimanche 10 avril 11h00 : Nous nous retrouvons tout un groupe dans la salle des fêtes pour fêter les 204 kilos de notre Shadock national, bien sur en compagnie de Bibi et bien d'autres : Gérard CAIN, Yves CHOMONT, L'Electron, L'Toutou, Gélébomollets, Koline, Mmi, L'Toro, Pascal PELARDY, et bien d'autres...

Nous assistons à la remise des prix et applaudissons vigoureusement Fab, le vainqueur de cette épreuve .... Mais aussi nous sommes inquiets pour sa santé, car nous voyons qu'il a contracté une périostite à un stade très avancé ... Cela me laisse quelques inquiétudes sur la poursuite de sa saison et je ne manquerais pas de m'informer et le soutenir dans les prochains jours et mois ....Nous sommes si proches l'un de l'autre... à peine 3 kilos à vol d'oiseau.....et sur le plan amitié également, ainsi que ses parents qui habitent à .... 100 mètres du terrier de la Marmotte.... ;-)))))

Là aussi, nous sommes une nouvelle fois témoins de la QUALITE de l'organisation de ces 24H : Tous les participants, quel que soit leur performance, sont invités à monter sur le podium et recevoir une coupe... C'est vraiment "LE" 24H de l'amitié et de la reconnaissance de tous les coureurs, quel que soit leur niveau...

Malheureusement.... L'heure de la séparation sonne.... Qui doit faire un long trajet en voiture pour regagner sa douillette maisonnée.. Qui un horaire de train impératif.... C'est ça aussi qui fout les boules... Se dire d'attendre encore quelques mois avant de retrouver une si belle et magique ambiance....Putain.... Ca va être long d'attendre les 24H de ROCHE LA MOLIERE....Vite... Le Temps.... accélère ta cadence, fainéant.....;-)))))

BILAN :

Certes, au niveau de la distance parcourue (environ 85 kilos ...) ce fut un coup d'épée dans l'eau, mais quelle joie d'avoir participer à deux 24H à une semaine d'intervalle : GRAVIGNY et ST FONS. Tant de copains retrouvés, d'ambiance magique, d'amitié, des sourires qui en disent plus que vaines parole, les clins d'œil et les rictus qui vous font vibrer le cœur, .... Entre les deux 24H... plus de 100 copains revus ou reconnus ... Que du PUR BONHEUR... pas de déception.... Rien que cela, ça te fout la pêche pour des mois....Je suis peut-être con, mais j'avoue accorder une prépondérance au côté "humain" de ces 24H, qui malgré l'immense défi physique que cela représente, constitue l'épreuve la plus "humaine" de la course à pied, tant la chaleur humaine, l'amitié, la complicité, la sincérité sont omniprésents ....

J'étais un "trailer" à la base.... Vous m'avez fait basculer vers ce fabuleux monde des 24H ... Pour mon plus grand bonheur... MERCI A TOUTES ET TOUS .....

Programme de la Marmotte pour la saison 2005 :

Trail des Forts du Grand Besançon
Grand Raid 73
24H Roche la Molière
24H Dénivelé Positif Val d'Isère
6H OFF de CHAMBERY (si assez de bénévoles)
LE TOUR DU BEAUFORTAIN
X'trem Tour du Lac du Bourget (organisateur et participant)
24H St Laurent du Pont
24H du Nouveau Bassin Mulhouse (Championnat de France 2006)
24H St Doulchard
9 JOURS No Finish Line Monaco (inclus les 24H No Finish Line FFA de Monaco)
12H Téléthon Amagney


:-)
Amicalement

MARMOTTE .... La bébête des Montagnes, le roupilleur des Alpages ... ;-)))
36H/24H/6H de SAVOIE : 1-2-3 juillet 2005
100km OFF DES HAMSTERS : 22 mai 2005
Tour du Lac du Bourget (off) : 14-15 août 2005
Pour s'inscrire et pour tous renseignements, utiliser la messagerie du forum ou :
denotdominique@yahoo.fr

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran